AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez

et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Béatrice Lowell
Béatrice Lowell
Seigneur du désordre
et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) C4cc95074c8c27203a94de53a76ca51577aec24a
J'ai commis des meurtres, environ : 780 Je suis : l'ancienne reine des vampires maintenant dôtée d'une âme. Je suis âgé de : 259 années Ce qui me démarque des autres c'est : que je détiens le don de la télépathie, j'ai aussi réussi à retrouver le joyau d'amara je peux donc être exposé aux rayons du soleil, ce qui ne veut pas dire que je m'y plais. ah oui! J'ai aussi une putain d'âme. Mon domaine c'est : les vols de banque bien sanglants. On dit de moi que je suis : une peste détestable et détestée, ça n'a pas changé... Mais aussi que je peux être : complètement folle, vicieuse et sans pitié, bon... j'ai une âme maintenant, j'essaie de me calmer. Je crèche au : Palace Sunnydale Hotel dans la suite présidentielle, j'ai dragué l'hôtesse, je lui ai fourrée ma main au pâté et je l'ai hypnotisé ensuite j'ai volé la carte magnétique et boum je l'ai tué. Je suis en amour avec : Lorie Summers Ou Diego Lowell, qu'est-ce que ça change ? On peut bien jouer des deux côtés sans ne rien dire à l'autre non ? On me voit souvent avec : Qui pourrait croire qu'avec Lorie Summers on se la jouerais Angel et Buffy. Buffy Summers : Par le passé, elle était ma pire ennemie, maintenant je suis amoureuse de sa fille. À quoi bon lutter... Je vais l'aider. EN CONSRUCTION Je me bagarre souvent avec : Un peu tout le monde, on dit que je suis plutôt chiante. Je comprends pas pourquoi? Yue Maelys : Il m'en veut toujours d'avoir transformé sa meilleure amie. Peu importe, j'en ai absolument rien à foutre. EN CONSTRUCTION ◭ DC : Violet Bowen

Je ressemble à : Avril Lavigne
Je dois mon avatar à : fayrell


et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) Empty
MessageSujet: et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV)  et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) EmptyVen 19 Oct - 11:26

et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) Tumblr_mobywi1ZZ61sn9kz8o1_500

Béatrice se sentait un brain extravertie ce matin, ou bien plutôt cette nuit. Son matin était plutôt à 22 heure contrairement à la plupart des gens normaux. Elle se leva de son confortable lit dans une crypte du cimetière et se posa devant le miroir. Prenant du mascara et du eyeliner pour mettre tout le contour de ses yeux de noir épais. Elle adorait l'ambiance un peu gothique. Il y avait le cadavre d'un jeune homme attaché juste à côté de son miroir. Cela lui rappelait la belle soirée qu'elle avait passé hier. C'était un genre de rituel pour elle de se maquiller devant le cadavre de sa victime de la veille. Un petit sourire en coin lui apparu en voyant sa victime. Se penchant au dessus de lui pour renifler les cheveux de cet homme qu'elle avait tué de sang froid et sans pitié. Sortant sa langue pour lécher les goûtes de sang séché qui lui restait sur le cou. Je me souviens de toi petite marionette. Tu étais si frais hier, aujourd'hui tu goûtes si mauvais.

Béatrice fouilla dans la veste de celui-ci et il y avait une canette de peinture verte pour les murs. Elle s'en fichait et décida de l'utiliser sur elle-même pour en mettre dans ses cheveux. Prenant des vêtements noirs, elle enfila ceux-ci afin de sortir à l'extérieur. Regardant ses larbins dans sa crypte elle cria. Vous ramasserez le corps, je vais avoir besoin d'espace pour un nouveau colocataire ce soir. Et je ne veux plus une goûte de sang sur la moquette, sinon je vous tue tous.

Elle fit une sortie remarquée en faisant aller ses cheveux aux vent sous l'effet de sa main et en refermant la porte fortement derrière son ombre qui disparaissait lentement dans le cimetière afin de se rendre dans les rues de Sunnydale. Une boutique magique d'une famille de sorcière dont elle avait entendu parler. Elle voulait trouver le remède à ce foutu hépatite V. Elle ne voulait pas mourir si jeune, elle n'avait que plusieurs siècle. Elle aimait apporter un brin de frayeur et de folie en ville. Regardant les citoyens directement dans les yeux en avançant seule dans la nuit avec ses long cheveux blond et vert et vêtue de noir. Des escarpins Christian Leboutin noir qu'elle avait sans doute voler après avoir tuer un vendeur quelconque.

On entendit le bruit de la porte et la petite cloche sonnée lorsque celle-ci s'ouvra. Un bruit de claquement de talons aiguilles qui claquaient contre le sol de la boutique de magie. Prenant le bout de mes doigts en avançant tranquillement en frottant ceux-ci conte les livres de l'étagère. J'espèrerais trouver ce remède. Enfin peut-être que je pourrais enfin n'en être débarrasser. Et s'il fallait que je tue quelques gens pour faire couler du sang ce serait encore mieux et délicieux. Un vent de terreur soufflait sur cet endroit à présent.

_________________

et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) 200521083327270395
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) Empty
MessageSujet: Re: et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV)  et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) EmptyVen 19 Oct - 13:13


Il est tard. Le Centre-Ville s'est endormi. Il n'y a plus un chat dehors, seulement quelques jeunes qui passent par là pour aller danser et s'amuser dans la boite du coin. Seule la boutique-libraire la Magix Box est encore ouverte à une heure aussi tardive. Il faut dire que la propriétaire du lieu est du genre noctambule. Ce n'est pas une vampire, mais elle a toujours apprécié vivre de nuit, moment qu'elle préfère pour faire de la magie et accessoirement coudre quand les clients viennent à manquer. Et ce soir n'échappe aux autres. Il faut dire que peu de gens viennent ici aussi tard, sauf quelques jeunes en recherche de sensations fortes voulant jouer à réveiller les morts. Assise sur son tabouret, les yeux rivés sur son tricot et son fidèle corbeau sur son épaule, Gabriella espère qu'un client passera vite le pas de sa porte et lui achètera quelque chose de plus intéressant qu'une simple planche de ouija. Soudain, la petite cloche au dessus de la porte d'entrée retentit. La sorcière lève les yeux pour observer la personne qui vient d'entrer dans sa boutique. Et sans comprendre pourquoi son corbeau commence à s'agiter sur son épaule, à croasser comme si il sentait un danger arriver. La sorcière le caresse sous le bec, le calme. Elle plisse les yeux, jamais il n'avait eu tel comportement vis à vis d'un client. Qu'est-ce que cette fille aux cheveux verts peut avoir de si spécial pour que son animal puisse se mettre dans un tel état ?

Cache t'-elle un démon sous ce visage qui à l'air si angélique et à qui on donnerait le bon dieu sans confession ? Où alors, cache t'-elle quelque chose de plus sombre encore qui n'a rien à voir avec la nature qu'elle cache sous le visage. La sorcière se méfie. En temps normal, elle lui dirait de partir et de ne plus revenir, mais Gabriella a tant rêvée d'avoir un client ce soir qu'elle n'allait pas jeter, certainement, la seule de la soirée. Alors elle prend sur elle et quitte son comptoir pour aller à la rencontre de la jeune femme, mais lorsqu'elle fait ça, son corbeau quitte son épaule pour aller se réfugier sur l'étagère. Vraiment étrange ! Ses yeux sombres fixés sur la jeune femme, elle observe chacun de ses gestes, ses doigts caressant les manuscrits. Que cherche t'-elle au juste ? Gabriella se risque à lui poser la question. « Bonsoir ! Je peux vous aider ? Vous cherchez quelque chose en particulier ? » Peut-être qu'elle venait de commettre une erreur en venant lui parler, peut-être qu'elle aurait dû envoyer son corbeau lui crever les yeux, peut-être qu'elle aurait dû utiliser la magie pour connaître sa véritable nature - mais ce qui était fait et fait et tout ce qui lui restait à faire c'est d'attendre, attendre de voir ce que cette jeune femme a à lui cacher.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) Empty
MessageSujet: Re: et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV)  et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) EmptyVen 19 Oct - 13:42

et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) Giphy

Ce soir là je faisais des recherches sur les dimensions parallèles à notre monde. Aiden le fils de Buffy venu du futur cherchait sa soeur à tout prix. Il fallait que je l'aide, et malgré lui, Aiden avait fait brûlé le seul exemplaire parlant de l'incantation utilisé de sa dimension pour apparaitre ici. C'était un livre appartenant au conseil des observateur qui venait de très loin dans le monde et il fallait absolument que je trouves un autre bouquin qui pouvait parler de cette situation. Je me rendis alors au Magic Box, il fallait respecté le couvre feu de minuit du maire. Suite au réveillon de cette année, il fallait rester chez soi après minuit, mais à quoi bon lorsqu'on combat pour le bien. Il faut prendre des risques. Je savais que la route allait me prendre plus de temps pour revenir.

En entrant au Magic Box, je remarqua la présence de cette reine vampire que j'avais cru remarqué au réveillon. Elle avait fait un vrai carnage, elle avait dévoré des humains sans que personne ne s'en aperçoivent. Elle avait été obligé de les tuer, elle n'avait laissé personne de vivant. Je me dirigea vers le haut de la boutique en commençant à feuilleter un vieux manuscrit. Je remarqua la présence de la propriétaire et lui fit un signe de bonjour la laissant se diriger vers la reine vampire en se doutant de rien. Je me fis très discret en restant derrière mon étagère à feuiller des manuscrits sur les dimensions parallèles.
Revenir en haut Aller en bas
Béatrice Lowell
Béatrice Lowell
Seigneur du désordre
et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) C4cc95074c8c27203a94de53a76ca51577aec24a
J'ai commis des meurtres, environ : 780 Je suis : l'ancienne reine des vampires maintenant dôtée d'une âme. Je suis âgé de : 259 années Ce qui me démarque des autres c'est : que je détiens le don de la télépathie, j'ai aussi réussi à retrouver le joyau d'amara je peux donc être exposé aux rayons du soleil, ce qui ne veut pas dire que je m'y plais. ah oui! J'ai aussi une putain d'âme. Mon domaine c'est : les vols de banque bien sanglants. On dit de moi que je suis : une peste détestable et détestée, ça n'a pas changé... Mais aussi que je peux être : complètement folle, vicieuse et sans pitié, bon... j'ai une âme maintenant, j'essaie de me calmer. Je crèche au : Palace Sunnydale Hotel dans la suite présidentielle, j'ai dragué l'hôtesse, je lui ai fourrée ma main au pâté et je l'ai hypnotisé ensuite j'ai volé la carte magnétique et boum je l'ai tué. Je suis en amour avec : Lorie Summers Ou Diego Lowell, qu'est-ce que ça change ? On peut bien jouer des deux côtés sans ne rien dire à l'autre non ? On me voit souvent avec : Qui pourrait croire qu'avec Lorie Summers on se la jouerais Angel et Buffy. Buffy Summers : Par le passé, elle était ma pire ennemie, maintenant je suis amoureuse de sa fille. À quoi bon lutter... Je vais l'aider. EN CONSRUCTION Je me bagarre souvent avec : Un peu tout le monde, on dit que je suis plutôt chiante. Je comprends pas pourquoi? Yue Maelys : Il m'en veut toujours d'avoir transformé sa meilleure amie. Peu importe, j'en ai absolument rien à foutre. EN CONSTRUCTION ◭ DC : Violet Bowen

Je ressemble à : Avril Lavigne
Je dois mon avatar à : fayrell


et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) Empty
MessageSujet: Re: et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV)  et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) EmptyVen 19 Oct - 13:57

Béatrice continuait d'effleurer du bout de ses doigts manucurés, ces livres qui lui permettrait peut-être de se débarrasser de son hépatite V. Cette maladie dont les vampires souffraient et dont les humains pouvaient être porteur, non mais quelle vie de merde. Béatrice ne pouvait plus se nourrir comme bon lui semble et maintenant elle était réduite à venir dans des boutiques magiques trouver une solution à son problème. En se retournant vers la propriétaire, elle vit une femme âgée ressemblant à une vieille sorcière. Béatrice haussa un sourcil en la dévisageant un peu de haut en bas. Elle ne pouvait pas s'empêcher de la regarder dans les yeux. Cette vieille femme inspirait la douleur et le vécu. Des idées sataniques passèrent à l'esprit de Béatrice dont l'une étant que cette sorcière ferait une excellente allié vampire. Et si elle la transformait ce soir ? Bon, pour revenir à la réalité Béatrice fixa les yeux et le regard de cette dame et elle posa son propre doigt dans sa bouche en le léchant tranquillement, il restait un peu de sang sur celui-ci.

Et bien je suis à la recherche d'un sort, une potion ou quelque chose qui permettrait de guérir une maladie chez les vampires. Vous avez entendu parler de l'hépatite V ?

De nature très directe, Béatrice ne passait pas par quatre chemins. Elle remarqua la présence de l'observateur de la tueuse qui avait fait son entré en se dirigeant vers de vieux manuscrit. Un sourire en coin, elle se disait que cette rencontre à cet endroit et à cet instant même n'était pas une coincidence. Elle pourrait l'utiliser afin d'arriver à ses fins. Mais pour le moment, elle allait fair guise de politesse avant de commencer à s'agiter. Elle préférait laisser la propriétaire lui répondre. Et si elle n'avait pas ce qu'elle voulait, l'action allait sans aucun doute commencer. Béatrice n'avait pas un tempérament très patient. Elle était plutôt du genre très extraverti et colérique voulant obtenir tout ce qu'elle désire.

Alors, votre corneille va arrêter de me crier après ou bien elle préfère que je lui casse le cou ?

Dit-elle en attendant sa réponse d'un regard menaçant, froid et ténébreux. Elle trouvait ce bruit complètement dérangeant et elle n'avait qu'une seule envie, prendre ce corbeau et le donner aux chiens de la ruelle.

_________________

et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) 200521083327270395
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) Empty
MessageSujet: Re: et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV)  et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) EmptySam 20 Oct - 10:32


Si elle avait su qu'une femme aussi étrange que celle qui se trouve en face d'elle en ce moment ferait irruption dans sa boutique à une heure aussi tardive, peut-être qu'elle aurait fermé boutique plutôt que prévu. Parce qu'à présent elle est confrontée à un problème de taille, la servir et même temps faire en sorte qu'elle ne mette pas à feu et à sang son établissement. Gabriella peut utiliser sa magie, mais elle ne veut l’utiliser qu'en dernier ressort - pour l'instant, elle préfère laisser les choses suivre leur cours et voir où tout ça la mènera. C'est alors qu'un autre client entre dans la boutique, elle tourne la tête et constate qu'il s'agit d'un habitué des lieux. Il lui fait signe de la tête, alors la sorcière le lui rend en retour. Puis, elle se concentre sur la blonde. Celle-ci la fixe à son tour - une bataille de regard se joue entre la sorcière et la vampire, aucune ne voulant baisser les yeux la première. Finalement, la jeune femme prend la parole, annonce qu'elle est la recherche d'un sort, une potion ou quelque chose qui lui permettrait de guérir une maladie chez les vampires. L'hépatite V. Gabriella en a entendu parlé. Par expérience elle sait que cette maladie est mortelle pour les vampires, mais n'a aucun effet sur les humains. Malheureusement, malgré les nombreux livres en sa possession aucun d'entre eux n'expliquent comment guérir de cette maladie. Ça reste un mystère et Gabriella, n'a aucune idée de comment la guérir de ce mal.

Elle peut l'aider à retarder l'échéance, mais ça ne la sauvera pas. « L'hépatite V ? Oui. Une maladie à la fois mortelle et fascinante. Vous devez faire partie de ces vampires contaminés, sinon, pourquoi venir jusque ici pour trouver un remède ? Malheureusement pour vous, tout ce que je peux faire c'est vous aider à retarder l’échéance, mais ça ne vous sauvera pas du funeste destin qui vous attend. » Elle préférait jouer franc jeu, même si elle s'en doutait cette réponse ne plairait pas à son interlocutrice. C'est alors que son corbeau se mit à croasser de plus belle, ce qui commença à agacer la vampire qui ne tarda pas à en faire part à la sorcière. Et lorsque la blonde menaça de lui casser le cou pour l'aider à se taire, Gabriella plissa les yeux. Elle ne la laisserai pas faire, personne ne lui fera de mal. Si elle doit s'en prendre à quelqu'un ça sera elle et personne d'autre. « Vous ne lui ferez rien, il va se taire. » Lui dit-elle, avant de tourner son regard vers son corbeau qui au contact du regard de sa maîtresse se tue immédiatement. « Écoutez ! Attendez moi devant le comptoir et je vous donnerai quelque chose pour ralentir la maladie. Je dois m'occuper de cet autre client. » Mensonge ! Elle voulait dire à cet homme de partir, car quelque chose en elle lui disait que ça allait mal se terminer, que cette vampire n'allait pas tarder à montrer son véritable visage et elle ne voulait pas que cet homme soit blessé ou pire tué. « Je vais bientôt fermer Monsieur ! Vous avez trouvé votre bonheur ? » Et même si ce n'était pas le cas, plus vite il quitterait la boutique, mieux se sentirait la sorcière de la savoir hors de danger.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) Empty
MessageSujet: Re: et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV)  et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) EmptySam 20 Oct - 10:56

Rupert était entrain de feuilleter les manuscrits et les vieux livres de voyages entres les dimensions lorsqu'il entendit la puissante reine vampire menacer de tuer l'animal de compagnie de cette gente propriétaire. Il savait à cet instant que la situation allait se compliquer. Il avait vu ce que Béatrice avait fait au réveillon et il savait que cet endroit serait un chaos prochainement s'il n'aidait pas la propriétaire qui avance vers lui pour lui faire signe que la boutique allait fermé. À ce moment Rupert posa sa main sur le bras de la sorcière en lui chuchotant derrière l'étagère. Je suis un observateur, je m'occupes de protéger ce monde et de veiller au bien être de celui-ci. Je ne peux vous laissez seule dans cette situation délicate. Il en est impossible. Nous devons lui donner ce qu'elle veut, sinon elle nous tuera tous les deux. Rupert étira son cou penchant sa tête pour voir la vampire qui attendait maintenant au comptoir. Mais il serait impossible de sortir d'ici avec un simple ralentissement de la maladie. Elle voulait complètement guérir de cette hépatite. Et en lui offrant le remède, cela permettrait peut-être à cette propriétaire de boutique d'élargir sa clientèle et de faire beaucoup, beaucoup d'argent. Mais en même temps cette potion serait complètement à l'encontre du bien. Elle serait malfaisante plus que jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Béatrice Lowell
Béatrice Lowell
Seigneur du désordre
et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) C4cc95074c8c27203a94de53a76ca51577aec24a
J'ai commis des meurtres, environ : 780 Je suis : l'ancienne reine des vampires maintenant dôtée d'une âme. Je suis âgé de : 259 années Ce qui me démarque des autres c'est : que je détiens le don de la télépathie, j'ai aussi réussi à retrouver le joyau d'amara je peux donc être exposé aux rayons du soleil, ce qui ne veut pas dire que je m'y plais. ah oui! J'ai aussi une putain d'âme. Mon domaine c'est : les vols de banque bien sanglants. On dit de moi que je suis : une peste détestable et détestée, ça n'a pas changé... Mais aussi que je peux être : complètement folle, vicieuse et sans pitié, bon... j'ai une âme maintenant, j'essaie de me calmer. Je crèche au : Palace Sunnydale Hotel dans la suite présidentielle, j'ai dragué l'hôtesse, je lui ai fourrée ma main au pâté et je l'ai hypnotisé ensuite j'ai volé la carte magnétique et boum je l'ai tué. Je suis en amour avec : Lorie Summers Ou Diego Lowell, qu'est-ce que ça change ? On peut bien jouer des deux côtés sans ne rien dire à l'autre non ? On me voit souvent avec : Qui pourrait croire qu'avec Lorie Summers on se la jouerais Angel et Buffy. Buffy Summers : Par le passé, elle était ma pire ennemie, maintenant je suis amoureuse de sa fille. À quoi bon lutter... Je vais l'aider. EN CONSRUCTION Je me bagarre souvent avec : Un peu tout le monde, on dit que je suis plutôt chiante. Je comprends pas pourquoi? Yue Maelys : Il m'en veut toujours d'avoir transformé sa meilleure amie. Peu importe, j'en ai absolument rien à foutre. EN CONSTRUCTION ◭ DC : Violet Bowen

Je ressemble à : Avril Lavigne
Je dois mon avatar à : fayrell


et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) Empty
MessageSujet: Re: et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV)  et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) EmptySam 20 Oct - 11:33

Ralentir la maladie, non mais elle voulait que Béatrice devienne folle ou quoi. Elle avait envie de mourir ce soir. Béatrice la fixait dans les yeux et ne cessait de regarder l'observateur de la tueuse. Ce serait un très beau sacrifice pour envoyer un message à la tueuse. Elle se disait bien en ce moment qu'elle pourrait lui envoyer son coeur en guise de cadeau. Sa tête en guise de récompense et ses poumons pour lui faire comprendre que son dernier souffle arrivait bientôt. La tueuse, cette garce blonde qui ne cessait de tuer le clan du mal. Il fallait s'en débarrasser à tout prix. Béatrice regardait la jeune femme se rendre voir un autre client. Elle était complètement flippante pour une humaine, elle serait une très belle vampire. Malheureusement Béatrice n'était pas ici pour engendrer ce soir, et depuis qu'elle avait cette hépatite, des qu'elle transformait un humain en vampire celui-ci était automatiquement contaminé et cela ne servait absolument à rien. Béatrice regardait les deux discuter et elle entendait très bien ce qu'il disait malgré ses chuchotements.

Rupert, Rupert, Rupert. Dit-elle d'un ton machiavélique, tout doucement en se délectant du mal qu'elle allait commettre ce soir. Vous croyez que je suis sourde. Depuis que cet oiseau noir a terminé son chant, j'entend tout. Béatrice se dirigea vers la porte de la sortie en verrouillant celle-ci. Et en tournant la pancarte ouverte vers le sens de fermé. Elle se retourna avec un sourire diabolique. Je vous propose deux choses, puisque vous êtes un observateur mon cher Rupert et vous vieille sorcière, je ne sais pas réellement ce que vous êtes avec vos allures noires de démons, vous n'avez jamais pensé devenir vampire, vous avez déjà la couleur de peau parfaite pour le devenir. Béatrice s'avançait tranquillement vers les deux humains derrières l'étagère. Alors voici ma proposition, vous me trouvez ce foutu remède. Je me fou de votre blabla de charlatan qui n'a pas mon remède. Je ne veux pas un putain de ralentissement. Je veux que vous retiriez cette maladie de moi. C'est ça ou cet établissement deviendra un trou de déchet couvert de plume de corneille et de votre sang par dessus. Je laisserai votre cadavre être dévoré par votre oiseau et ensuite je le mangerai. À vous de décider. Béatrice pris un crâne qui était sur une table et le pressa de sa main droite pour le faire tomber en poussière sur le sol, seulement pour engendrer un frisson de peur et de terreur. Cela mettait une belle ambiance diabolique non ?

_________________

et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) 200521083327270395
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) Empty
MessageSujet: Re: et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV)  et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) EmptySam 20 Oct - 13:40


Gabriella qui pensait avoir à faire à un homme lambda, voilà qu'elle se retrouve nez à nez avec un observateur. Elle connait le devoir et le rôle de ce dernier. Sa mère lui a déjà parlé de ceux chargés d'accompagner la Tueuse dans son combat contre les forces du mal, et surtout contre les vampires. La sorcière est rassurée de savoir qu'il saura se défendre en cas d'attaque de la vampire. Elle le remerciera plus tard de ne pas l'abandonner dans cette épreuve, deux personnes valent mieux qu'une pour combattre un être aussi puissant qu'un vampire. Il veut que la sorcière lui donne ce qu'elle veut au risque de les mettre en danger tous les deux. Elle soupire. Elle ne peut pas faire ça. Elle ne peut pas lui donner la possibilité de guérir de cette maladie et ainsi guérir les autres vampires qu'elle a contaminé. Mais a t'-elle véritablement le choix ? Probablement pas. « Mais vous ne comprenez pas, je ... » Elle n'eut pas le temps de terminer sa phrase, interrompue par le ton machiavélique de la vampire qui venait de faire son apparition. Gabriella soupire à nouveau, avant de se retourner pour faire face à la créature du mal. Elle restait là, droite à l'écouter parler. Elle voulait savoir ce qu'elle était et si ça lui plairait de devenir vampire à son tour. On la prend déjà pour un vampire, alors elle n'a pas besoin de le devenir pour se jouer de l’illusion que les gens ont déjà d'elle en la regardant.

« Je suis une matriarche. Une puissante sorcière qui connait milles et une façon de vous renvoyer dans votre cercueil. » Elles peuvent être deux à jouer à ce petit jeu. La sorcière a déjà vu la mort, elle l'a provoqué et n'a ressenti aucun remord, aucune honte de l'avoir fait. Et si elle doit tuer une fois de plus, elle le ferait. Elle l'écoute lui poser un ultimatum, soit elle lui retire cette maladie, soit elle la tue et tuerait son oiseau dans un second temps. Elle la fixe du regard, laisse planer un long silence. Devait-elle céder à son chantage et comme lui avait suggérer l’observateur lui donnait tout ce qu'elle voulait ou sauver le monde en ne disant rien, mais risquer de se faire tuer et ne plus jamais revoir ses filles. Elle n'a pas le choix. « Vous n'obtiendrez rien de moi. » Elle n'est pas décidé à lui donner ce qu'elle veut. Elle sait que ce n'est pas la bonne réaction à avoir face à une telle créature que celle en face d'elle, mais Gabriella est ainsi, têtue et quand elle a décidé quelque chose elle ne revient pas sur sa décision.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) Empty
MessageSujet: Re: et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV)  et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) EmptySam 20 Oct - 14:07

Monsieurs Giles était devenu un homme d'action et de mental avec les deux dernières années passées sur le terrain en compagnie de sa tueuse Buffy Summers. Depuis l'arrivée de Béatrice à Sunnydale qui donnait une terreur troublante à Candice, l'autre tueuse. Giles avait fait des recherches sur cette reine vampires qui arrivait des enfers. Non seulement elle pouvait lire dans les pensées après avoir acquis les pouvoirs d'un sorcier maléfique qu'elle avait tué après une violente bagarre en Grèce il y plus d'une centaine. Mais elle avait aussi deux siècles d'expériences sur nous. Giles avait déjà commencé pour Buffy à faire des recherches sur cette hépatite V qui prenait son temps afin de tuer les vampires dans une douleur abominable. Rupert aidait Buffy afin de sauver Angel de cette maladie et en effet il était possible de concocter cette potion, mais les ingrédients étaient très difficile à trouver et de plus il fallait une goûte de sang de tueuse à ajouter à la potion. Giles s'efforçait de ne pas penser aux ingrédients, de toute façon ces ingrédients n'étaient que la base. Il fallait aussi réciter un sortilège que seul une sorcière d'expérience pourrait le faire. Giles restait à regarder la vampire froisser un crâne de squelette entre ses mans qui tomba en poussière. Je sais qui vous êtes Béatrice, je sais ce que vous voulez, mais ce n'est pas en nous torturant que vous obtiendrez ce que vous voulez.
Revenir en haut Aller en bas
Béatrice Lowell
Béatrice Lowell
Seigneur du désordre
et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) C4cc95074c8c27203a94de53a76ca51577aec24a
J'ai commis des meurtres, environ : 780 Je suis : l'ancienne reine des vampires maintenant dôtée d'une âme. Je suis âgé de : 259 années Ce qui me démarque des autres c'est : que je détiens le don de la télépathie, j'ai aussi réussi à retrouver le joyau d'amara je peux donc être exposé aux rayons du soleil, ce qui ne veut pas dire que je m'y plais. ah oui! J'ai aussi une putain d'âme. Mon domaine c'est : les vols de banque bien sanglants. On dit de moi que je suis : une peste détestable et détestée, ça n'a pas changé... Mais aussi que je peux être : complètement folle, vicieuse et sans pitié, bon... j'ai une âme maintenant, j'essaie de me calmer. Je crèche au : Palace Sunnydale Hotel dans la suite présidentielle, j'ai dragué l'hôtesse, je lui ai fourrée ma main au pâté et je l'ai hypnotisé ensuite j'ai volé la carte magnétique et boum je l'ai tué. Je suis en amour avec : Lorie Summers Ou Diego Lowell, qu'est-ce que ça change ? On peut bien jouer des deux côtés sans ne rien dire à l'autre non ? On me voit souvent avec : Qui pourrait croire qu'avec Lorie Summers on se la jouerais Angel et Buffy. Buffy Summers : Par le passé, elle était ma pire ennemie, maintenant je suis amoureuse de sa fille. À quoi bon lutter... Je vais l'aider. EN CONSRUCTION Je me bagarre souvent avec : Un peu tout le monde, on dit que je suis plutôt chiante. Je comprends pas pourquoi? Yue Maelys : Il m'en veut toujours d'avoir transformé sa meilleure amie. Peu importe, j'en ai absolument rien à foutre. EN CONSTRUCTION ◭ DC : Violet Bowen

Je ressemble à : Avril Lavigne
Je dois mon avatar à : fayrell


et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) Empty
MessageSujet: Re: et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV)  et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) EmptySam 20 Oct - 14:21

Un sourire vicieux apparu aux lèvres de Béatrice lorsque cette sorcière la menace, elle fit un petit rire sadique à cette douce et mélodieuse menace à son oreille. La nuit commençait tout juste à être croustillante. Entendant des pensées de cette sorcière qui pensait à ses enfants la faisait de plus en plus s'exciter. Elle ne savait pas qui elle menaçait et qui elle avait en face d'elle. Alors tu penses toi, gente dame, que je suis qu'une simple vampire qui arrive ici pour te demander un remède sans avoir de plan. Tu penses que je suis qu'une simple vampire que tu peux décapiter et renvoyer dans ton cercueil en me faisant brûler. Tu penses que tes pouvoirs de sorcières me font peur ? Béatrice laissa un petit moment de terreur entre ses paroles pour laisser la sorcière réfléchir. Et puis ajouta avec un sourire en coin. Ou penses-tu que tes deux filles sont en ce moment même ? Ta petite Flora, crois-tu que je suis venu ici sans avoir élaboré un plan. Sans avoir rien à échanger. Je suis une reine des vampires dans ma dimension en enfer. J'ai été envoyé à Sunnydale pour tuer Candice, cette nouvelle tueuse et je n'hésiterais pas à tuer n'importe quel être bénéfique ou maléfique qui se mettra contre mon chemin. Tu crois que mes seuls pouvoirs sont mes crocs. Alors prépares-toi bien sorcière. Je lisais dans ses pensées et je m'en servais contre elle afin de la manipuler. Regardant Giles dans les yeux j'avance vers lui d'une façon rapide et effrayante prenant mon visage de vampire en approchant mon visage du sien de très très près. Posant ma main sur une boule de cristal à 500 pièces. L'utilisant pour lui filer un coup de poing au ventre en le regardant se tordre de douleur. Et toi cher observateur, qu'en penses-tu ? Tu laisserais une pauvre enfant mourir ?

_________________

et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV) 200521083327270395
Revenir en haut Aller en bas
et si la folie ne se dissipait jamais... (sujet PV)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hellmouth ::   :: 1997-2003 :: ana,béatrice&candice-