AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez

et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité

et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV)  et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) - Page 2 EmptySam 20 Oct - 16:44


À l'entente de ses dires à propos de ses filles, le sang de la sorcière ne fit qu'un tour et son regard subitement s'assombri. Elle pourrait la faire cramer en un claquement de doigt, mais comme elle vient de lui faire remarquer, elle n'a rien d'une vampire lambda qu'il suffit de décapiter pour s'en débarrasser. Parce que voilà, c'est une reine vampire. Une créature encore plus puissante et sanguinaire que ses congénères. Alors, Gabriella doit garder son calme, son sang froid. D'accord elle menace de faire du mal à ses filles, mais elle ne doit pas rentrer dans son jeu. Elle doit respirer et gagner du temps. Elle réfléchit, cherche un moyen pour que l'observateur et elle sortent vivants ou au moins pas trop amochés. Gabriella peut l'entendre dans sa tête, peut la sentir fouiller son esprit, lire ses pensées et voir tout ce qu'elle a vécu et tout ce qu'elle a pu faire au cours de sa vie. Notamment le meurtre de son mari et le mensonge qu'elle a raconté à ses filles pour que jamais elle ne sache que leur père a été assassiné par leur propre mère. « Sortez de ma tête ! Vous n'avez aucun droit de vous servir de mes filles pour m'atteindre. Elles n'ont rien à voir avec tout cas, c'est moi qui connait le moyen de vous guérir pas elles. » Elle ne la quittait pas du regard, lui signifiant que non, même sous la menace elle n'avait pas peur d'elle. Elle avait beau être une reine vampire ça ne changeait rien à l'état d'esprit de la sorcière qui avait avec autant de vécu ne ressentait plus la peur ou du moins se servait d'une carapace pour ne la laisser l'atteindre. La sorcière suivait la vampire du regard, celle-ci se dirigea à présent vers l'observateur, une boule de cristal à la main. Une boule de cristal d'une valeur inestimable avec laquelle elle vint le frapper violemment dans le ventre. Voyant l'homme se tordre de douleur, la sorcière s'interposa entre lui et la vampire. « Ça suffit ! » Et d'un revers de la main, une force repoussa violemment la vampire loin. Si la seule façon pour eux de sortir vivants d'ici et de combattre cette créature, alors la sorcière se battra même si ça doit signifier ne pas en sortir vivante.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV)  et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) - Page 2 EmptySam 20 Oct - 16:56

Monsieur Giles avait reçu un coup au ventre avec un objet plutôt lourd. Il s'accroupissait sur lui-même afin de réduire la douleur et fini par se relevé lorsque la sorcière propulsa la vampire d'un coup de main de télékinésie plus loin. Et si elle disait vrai, et si elle avait la fille de la propriétaire de la boutique magique en otage enfermé quelque part. Il serait imprudent de ne pas aider la vampire, il serait vraiment imbécile de laisser mourrir cet enfant. Votre fille court un grand danger madame, je ne veux pas m'imposer, mais vaudrait-il mieux lui donner ce qu'elle veut. Je sais comment créer le remède, mais il faut une sorcière pour compléter le sort qui permettra au remède d'être fonctionnel.

Lorsqu'un être humain était en danger, Giles préférait toujours garder son sang froid et faire une proposition, mais il sentait bien qu'une puissante bataille allait se dérouler sous ses yeux. L'orgueil de ses deux femmes prenaient le dessus au lieu de penser à cet enfant qui courait un danger. La mère de ses enfants ne semblait pas prendre au sérieux la menace de la reine des vampires. Mais pourtant les vampires étaient aussi maléfique qu'effrayant et avec l'expérience en enlèvement de ces dernières années, Giles ne préférait pas entrer dans ce jeu. Il préférait lui proposer l'échange.

Je ne peux cependant pas fournir l'ingrédient le plus important du remède, il faudra le trouver toi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Béatrice Lowell
Béatrice Lowell
Seigneur du désordre
et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) - Page 2 C4cc95074c8c27203a94de53a76ca51577aec24a
J'ai commis des meurtres, environ : 785 Je suis : l'ancienne reine des vampires maintenant dôtée d'une âme. Je suis âgé de : 259 années Ce qui me démarque des autres c'est : que je détiens le don de la télépathie, j'ai aussi réussi à retrouver le joyau d'amara je peux donc être exposé aux rayons du soleil, ce qui ne veut pas dire que je m'y plais. ah oui! J'ai aussi une putain d'âme. Mon domaine c'est : les vols de banque bien sanglants. On dit de moi que je suis : une peste détestable et détestée, ça n'a pas changé... Mais aussi que je peux être : complètement folle, vicieuse et sans pitié, bon... j'ai une âme maintenant, j'essaie de me calmer. Je crèche au : Palace Sunnydale Hotel dans la suite présidentielle, j'ai dragué l'hôtesse, je lui ai fourrée ma main au pâté et je l'ai hypnotisé ensuite j'ai volé la carte magnétique et boum je l'ai tué. Je suis en amour avec : Lorie Summers Ou Diego Lowell, qu'est-ce que ça change ? On peut bien jouer des deux côtés sans ne rien dire à l'autre non ? On me voit souvent avec : Qui pourrait croire qu'avec Lorie Summers on se la jouerais Angel et Buffy. Buffy Summers : Par le passé, elle était ma pire ennemie, maintenant je suis amoureuse de sa fille. À quoi bon lutter... Je vais l'aider. EN CONSRUCTION Je me bagarre souvent avec : Un peu tout le monde, on dit que je suis plutôt chiante. Je comprends pas pourquoi? Yue Maelys : Il m'en veut toujours d'avoir transformé sa meilleure amie. Peu importe, j'en ai absolument rien à foutre. EN CONSTRUCTION ◭ DC : Violet Bowen

Je ressemble à : Avril Lavigne
Je dois mon avatar à : fayrell


et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV)  et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) - Page 2 EmptySam 20 Oct - 17:05

Alors cette femme cachait des secrets bien enfoui au fond de son cerveau. Un sourire maléfique apparu su le visage de Béatrice lorsqu'elle comprit que celle-ci pensait bien fort à son défunt mari assassiné par nul autre qu'elle-même. Elle rigola en entendant cette pensée. Et elle savait très bien que les sorcières pouvaient entendre les pensées aussi parfois. Alors Béatrice pensa très fort à ce qu'elle venait d'entendre pour lui faire comprendre qu'elle ne dirait rien à ses filles, mais qu'il valait mieux collaborer. Sentant ce puissant coup de vent la repousser. Elle se releva en replaçant ses cheveux. Non mais pour qui tu te prends vieille garce ? Béatrice avait un langage plutôt diabolique et arrogant. Elle ne se gênait pas pour insulter les gens. Surtout une personne qui venait de la frapper. Un signal et ta fille crève, c'est clair ou tu ne piges pas ? Béatrice lui fit un sourire avant de voltiger jusque devant le visage de la sorcière, prenant son visage de démon et plantant ses crocs dans l'épaule de celle-ci pour la faire saigner. Béatrice suça un peu de sang avant de lâcher l'épaule de la sorcière en la prenant par le cou et la lança dans une étagère, ce qui brisa celle-ci et fit tomber tout le matériel de magie par terre. Béatrice avançait lentement vers elle en piétinant le matériel.

C'est alors que l'observateur proposa son aide. Ce qui attira l'attention de Béatrice qui laissa la sorcière tranquille pour avancer tranquillement vers Rupert pour écouter attentivement ce qu'il avait à dire sur cet ingrédient qui lui permettrait d'arriver à ses fins. De se débarrasser pour de bon de cette maladie de merde. Ne lâchant pas des yeux la sorcière en entendant que celle-ci allait être importante dans cette histoire.

Et bien maintenant te voilà contaminé ma chère. M'aider pourrait t'aider. Ne l'oublie surtout pas. Et vous vieille branche d'observateur, vous avez l'air d'un monument dans un musé. Alors dites-moi immédiatement l'ingrédient qu'il vous manque.

Béatrice s'avança vers lui pour lui chuchoter à l'oreille.

Que j'aille le chercher rapidement afin de revenir m'occuper de vous.

Posant sa main sur son torse en le gratinant délicatement au travers de sa chemise.

_________________

et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) - Page 2 200521083327270395
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV)  et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) - Page 2 EmptySam 20 Oct - 19:05


Elle ne pouvait pas croire que Flora puisse courir un quelconque danger. Impensable pour la matriarche qui a toujours su veiller sur sa famille et faire en sorte qu'elle soit toujours hors de danger. Mais devait-elle prendre le risque de ne pas écouter l'observateur ou alors, devait-elle mettre son orgeuil de côté et faire tout ce qu'il lui disait pour que la vampire ait ce qu'elle veut et laisse sa famille tranquille. Elle y réfléchit, longtemps. « Vous avez raison, donnons lui ce qu'elle veut. » Alors qu'elle était prête à baisser les armes face à leur assaillant, cette dernière se releva et se mit à insulter la sorcière, avant de menacer une fois de plus sa fille. Elle prend sur elle, ne pas y répondre. Soudain, elle voit la vampire voltiger, arrivant près de son visage, beaucoup trop près - avant de prendre son visage entre ses mains et sans qu'elle ne s'y attende la créature vint planter ses canines acérées dans son épaule. La sorcière pousse un cri de douleur lorsqu'elle sent sa peau craquer sous les crocs aiguisés de la vampire. Sentant son liquide de vie lui échapper, elle prend douloureusement conscience qu'elle aussi est à présent contaminée.

Elle n'a pas le temps d'y penser davantage que la vampire l'attrape par le cou, avant de la balancer tel un pantin dans une des étagères, brisant et renversant tout le matériel de magie. Son corps cri de douleur, des morceaux de verres un peu partout sur elle et cette morsure qui continue de couler, la sorcière entend les pas de la vampire s'approcher et puis quoi encore. C'est alors que l'observateur dit à la vampire qu'il ne pourra lui donner le dernier ingrédient, un ingrédient qu'elle devra se procurer elle-même, l'ingrédient le plus important : une goutte de sang d'une tueuse. La vampire éloignée, la sorcière se releva, difficilement et posa une main sur la blessure qu'avait provoqué les crocs de la créature - chuchotant des mots en latin et lentement la blessure se referma d'elle-même. « Une goutte de sang de tueuse. C'est l'ingrédient manquant. Si vous parvenez à en récupérer une goutte nous pourrons concocter la potion et mettre un terme à l'infection. » Répond-elle avant l'observateur, restant là où elle était, tenant son épaule et en fixant la vampire droit dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV)  et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) - Page 2 EmptySam 20 Oct - 19:35

Giles savait très bien que la vampire n'allait pas s'arrêter en si bon chemin. À quoi bon envoyer un vampire dans la gueule du loup et d'aller chercher le sang d'une tueuse. Elle savait très bien qu'on essayait de gagner du temps. Survivre plus longtemps était le but officiel de chaque humain. Le bibliothécaire, observateur s'avança tranquillement vers la vampire.

Tu devras le trouver toi-même. On ne peut rien y faire pour cela. Il ne suffit qu'une goûte pour pouvoir faire des milliers de fioles et guérir tous les vampires et humains de la ville. Crois-nous. Maintenant la décision est en ton pouvoir. Tu t'en occupes toi-même ou bien alors tu t'en va très loin avant que les tueuses n'arrivent. Tu crois que Buffy me laisserait ici venir tout seul dans la nuit sans savoir que je suis en sécurité.

Giles essayait de gagner du temps pour ne pas que cette vampire nous tue tous ou bien qu'elle donne le signal pour tuer une enfant. Cette vampire était à la fois insultante et terrifiante, mais Giles s'était endurci après la mort de Jenny et la torture que lui avait fait subir Angel. Cette douleur était bien encore présente et ne s'estomperait peut-être jamais. La force qu'il avait pris était un expérience aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Béatrice Lowell
Béatrice Lowell
Seigneur du désordre
et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) - Page 2 C4cc95074c8c27203a94de53a76ca51577aec24a
J'ai commis des meurtres, environ : 785 Je suis : l'ancienne reine des vampires maintenant dôtée d'une âme. Je suis âgé de : 259 années Ce qui me démarque des autres c'est : que je détiens le don de la télépathie, j'ai aussi réussi à retrouver le joyau d'amara je peux donc être exposé aux rayons du soleil, ce qui ne veut pas dire que je m'y plais. ah oui! J'ai aussi une putain d'âme. Mon domaine c'est : les vols de banque bien sanglants. On dit de moi que je suis : une peste détestable et détestée, ça n'a pas changé... Mais aussi que je peux être : complètement folle, vicieuse et sans pitié, bon... j'ai une âme maintenant, j'essaie de me calmer. Je crèche au : Palace Sunnydale Hotel dans la suite présidentielle, j'ai dragué l'hôtesse, je lui ai fourrée ma main au pâté et je l'ai hypnotisé ensuite j'ai volé la carte magnétique et boum je l'ai tué. Je suis en amour avec : Lorie Summers Ou Diego Lowell, qu'est-ce que ça change ? On peut bien jouer des deux côtés sans ne rien dire à l'autre non ? On me voit souvent avec : Qui pourrait croire qu'avec Lorie Summers on se la jouerais Angel et Buffy. Buffy Summers : Par le passé, elle était ma pire ennemie, maintenant je suis amoureuse de sa fille. À quoi bon lutter... Je vais l'aider. EN CONSRUCTION Je me bagarre souvent avec : Un peu tout le monde, on dit que je suis plutôt chiante. Je comprends pas pourquoi? Yue Maelys : Il m'en veut toujours d'avoir transformé sa meilleure amie. Peu importe, j'en ai absolument rien à foutre. EN CONSTRUCTION ◭ DC : Violet Bowen

Je ressemble à : Avril Lavigne
Je dois mon avatar à : fayrell


et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV)  et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) - Page 2 EmptySam 20 Oct - 19:53

et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) - Page 2 Giphy

Ils se foutaient complètement de sa gueule. Béatrice n'était pas assez conne pour se tirer elle-même dans la gueule du loup et aller combattre une tueuse. Elle avait combattu Candice au réveillon et elle l'avait presque tuer. Presque tuer était un grand mot. Dépliant ses yeux pour les mettre bien rond en regardant l'observateur, je tordis mon cou tranquillement en lui faisant faire un 180 degré. En faisant pencher sa tête par derrière et par devant en commençant à danser comme une folle dans la pièce de plus en plus rapidement.

Si cette goûte de sang de tueuse n'arrive pas à cet boutique avant 24 heure, votre secret sera révéler à vos filles. Et vous monsieur aux lunettes démodées, je pris je trouver cette goûte ou bien je révèle à Buffy ce que vous avez fait avec sa mère lors de la soirée palettes de chocolats.

Béatrice lui fis un petit clin d'oeil tout en se dirigeant vers la sortie prenant le soin de passé près de l'oiseau et faire semblant de prendre une croquée dans son cou. Mais elle ne le fis pas, elle voulait seulement être tout simplement chiante. Elle sortit de la boutique en tournant le regard vers les deux qui étaient là.

24 heure, passez une très belle fin de soirée. Ne faites pas trop de petits bébés tout les deux, tic tac.

Claquant la porte derrière elle en disparaissant dans cette nuit sombre et froide.

_________________

et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) - Page 2 200521083327270395
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV)  et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) - Page 2 EmptyJeu 25 Oct - 19:03


Cette vampire l'a mordu. Elle vient de la contaminer. La matriarche n'arrive toujours pas à y croire. Comment a t'elle pu la laisser faire ça ? Elle n'a pas le temps de s'y intéresser davantage que la créature leur pose un ultimatum. Une goutte de sang de tueuse dans les 24 h qui suit, sinon elle promettait de les dénoncer à qui de droit. Et Gabriella ne voulait que la vampire aille la dénoncer à ses filles. Elle ne voulait qu'elles sachent pour leur père, mais surtout, elle ne voulait pas qu'elles sachent que c'était leur propre mère qui était à l'origine de la disparation de celui-ci. Elle la regarda partir, non sans la quitter des yeux. Et lorsqu'elle s'approcha de son corbeau, pour un petit peu plus jouer avec ses nerfs, la sorcière plissa les yeux. Elle aurait du la cramer sur place lorsqu'elle en avait eu l’occasion. Et lorsque la vampire finit par quitter la boutique, Gabriella tend le bras et le corbeau vient s'y poser, avant de se hisser jusqu'à son épaule. Elle lui dépose une caresse, avant de regarder l'homme dans les yeux, droite et fière. Même si le fait de se savoir contaminée la terrifie, mais elle ne montrer rien, reste impassible, même si elle voudrait crier son mécontentement et poursuivre la vampire dans la nuit noire pour lui faire la peau. « Me voilà contaminée ! Je crois que nous n'avons pas vraiment le choix. Il faut lui donner ce qu'elle veut. Vous connaissez une tueuse qui accepterait de nous donner une goutte de son sang ? » Et même si ce n'était pas le cas, la matriarche ferait tout pour en trouver. Non pas pour guérir de l'hépatite, mais pour empêcher la vampire de révéler ce qu'elle a longtemps caché à ses filles. Mais peut t'-elle vraiment être sûre que la vampire ne dire rien si elle lui donne ce qu'elle demande ? Rien n'est véritablement sûre. Est-ce un piège ou une réalité ? La matriarche ne sait vraiment plus quoi en penser.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV)  et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) - Page 2 EmptyVen 26 Oct - 11:24

En t'en qu'observateur, je me disais qu'il ne fallait pas le faire. Que c'était un désavantage pour notre clan de le faire. Les vampires allaient avoir la chance de vivre plus longtemps et de se faire des joyeux festins de sang humain sans être obligé de se retenir, car peut-être qu'ils sont contaminé. Si tout le monde n'est plus contaminé, les vampires avaient le champ libre pour tous nous tuer. Mais nous n'avions pas le choix, j'allais devoir en parler à Buffy, j'allais devoir la convaincre de le faire pour sauver ma réputation , ma dignité et le reste de ma vie. Et surtout pour rester en vie. Béatrice était décidément un vampire tenace qui avait du pouvoir sur nous pour le moment. Lisant dans les pensées elle pouvait prédire nos coups à l'avance. Je regardais la sorcière propriétaire de la boutique. J'étais déconcerté par les évènements.

Nous n'avons pas le choix. Je vais demander à Buffy, je suis son observateur, elle me fera confiance. Ne vous inquiétez pas pour cette maladie, elle ne fait rien aux humains et aux sorciers. Il faut absolument être vampire pour subir les dégâts de cette maladie. Les vampires ont seulement une année à vivre lorsqu'ils sont contaminé. Cette maladie était positive pour nous, car chaque fois qu'un vampire tue un humain contaminé, il est destiné à une mort imminente. Vous êtes en quelque sorte protégé. Si vous vous faites guérir par le remède et que vous mettez fin  cette maladie, les vampires pourront à nouveau boire et tuer tout ce qui est vivant, sans ce soucier d'être contaminé.

Je retirais mes lunettes pour les nettoyer et les remettre sur mon visage. Il fallait que je contact Buffy le plus vite possible. La sortie remarquée de Béatrice était troublante avec son petit bruit d'horloge tic-tac qui désignait le temps qu'il nous restait à vivre si nous ne faisions pas le moindre de ses désirs.
Revenir en haut Aller en bas
et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hellmouth ::   :: 1997-2003 :: ana,béatrice&candice-