AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez

ENTERREMENT DE RUPERT GILES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Storyteller
Storyteller
Esprit du Mensonge
ENTERREMENT DE RUPERT GILES 767a7b9373fa9a7b9dad7a312415b9d1d9ea9029
J'ai commis des meurtres, environ : 15292 Je suis âgé de : l'origine de la vie et du mal

ENTERREMENT DE RUPERT GILES Empty
MessageSujet: ENTERREMENT DE RUPERT GILES  ENTERREMENT DE RUPERT GILES EmptyDim 31 Mai - 9:29


Rupert Giles
Oui, elle devient très simple. Les bons sont toujours valeureux et loyaux, les méchants sont facilement reconnaissables à leurs cornes pointues et leur chapeau noir. Et les bons sont toujours victorieux et les méchants rôtissent en enfer. Personne ne meurt jamais. Tout le monde vit heureux jusqu’à la fin des temps.


1954-2020

Aujourd'hui 31 mai 2020. La secrétaire du QG de l'ordre des tueuses de Sunnydale répond au téléphone en ne sachant pas qu'elle s'apprêtait à prendre l'appel le plus émouvant de toute l'année. Giles venait tout juste d'arriver de Cleveland. Il s'était trouvé une maison tranquille au bord de la plage de Sunnydale afin de profiter de sa retraite, mais de garder un oeil sur sa protégée, celle pour qui il a l'amour d'un père. Ce soir-là Giles se sentait nostalgique. Remettre les pieds ici à Sunnydale après autant d'années, ça lui rappelait toute la souffrance qu'il avait vécu. Son amour perdu, Jenny. Il avait décidé de se rendre seul au cimetière pour rendre hommage à la pierre de Jenny qui avait été reconstruite dans le cimetière qui rendait hommage aux morts du passé.

Cependant, alors que sa dernière larme coulait, D'Hoffryn avait croisé son chemin. Giles avait été la première clé que le roi des enfers rencontrait. L'observateur âgé de 66 ans n'avait plus les mêmes réflex qu'à l'époque. Une horde de démon vengeur le captura pour l'amener au lycée. Sous la bibliothèque, là où sa véritable histoire, sa destinée avait commencée. Giles fut le premier à être exécuté. Les cauchemars de Buffy prenait vie en commençant par lui. Le sang coula et tant que le sang continuera de couler, la bouche de l'enfer allait reprendre son activité.

- QG de Sunnydale bonsoir.
- Bonsoir, je voudrais parler à Buffy Summers. Je suis Callum Cooper, Lieutenant de police pour l'Unité de Sunnydale.
- Buffy est en pleine conférence avec le QG de Cleveland, est-ce que je peux prendre le message monsieur Cooper ?
- Nous avons retrouvé le corps de Rupert Giles complètement vidé de son sang dans la cours du lycée de Sunnydale. Dites-lui de me rappeler le plus rapidement possible. Nous avons besoin d'elle pour identifier le corps. Elle était le seul contact de monsieur Giles que nous avons trouvé dans son porte-feuille.

EVENT CIMETIÈRE DE RESTFIELD

code (c) acidbrain

Revenir en haut Aller en bas
Buffy Summers
Buffy Summers
Légende
ENTERREMENT DE RUPERT GILES 200605085809871421
J'ai commis des meurtres, environ : 1993 Je suis : une tueuse de vampires. Je suis âgé de : 39 ans. Ce qui me démarque des autres c'est : ma force surhumaine, mon endurance, ma rapidité Mon domaine c'est : CEO de l'ordre des tueuses. On dit de moi que je suis : Spontannée, sociable, généreuse, humaine, emphatique, intelligente, analytique Mais aussi que je peux être : Orgueilleuse, bornée, Impulsive, impatiente, intense Je crèche au : 1630 Revello Drive avec mon homme et mes deux enfants. Je suis en amour avec : Daniel Osbourne : À l'Université, il était le co-capitaine de l'équipe de football et j'étais la capitaine des pom pom girls, on est tombé en amour cette année-là. Ça fait 20 ans qu'on est ensemble et nous avons des jumeaux de 18 ans. Pour l'instant entre-nous... C'est compliqué. On me voit souvent avec : Angel : Mon éternel amour, je suis désolé de vivre ma vie, alors que tu n'as jamais cessé de m'aimer. Valentin Lewilton : Tant de choses en commun, tant d'années d'amitiés. 21 ans d'amitié. On s'est battu ensemble, on a sauvé le monde ensemble, on a perdu un être cher ensemble. Je ne vois pas l'avenir sans lui, il est mon meilleur ami. Xander Harris : Toi qui voit tout, tu sais que je t'aime de tout mon coeur. Tu es un homme en or et je sais qu'ensemble on est capable d'arriver au bout de tout. Willow Rosenberg : Ma meilleure amie depuis 24 années, c'est fou à quel point le temps passe vite petite sorcière. Toi qui est comme la tante de mes enfants, je ne sais pas ce que je ferais sans toi. Dawn Summers : Ma petite soeur, on a tellement vécu ensemble. Je ne sais pas ce que serait ma vie si tu ne serais pas arrivé par magie dans celle-ci. T'es la meilleure tante que mes petits loups peuvent avoir. Béatrice Lowell : Tu m'as tellement fait chier par le passé, mais maintenant que tu as une âme, je ne sais pas, je te trouves quand même plaisante à avoir dans mon entourage. Mes enfants t'apprécie bien, alors... Alec & Lorie : Mes enfants, mes petits loups. Je vous aime tellement. S'ils vous arrivaient quelque chose, je ne sais pas ce que je deviendrais. Yue Maelys : L'un de mes meilleurs amis depuis presque toujours. Il a combattu la force avec moi. Aujourd'hui il travaille en t'en que guérisseur au sein du QG de Sunnydale. Callum : Il est le lieutenant de police de la ville de Sunnydale. Nous travaillons souvent en collaboration ensemble sur des crimes surnaturels. Je me bagarre souvent avec : Drusilla : Cette folle de vampire est toujours autant cinglée qu'elle l'était il y a 23 ans. Je ne sais pas ce qui m'empêche de la tuer... Ah oui, c'est vrai.... Spike ! Anastasia : Je n'y crois toujours pas que tu sois devenu un vampire. Nous étions si proche... Aujourd'hui les seules conversations que nous avons, c'est quand je sauve tes fesses contre les autorités. ◭ DC : Sara Fairley

Je ressemble à : Sarah Miichelle Gellar
Je dois mon avatar à : unreleased


ENTERREMENT DE RUPERT GILES Empty
MessageSujet: Re: ENTERREMENT DE RUPERT GILES  ENTERREMENT DE RUPERT GILES EmptyDim 31 Mai - 11:28


- Nous sommes le 4 juin. Tout c'est passé tellement vite.

Le 31 mai, j'étais sorti de mon bureau après une longue vidéo conférence avec Willow qui dirigeait le QG de Cleveland. J'étais descendu dans l'ascenseur afin de quitter le QG et rentrer à la maison. Je ne me doutais pas que la secrétaire allait m'attraper par le bras en me disant : Buffy, il faut vraiment que je te parles. C'était la première fois qu'elle m'appelait par mon prénom et qu'elle me tutoyait. J'avais compris que quelque chose n'allait pas du tout. Buffy ! Monsieur Giles est mort. Ma vie, toute ma vie venait de défiler devant mes yeux. Ce gros livre lourd écrit vampyr sur le dessus qui ce pose juste devant mes yeux. Ses paroles qui me disent. Je suis monsieur Giles. Je m'effondre par terre sur le sol. Je ne suis plus capable de parler, de bouger. Je ne suis même pas capable de pleurer. J'entre dans un coma les yeux ouverts comme quand j'avais vu tous ces hommes tués par Gloria en 2001. Assise sur le sol, ma secrétaire reste à mes côtés et pose ma tête sur son épaule, je ne sais même plus où je suis. Donnez moi les signes... Lisez-moi la bonne aventure... C'était tout ce que j'étais capable de prononcer. Je revivais chaque seconde de mon enfance à ses côtés. Giles était mon père. Il était celui qui avait fait de moi qui j'étais aujourd'hui. Une femme, la tueuse. Je ne serais rien sans lui. Tu n'as pas de respect pour moi, ni pour mon travail... Giles... je n'y arriverai pas à sans vous... Je regarde dans le vide et je ne vois rien. Je ne vois que mon passé qui défile dans mes pensées. Giles je n'ai que seize ans...... Je ne veux pas mourir... Ma secrétaire caresse mes cheveux, mais je ne sens plus rien. Je ne ressens même pas ses mains qui essaient de me réconforter. Je suis figé dans le temps. Je n'arrive plus à bouger. J'en oublie même que je suis entrain de parler à voix haute. Maman.... Maman..... MAMAN !!!!!!!! Je me souviens de retrouver le corps de ma mère décédée sur le sofa du salon, je ne suis pas capable de retenir mes cris, c'était comme si j'étais entrain de le revivre. Je ressentais exactement la même douleur. J'avais envie de vomir, mais mon corps ne répondait pas aux signaux que j'essayais d'envoyer. La seule force que j'avais encore, c'était de répéter mon histoire sans cesse. Tu crois qu'on a jamais vu ça avant ? Tu fais toujours ça Buffy, tu te renfermes, tu t'éloignes du monde et tu fais comme si tu étais la seule. J'ai tué Angel ! Si tu passes le pas de cette porte, sache que tu ne reviendras pas. Tu as dis si tu quittes cette maison, tu ne reviendras pas, tu te rappelles !? Qui a dit que tu étais la meilleure ? On ne sait pas si tu es la meilleure... Tu n'as plus d'amis, tu es seule. Qu'est-ce qu'il reste ? Moi... Angel....... Maman.... Agatha... Jeremy.... Candice... Giles.... Je vous aime Giles.

Tu es la seule Buffy. Je ne veux pas être la seule... Ce que tu as eu, tu ne l'a pas gagné, tu n'es pas meilleure que nous. Tu es seulement plus chanceuse. Qu'est-ce que c'est la chance, quand on perd véritablement tout. Je voudrais seulement... Je voudrais seulement.... Que ma mère soit encore là. Tu n'es qu'une fille. C'est ce que je n'arrête pas de me répéter... Je me souviens à présent de ce moment, ce moment où je pensais avoir perdu, que tout était terminé. Spike était à genoux devant moi, il me tenait la main et il m'avait dit. J'ai vu le meilleur et le pire de toi. Chaque fois qu'il m'arrive quelque chose de vraiment grave, je me dis. Qu'est-ce que Buffy ferait. Alex.... Alex qui m'avait défendu devant le groupe qui ne croyait plus en moi. Alex m'avait redonné la force et c'était lui qui me permettrait encore de me réveiller de ce coma. Je me rappelais. Je me rappelais de ce qu'il avait dit. J'ai livré plus de batailles avec Buffy plus que tout le monde ici peut se l'imaginer. Elle a donné littéralement sa vie pour protéger les gens autour d'elle. Elle a arrêté tout ce qui se dressait sur son passage. Elle est morte deux fois et pourtant elle est toujours-là. Vous devez lui faire confiance, elle l'a mérité ! Je me relève, je regarde ma secrétaire et je lui dis. Je ne voulais plus être la seule. Aujourd'hui je ne suis plus la seule grâce à lui. Ce fut ma dernière phrase avant de quitté le QG pour aller retrouver Giles.

Nous sommes maintenant le 4 juin. Ce sont les funérailles de Giles. Je suis devant la tombe de mon protecteur qui est exposé. Accompagnée de mon mari, mon fils, ma fille qui sont derrière-moi. J'ai besoin d'un moment seule avec lui. Je lui tiens la main. Sa main qui est froide, vide d'âme. Je me souviens lui avoir dit dans le passé que je ne savais pourquoi vivre dans ce monde si c'était tout ce qu'il y avait à offrir. J'avais découvert pourquoi il fallait vivre. Pourquoi il fallait continuer de se battre. Chaque fois que je regardais dans les yeux de mes enfants, je repensais à cette phrase que j'avais dite à Giles. Ils étaient la raison de mon existence, pourquoi je continuais de me battre et de sauver le monde et Giles... Giles les aimait plus que tout. Il avait l'amour d'un grand-père pour eux comme il avait eu l'amour d'un père pour moi. Il m'avait dédié sa vie entière. C'était à mon tour de prendre soins d'eux maintenant. Prendre soin de mes amis, de l'ordre des tueuses. De protéger mes enfants au risque de perdre ma vie. Je caresse sa peau glacée et je prend une grande inspiration avant de prononcer. Giles, mentez-moi une dernière fois. Dites-moi que le vie devient simple. Dites-moi que les méchants brûlent en enfer. Dites-moi que personne ne meurt jamais. La chose la plus difficile dans ce monde, c'est d'y vivre, grâce à vous j'ai appris à aimer vivre. Vous avez été mon aide. Je ne sais pas ce que je vais faire sans vous. Je me retourne pour prendre mes enfants dans mes bras. Je pleurais toutes les larmes que j'arrivais à pleurer. Je n'arrivais pas à me retenir devant mes enfants cette fois. La douleur était trop intense pour que j'en sois capable. Mon père venait de mourir. Celui qui m'avait tout appris. Tuer, se battre, c'était difficile à l'intérieur, mais sans Giles ça allait l'être encore plus.


_________________
Buffy Summers
Mère, Femme & Tueuse
CEO de l'ordre des tueuses


ENTERREMENT DE RUPERT GILES 200521083328865077
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

ENTERREMENT DE RUPERT GILES Empty
MessageSujet: Re: ENTERREMENT DE RUPERT GILES  ENTERREMENT DE RUPERT GILES EmptyDim 31 Mai - 15:32



Yue Maelys


“he’s very broken. like a lovely vase that someone has smashed. only luck and skill can put it back together the way it was before.”

enterrement de rupert giles.

Le coup de téléphone qu'il avait reçu lors de la journée fatidique résonnait encore dans sa tête. Il ne saisissait toujours pas ce qu'il se passait. Il s'habillait, des habits sombres pour le respect du défunt. Du défunt. Est-ce que c'était vraiment à ça que Giles en était réduit ? Un mot qui signifiait tellement peu, comparé à l'homme qu'il avait été. Le guide, le mentor, le paternel. Il avait été une source de connaissances inépuisable, il avait aidé le demi-démon à comprendre ses dons, à découvrir l'univers surnaturel et tout ses recoins les plus sombres, lorsque Charles perdit la vie. C'est grâce à lui que Yue et tant d'autres pouvaient user des connaissances autrefois gardé par les observateurs. Et, pourtant, il ne comprenait pas. Il ne comprenait pas pourquoi quelqu'un comme lui les avait quitter. Pourquoi maintenant ? Pourquoi est-ce qu'il les laissait ?

Une colère bouillonnait en lui. L'incompréhension le gagnait. La peur, l'incertitude. Et alors qu'il faisait les quatre-cent pas, qu'il tremblait, qu'il retenait ces flammes qui le rongeait tranquillement. Il avait changer de vêtements à plusieurs reprises, la chambre était sans dessus dessous. Rien ne faisait plus de sens, en ce moment. Rien était assez bien pour honorer cet homme qui avait marqué la vie de tous et chacun.

C'est Lorne qui ramena enfin le demi-démon à l'ordre. Une main sur son épaule, le retournant doucement pour le laisser pleurer sur la sienne. Les pleurs trempait tranquillement l'épaule du démon, les cris s'étranglaient dans sa gorge qui se nouait à chaque secondes. Ses tremblements saccadés le secouait doucement, alors qu'il tentait de reprendre le contrôle.

Et lors de son arrivée au cimetière, garder le contrôle était de plus en plus difficile. La main de Lorne dans la sienne, c'était son ancre, ce qui lui permettait de garder les pieds sur terre. Et il vit son amie; Buffy. Son coeur se serrait pour elle, l'empathie humaine qui le rongeait tranquillement. Et ses enfants qui l'entourait, larmes coulant sur leurs joues, pleurs se transformant en sanglots pour ceux qui tentait de se retenir. Toute une ambiance.

Yue se dirigea vers eux, entourant son amie, les enfants, de ses bras.

« Je suis désolé, Buffy. Tellement désolé... »

Sa voix chuchotant doucement à son oreille, retenant sa colère, sa culpabilité. Que pouvait-il dire d'autre ? À part qu'il aurait dû être là, mais il ne voulait pas qu'on le contredise. S'il avait été là, il aurait pu le soigner, le défendre. Mourir à sa place, peut-être. Il ne savait plus quoi penser, quoi dire, comment agir. Il devait être là pour ses amis, mais il avait autant envie qu'un autre de se laisser aller, de se laisser vivre ses émotions. Mais il devait être un support d'acier pour eux, comme ils l'avaient été avec lui, dans le cas d'Anastasia et de Charles.


Dernière édition par Yue Maelys le Mar 9 Juin - 18:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Daniel Osbourne
Daniel Osbourne
Légende
ENTERREMENT DE RUPERT GILES 9a9005e546a443c1e0a099958bfae45f
J'ai commis des meurtres, environ : 429 Je suis : un loup-garou Je suis âgé de : 40 années de batailles Ce qui me démarque des autres c'est : que je me transforme les soirs de pleine lune, agilité surhumaine, odorat sur-développé. Mon domaine c'est : psychologue au qg de l'ordre des tueuses et musicien À l'Université, il parait que : j'y ai terminé mes études en musique il y a bien longtemps. On dit de moi que je suis : affectueux, doux, discret et compréhensif Mais aussi que je peux être : vraiment difficile à cerner puisque je ne parles pas beaucoup et que je pense beaucoup trop. Je crèche au : 1630 Revello Drive avec ma femme et mes deux enfants. Je suis en amour avec : Buffy Summers : Mon amour, si je pensais il y a 20 ans que je tomberais amoureux de la meilleure amie de celle avec qui j'étais en couple. Jamais je n'y aurais pensé. On a tellement vécu ensemble. Tu es celle que j'aime, je serai toujours là pour toi. Je suis là quand tout va bien, je suis la quand tout va mal. Quand tu rentres tard, couvertes de bleus, mes bras seront toujours là pour te réconforter. Je t'aime. On me voit souvent avec : Dawn Summers : Je l'adore cette petite choupinette. On se connait depuis tellement longtemps et maintenant ce qu'elle représente pour mes enfants, ça me rapproche encore plus d'elle. Elle est ma famille. Valentin Lewilton : Il était le véritable amour de mon meilleur ami qui nous a quitté en 2002. Depuis ce jour, je ne l'ai jamais lâché. Je serai toujours présent pour lui, l'écouter et s'il a besoin. Xander Harris : Un ami de longue date. Il est important pour nous, plus que tout. Nous sommes très proches. Il fait parti de la famille. Alex & Lorie : La prunelle de mes yeux. Mes enfants c'est tout ce qui compte et je sais que s'il leur arrivait quelque chose dans ce monde, ma femme deviendrait folle. Je serai toujours là pour eux et pour les protéger et surtout les aimer. Jordy Osbourne : Mon cher cousin, celui qui m'a transformé alors qu'il n'était qu'un petit bébé. Il est comme un oncle pour mes enfants. Il est de la famille, notre famille. Yue Maelys : Yue est le guérisseur du QG de Sunnydale, mais aussi l'un de mes amis de longue date. Nous travaillons souvent ensemble, en tout amitié. Je me bagarre souvent avec : Béatrice Lowell : Malgré qu'elle ait retrouvé son âme. Je la déteste toujours autant... Je ne comprends pas que mes enfants trouvent sa présence plaisante. Moi, elle m'emmerde.... ◭ DC : Aucun

Je ressemble à : jamie dornan
Je dois mon avatar à : schizophrenic


ENTERREMENT DE RUPERT GILES Empty
MessageSujet: Re: ENTERREMENT DE RUPERT GILES  ENTERREMENT DE RUPERT GILES EmptyLun 1 Juin - 8:23

Je suis désolé... Tellement désolé.... J'aurais beau le penser, le dire un millier de fois. Rien ne ramènera Giles à la vie. Les larmes dans mes yeux ne quitteront pas mon regard, ma tristesse ne quittera pas ma tête. Mon coeur est en mille morceaux. Je vois la femme de ma vie pleurer, souffrir et douter de notre amour, mais je serai toujours-là, je suis là. Buffy ne pourra pas me lancer dehors de sa vie comme n'importe qui. Je ne la laisserai jamais tomber peu importe son choix. Je suis celui qui la supporterai. Je suis là, mais je ne suis pas là en même temps. Les yeux rivés sur ce cercueil et sur le corps de Giles. J'écoute les paroles que Buffy prononce et je ressens une vague d'émotions. Les images défilent dans ma tête. Toutes ses nuits passées avec Giles lorsque j'étais dans cette cage au lycée. Il m'avait surveillé, il avait pris soin de moi alors que j'étais dans des états sanguinaires. J'étais une bête, un tueur et il continuait chaque pleine lune de chaque mois de prendre soin de moi.

Giles et ses bouquins, son grand savoir. Personne n'aurait jamais le QI ou la connaissance de cet homme. Personne ne le remplacerait, cet homme est une légende irremplaçable. Il a combattu, il a livré le combat et il a fallu qu'il se retrouve seul à son retour à Sunnydale. Où étais-je pour le protéger ? Qu'est-ce que je faisais pour ne pas être là... Pourquoi je n'étais pas là ? Pourquoi personne n'étais là ? Je m'en veux et j'en veux tout le monde, même si je les aime, je ne suis plus capable d'être rationnel devant le corps de Giles exposé devant mes yeux. Buffy se retourne en pleure et serre fort nos enfants. J'ai le coeur brisé pour Alec et Lorie. Je n'imagine pas à quel point ils peuvent souffrir, ce qu'ils ressentent. Je suis tellement désolé, désolé pour tout le monde. Les larmes coulent sur mes joues et ma main se pose sur ma bouche. Je me retourne et je regarde les yeux de Yue qui mentionne qui est désolé. Je ne suis pas capable de parler. Je regarde les yeux de mon ami pour lui faire comprendre que je souffre tellement, que je suis désolé moi aussi que personne n'ait pu rien faire.

Si ce monde n'a que ça à offrir... Où est l'espoir sans Giles ? Comment allons-nous gagner cette bataille sans lui. Ce serait la première apocalypse sans son cerveau. Buffy allait devoir élaborer le plan seule, sans conseiller, sans protecteur, sans son père. Un membre de la famille venait de mourir et on ne pouvait rien faire que de pleurer. Les enfers devaient bien se marrer en nous regardant. Qui serait le prochain ? Toute cette histoire ne faisait que commencer. Nous allions tomber comme des pommes mortes, les uns après les autres. Je me souviens de Buffy et son discours. Tout était en jeu maintenant sans Giles. Je laisse Buffy avec les enfants, pleurer dans leurs bras. Je le regarde et j'ai tellement envie qu'elle m'aime. J'ai tellement envie que nous deux ça fonctionne. Je ne sais plus quoi faire. J'ai tout donné pour elle. Je me retourne et je sers Yue dans mes bras pour pleurer sur son épaule. J'ai besoin de réconfort que même Buffy n'est plus capable de me donner.

_________________
Loup-Garou

Revenir en haut Aller en bas
Valentin Lewilton
Valentin Lewilton
Légende
ENTERREMENT DE RUPERT GILES Giphy
J'ai commis des meurtres, environ : 1020 Je suis : Le dieu de la magie (Heka/Hécate/Zirnitra) Je suis âgé de : La trentaine physiquement, plusieurs millénaires réellement Ce qui me démarque des autres c'est : Amplifier ou Annihiler les pouvoirs. Maître en Sorcellerie. À l'Université, il parait que : Bibliothécaire du Lycée de Sunnydale On dit de moi que je suis : Bienveillant, sensible, attentionné, fidèle, intègre, déterminé, combatif Mais aussi que je peux être : Têtu, curieux, taciturne, désabusé, cynique, ronger par le passé Je crèche au : Quartier Nord Je suis en amour avec : Jeremy Lewilton & Nick Solomon : Amours du passé, amours perdus, amours morts et pourtant j'ai aimé. On me voit souvent avec : Buffy Summers : Mon amie la plus proche, ma confidente. J'ai une confiance entière en elle. 21 ans l'un auprès de l'autre à tout affronter, y compris les ténèbres les plus noirs. Je n'oublierai jamais tout ce que je te dois. On s'est toujours soutenu, plus qu'une amie, tu es pour moi ma vraie famille.
Daniel Osbourne : Il est le grand amour de ma meilleure amie. Il était aussi le meilleur ami de mon défunt époux. Depuis la mort de ce dernier notre amitié à grandit. Aujourd'hui il compte parmi les personnes auxquels je tiens le plus.
Alec Summers : Il est comme un neveu pour moi. Je l'ai vu naître et grandir, devenir un formidable jeune homme. Je garde un oeil sur lui dans ce monde pas toujours tendre. Je l'aide à s'accepter et à prendre confiance en la personne qu'il est.
Je me bagarre souvent avec : Béatrice Lowell : Torture, sadisme, meurtre d'une de mes plus proches amies... Un cauchemar. ◭ DC : Matthias Collins

Je ressemble à : Nick Bateman
Je dois mon avatar à : HOODWINK


ENTERREMENT DE RUPERT GILES Empty
MessageSujet: Re: ENTERREMENT DE RUPERT GILES  ENTERREMENT DE RUPERT GILES EmptyLun 1 Juin - 9:58

Je pose mon pied sur le sol de Sunnydale. Moi qui pensais ne plus jamais y mettre ne serais-ce qu'un orteil... Mais je lui devais au moins ça. Comme quoi, d'une manière ou d'une autre, je retournais toujours à cette ville maudite. Mon coeur était lourd, lourd de tristesse et d'amertume. Je marchais d'un pas lent dans mon costume entièrement noir. Des lunettes de soleil pour dissimuler mes yeux rouges. Seul la rose rouge rendue éternelle par un sort que je tenais à la main venait apporter une touche éclatante de couleur. Je descendais les rues sans m'arrêter, sans rien regarder. Encore un. Un de plus qui nous quittait pour toujours. Giles avait tant fait pour moi. Il m'avait aidé à comprendre qui j'étais, mes dons, ma nature, à m'accepter. Il avait été toujours de bons conseils, partageant avec moi son savoir et ses connaissances, moi qui avais toujours été insatiable. Mais aujourd'hui, plus jamais je ne pourrais aller prendre le thé chez lui, le voir avec un livre à la main et ses lunettes sur le nez... Ses plans toujours finement préparés et élaborés, sans failles. Giles... Quel est le plan maintenant que tu n'es plus là?

Je venais tout juste de rentrer d'Egypte. Cela faisait plusieurs semaines que je m'en été allé, depuis la dispute avec Buffy. Je n'avais donné de nouvelles à personne. Je soupirais en pensant que si Nick n'était pas intervenu, je serais aujourd'hui auprès de Giles moi aussi. Pas là pour le pleurer. J'avais tellement de colère en moi. Mais il n'était plus question de plier le genoux à nouveau, je ne devais plus flancher. J'avais traversé l'océan pour lui. J'aurai pu en traverser des millions si il avait fallut. Par ce qu'il avait toujours été si bon avec moi. Après la mort de Jeremy, il avait souvent pris le temps de venir me voir. Pour discuter, ou pour resté silencieux, les soirs où ça n'allait pas. Il comprenait ma douleur, lui qui avait perdu Jenny. Puisse-t-il l'avoir retrouvé.

J'arrivais devant l'église. Les gens entraient. La messe n'avait pas encore commencée. Tant mieux. Au vu de ce qui s'était passé. Je ne comptais nullement faire de vague. Buffy m'avait bien fait comprendre qu'elle ne voulait plus jamais me revoir. Mais je supposais qu'elle aimait suffisamment Giles pour ne pas commettre d'impaire. Giles n'aurait pas aimé qu'on se comporte mal à son enterrement, il aimait l'élégance et les bonnes tenues. C'est pourquoi j'allais lui dire au revoir et m'en aller. Pour laisser à Buffy la place pour son chagrin. Elle qui devait être si triste. Je n'osais imaginer sa douleur. Leur douleur. Je montais une à une les marches, sans rien dire, regardant devant moi. J'entrai alors. Seuls les sanglots résonnaient dans l'immense église. Je marchais droit. Tentant de me contenir. Ils étaient là. Mon coeur se souleva à leur vu.

J'avançais calmement, sans m'arrêter. Ce chemin me sembla durer une éternité. J'arrivais alors jusqu'à Giles. Il était là, immobile, froid. Un frisson me parcouru, nous l'avions déjà tant vécu, Agatha, Candice, Jeremy. Maintenant lui. Combien d'entre nous allaient encore devoir tomber? Je déposais alors ma rose auprès de lui. Le regardant une dernière fois pour graver son visage serein dans ma mémoire, pour l'éternité. Je retins un sanglot. Secouant ma tête pour me reprendre. Je tournais les talons, sans regarder personne. Et je repris la marche en direction de la sortie. Sans rien dire, tel un fantôme. J'allais maintenant les laissé pleurer tranquillement l'homme qu'ils avaient aimé. Mon coeur était lourd. Je retenais mes larmes de toutes mes forces. Me forçant à avancer et ne pas céder sous le chagrin.

J'arrivais dehors de l'église. Je descendis les marches et me rendis dans le petit bosquet d'arbre à coté de l'église. Je m'assis dans un buisson à l'abris des regards et je me mis à pleurer. Frappant la terre. Je pleurer toutes les larmes que je pus. En silence. La mâchoire serrée et les larmes abondantes sur mes joues. Quand je sentis mes yeux brûlés, vide d'eau. Je pris une profonde inspiration et je sortie du buisson et du petit bois. Je repris mon chemin. Pour aller où? Je l'ignorais encore. Mais une chose était sur, Giles allait cruellement me manquer...

_________________


Keep me close to you
Justayne

ENTERREMENT DE RUPERT GILES 200521083327598532
Revenir en haut Aller en bas
Alec Summers
Alec Summers
Chevalier Stellaire
ENTERREMENT DE RUPERT GILES Giphy
ENTERREMENT DE RUPERT GILES 200114065010171891
ENTERREMENT DE RUPERT GILES Giphy
J'ai commis des meurtres, environ : 934 Je suis : un loup-Garou. Je suis âgé de : 18 ans. Ce qui me démarque des autres c'est : que je peux me transformer en loup pendant les pleine lune, d'avoir une force surhumaine mais aussi d'avoir les sens surdéveloppés. . Mon domaine c'est : d'être un lycéen populaire. On dit de moi que je suis : admirable - beau - drôle - sensible - gentil - protecteur. Mais aussi que je peux être : charmeur - susceptible - simplet - a le sang chaud. Je crèche au : même endroit que mes parents. Je suis en amour avec : personne pour le moment. Callum : à venir | On me voit souvent avec : Buffy : ma mère. | - Daniel "Oz" Osbourne : mon père. - Lorie : ma soeur jumelle. -Valentin | : l'un de mes tontons dont je suis le plus proche. - Matthias : mon meilleur ami. | | - Tara : Tata qui aime les plantes. - Yue : il lit en moi comme dans un livre ouvert. - Violet : ancienne baby-sitter en plus elle est rousse aussi. - Sara : une amie tueuse qui est à peine plus âgé que moi. Elle m'invite souvent aux fêtes étudiante. - Béatrice : Je les toujours connu mais je vois bien qu'elle est plus proche de ma soeur. - Nom : Lien Je me bagarre souvent avec : Nick : Vampire psychopathe | - Nom : Lien et tout ce qui est de vampirique. ◭ DC : Gabriel Evans.

Je ressemble à : K.J. Apa.
Je dois mon avatar à : .Cranberry


ENTERREMENT DE RUPERT GILES Empty
MessageSujet: Re: ENTERREMENT DE RUPERT GILES  ENTERREMENT DE RUPERT GILES EmptyLun 1 Juin - 12:01

Je n'ai aucune envie d'être là. Je n'ai pas envie de montrer à mes parents, à ma soeur, mes yeux rouges. Je n'ai pas envie de leur montrer que je suis anéanti. Je veux être fort pour eux et je veux aussi qu'ils pleurent à ma place. Alors c'est ça la vie que mes parents ont choisit ? Faire le bien pour souffrir ? Je crois que je préférais être ce petit garçon qui ignorait l’existence de ce monde mais si je fais ce choix, je ne grandirais jamais. Il n'est jamais temps de grandir. On devrait tous avoir ce choix de choisir quand est-ce qu'on grandi, qu'on mûrit. Entre les événements de Nick et maintenant la mort d'un grand homme, d'un sage, d'un membre de ma famille, j'ai envie de redevenir ce petit garçon inconscient. Ce petit garçon qui ouvraient des livres qui parlent de démons et de vampires dans le salon de ce grand homme sans savoir de quoi ça parlait.

Alors c'est ça qu'ils ont tous ressenti à la mort de leur amis. Cette douleur dans notre coeur qui se sert, se trou qui se créer. Reste-t-il a jamais ? Quand je voyais Valentin et sa douleur de la perte de mon son mari, je suppose qu'on en souffre à jamais. On aura beau faire sa vie, se trouver une femme ou un mari, trouver un semblant de bonheur, la douleur est là. Que va-t-on devenir sans lui ? Que va devenir ma mère sans lui ? Si elle est toujours en vie, je suis sûr quelque part, c'est grâce à lui mais maintenant qu'il est mort... Je lui serais toujours reconnaissant pour tout ce qu'il a fait pour ma famille. C'est grâce à lui si ma mère est si fort et mon père si fier de ce qu'il est. Sans parler des amis de ma mère. Aujourd'hui, on a perdu un pilier et même s'il en reste encore beaucoup, l'édifice que nous sommes commence déjà à se fissurer. Il suffirait de donner quelque coups bien placer envers les autres pilier pour nous faire s'écrouler.

Je sers ma mère et ma soeur dans mes bras. Je les sers aussi fort que je les aime, aussi fort que j'ai peur de les perdre. J'ai la rage. Heureusement que j'ai bu une des tisanes à ma Tante Tara à l'aconit parce que je pense que je n'aurais pas pu me contrôler. Je suis autant triste qu'enrager. Je les haïs, tous, jusqu'au dernier, sans exception, qu'ils aient une âme ou non. Je ne dis mot et pourtant, j'ai envie de crier de rage. Pourquoi nous ? On se bat pour faire le bien et en retour, on doit souffrir. On gagne des batailles mais en échange, on doit faire des sacrifices. Alors que dans le cas d'en face, ils n'ont rien à perdre. Pas d'amour, pas d'amitié, pas de perte. Ils perdent sans rien avoir perdu. Pourquoi c'est si difficile d'être gentil ? Pourquoi on n'a pas de récompenses ?

J'ai la gorge nouée. Je ne me suis jamais autant senti mal. Et pourtant, j'en ai eu des chagrins, dont certain ont étés vécu en présence de ce grand homme. Il en a séché des larmes de petits garçons perdu qui pense qu'il n'est qu'un monstre dont sa maman à l'habitude de tuer. Qui séchera ces larmes ? Qui sécheras les larmes qui coulent sur mes joues en ce moment même ?

Bruce Wayne avait Alfred Pennyworth, moi j'avais Rupert Gilles.

Je lève ma tête lorsque Valentin passe à côté de nous pour poser une rose sur Son corps. Entre temps, j'ai apprit qu'il aime ou avait aimé le monstre qui a détruit ma vie. Mais je préfère simplement l'ignorer, le sujet n'est pas là. Je pose ma tête sur celle de ma mère et pleure en silence.

_________________
† Where did you come from, baby? And were you sent to save me? There's God in every move, ooh And you're the living proof The way your hands can't shake me Soft to the touch like baby my own life behind
Revenir en haut Aller en bas
Sara Fairley
Sara Fairley
Esprit du Mensonge
ENTERREMENT DE RUPERT GILES 48958c33e36cb6b8474ccfae566c72a6a871f916
J'ai commis des meurtres, environ : 489 Je suis : une tueuse Je suis âgé de : 24 ans Ce qui me démarque des autres c'est : que je suis forte, indépendante et sans aucune limite en ce qui concerne les hommes. Mon domaine c'est : les missions impossibles, j'adore quand l'ordre des tueuses m'envoient à l'autre bout du monde. En plus je suis payé pour voyager, quoi de mieux. À l'Université, il parait que : J'étudie le journaslime, mais je me concentre plutôt à sauver les gens de toute la merde qu'il leur tombe dessus. Je suis aussi la capitaine des pom pom girls de l'Université. On dit de moi que je suis : spontannée, mais équilibrée Mais aussi que je peux être : jalouse, un peu désinvolte et on dit souvent que je manque de compassion... je ne comprend pas pourquoi d'ailleurs. Je crèche au : Bâtiment Kresge, les soirées organisées y sont déjantées ! J'adore. Je suis en amour avec : Edris Fawkes, qui aurait cru que je rencontrerais une nuit moi aussi mon Angel. On me voit souvent avec : Edris, Tara, Buffy, Juliette, Yue, Faith, Alex, Valentin, tout les membres de l'ordre du QG, mais j'aime mes moments à moi seule avec mon vampire. Je me bagarre souvent avec : Les forces du mal, les vampires, les démons et aussi ces petites pimbêches à l'Université qui croit être tellement meilleures que tout le monde... Il ne faut pas trop chercher la capitaine des pom pom girls. Je m'emporte assez facilement. ◭ DC : Buffy Summers

Je ressemble à : Olivia Holt
Je dois mon avatar à : shiya


ENTERREMENT DE RUPERT GILES Empty
MessageSujet: Re: ENTERREMENT DE RUPERT GILES  ENTERREMENT DE RUPERT GILES EmptyLun 1 Juin - 12:54

Giles avait toujours veillé sur moi et toutes les autres tueuses. Je savais que je n'aurais jamais d'observateurs. Ils avaient fait boom il y a bien longtemps dans le combat contre Gloria. Nous avions étudié ce combat avec Tara en classe de sorcellerie. Le cours s'appelait, comment tuer un Dieu. Le seul Dieu que je connaissais, c'était Valentin. Nous avions fermé la bouche de l'enfer à Cleveland ensemble. Nous avons tous combattu pour fermer cette bouche. J'avais été en première ligne et j'avais bien failli mourir, mais Giles m'avait sauvé la vie en tranchant la tête de ces trois démons qui me tenait par les pieds dans le vide. Ils étaient tous prêts à me trancher en je ne sais combien de morceaux. Je me souviendrai toujours de cet homme. Je n'ai pas eu la relation ni le passé qu'il a eu avec Buffy, mais je partage leurs peines.

Vêtue de noir, une robe courte, mais séduisante. Je franchis le pas de l'église et je vois la famille Summers à l'avant. La directrice du QG est en pleure. Je n'avais jamais vu Buffy Summers pleuré, elle n'avait jamais versé une larme en cinq ans. Je l'ai toujours vu forte, prête à affronter tout ce qui se dresse sur son chemin. Nous n'étions pas de bonnes amies, nous étions des collègues de travail, mais je savais qu'elle tenait à nous plus qu'elle ne tenait à sa propre vie. Alex me l'avait souvent répété, Buffy tenait à nous. Elle ne nous aimait pas d'amour ni d'amitié, mais elle se battait, luttait au prix de sa vie pour que l'on survive. Je n'avais pas le choix d'être là pour elle, pour ses amis. L'ordre tueuse, c'était une famille, ma famille. Celle que je n'avais plus, je ne leur parlais plus. Ils étaient tout ce que j'avais. Buffy permettait que l'on habite les quartiers de l'ordre des tueuses. Elle ne nous avait jamais rien demander en retour.

Voir Alec mettre sa tête sur l'épaule de sa mère. Le regard vide. J'en avais le coeur brisé. Je voulais être là pour Tara, Yue, Harris. Pour tous ceux dont monsieur Giles était proche. En voyant le professeur de guérison Yue souffrir, j'en avais des frissons. Il ne pouvait donc pas guérir sa colère, sa peine. La mort envahie notre corps, elle nous contrôle. Plus rien n'est possible lorsque la mort sonne. Guérir sa peine était impossible. Il avait pu guérir l'oeil d'Harris, mais il ne pouvait pas guérir notre peine. J'emmerde la vie, j'emmerde tous ceux qui nous font souffrir. Je me battrai jusqu'à la mort à leurs côtés. C'est en les voyant pleurer dans les bras des uns des autres que je comprend que nous sommes une famille. Nous sommes unis et rien jamais, je dis bien jamais ne nous vaincra. Si Buffy n'avait pas la force de faire un discours pour Giles, je le ferai pour elle. Il était temps de renforcer les troupes. De savoir qui l'ont est. Une famille, une vraie. Je m'avance derrière Alec et je lui tend mes bras pour qu'il y pleure tout en regardant Buffy dans les yeux. Je veux qu'elle comprenne que je suis là. Je ne vous oublierai jamais monsieur Giles. Je vous promet de veiller sur eux jusqu'à ce que j'en crève.

_________________

bad child
My family always said I was the bad child. Throwin' me away into the bad pile. All my life been puttin' on a fake smile. And you took a part of me. Left me with the memories, oh. We were never a family.
Revenir en haut Aller en bas
Violet Bowen
Violet Bowen
Légende
ENTERREMENT DE RUPERT GILES Tumblr_pbg8g758Ci1w7auooo7_400
J'ai commis des meurtres, environ : 259 Je suis : Une tueuse Je suis âgé de : 31 ans Ce qui me démarque des autres c'est : Ma force surhumaine, ma rapidité, mon endurance Mon domaine c'est : Être la meneuse de l'escadron des Tueuses de New York. À l'Université, il parait que : Je n'y suis jamais allé. On dit de moi que je suis : Gentille, directe et gênante. Mais aussi que je peux être : Indépendante, intelligente et rapide d'esprit. Je crèche au : QG de Sunnydale pour le moment. Je suis en amour avec : Lukas Donovan : Nous sommes ensemble depuis sept ans maintenant. Il était encore aux études en médecine lorsque nous nous sommes mis ensemble. Maintenant il travaille comme médecin pour l'ordre des tueuses et ce depuis cinq ans. Nous venons d'emménager ensemble à Sunnydale. On me voit souvent avec : L'ordre des tueuses : Buffy, Yue, Daniel, Valentin, Willow, Tara, Alex, Dawn, Sara, Alec, Lorie, Faith, Melaka et plus encore. Ce sont tous des collègues de travail, mais aussi des amis.. Mes meilleures amies : Rona et Kennedy. Depuis que nous avons fermé la bouche de l'enfer lors du combat contre la force en 2003, nous sommes toujours restées très proches.
Je me bagarre souvent avec : Les forces du mal, les vampires, les démons. La routine quoi. ◭ DC : Béatrice Lowell

Je ressemble à : Bella Thorne
Je dois mon avatar à : shiya


ENTERREMENT DE RUPERT GILES Empty
MessageSujet: Re: ENTERREMENT DE RUPERT GILES  ENTERREMENT DE RUPERT GILES EmptyLun 1 Juin - 20:29



Remettre le pied à Sunnydale submerge en moi une vague de souvenirs douloureux. Les coups que nous avons pris, les amis que nous avons perdu. Beaucoup des nôtres, beaucoup de potentielles sont mortes lors de ce combat. Aujourd'hui, dix-sept ans plus tard, je comprend enfin Buffy quand elle avait dit que nous ne survivrons pas tous. Elle le savait que nous perdrions des proches. Depuis ce jour, là où Buffy va, je vais. Cette fille nous a sauvé la vie, elle a sauvé le monde alors qu'on lui avait tous tourné le dos. Faith nous avait mené tout droit vers une explosion et une attaque de Turok-Han. Buffy nous a donné son pouvoir. Comment de gens en ce monde vous donne leur secret de leur unique identité ? Personne. Elle a été celle qui nous formé qui nous a entrainé. Buffy est mon mentor, c'est pour ça que la semaine passé quand elle m'a écrit un courriel de venir immédiatement emménager à Sunnydale, j'ai vendu ma maison de New York, mon homme a quitté son travail à l'hôpital. Il venait juste de décrocher son travail après être sorti des études, mais je lui ai fais comprendre que nous allions avoir assez de travail au QG de Sunnydale pour qu'il soit à temps plein. Il allait travailler avec Yue, un homme qu'il connaissait bien depuis longtemps. Yue et moi étions très proches depuis le combat contre la force. Nous avions toujours gardé contact.

J'avais tourner en rond toute la nuit dans ma nouvelle maison qui était encore vide. Lukas était en route vers Sunnydale, il avait du terminer sa semaine de travail avant de déménager définitivement. En arrivant hier à Sunnydale, je m'étais rendu au QG et Rona m'avait appris la mort de Giles. J'avais stressé toute la nuit. Crise d'anxiété après crise d'anxiété. J'avais tellement peur de revoir les autres, j'étais tellement triste pour eux. Je ne m'imaginais pas arrivé à Sunnydale et que ma première apparition serait dans une église. Mais être là pour Buffy, être là pour Yue et pour tous les autres. C'était mon devoir.

En arrivant à l'église, je croisais Valentin qui en sortait la tête basse, il regardait le sol. Je posais ma main sur son épaule en ne faisant qu'un petit. Hey Val ! Je suis là si tu as besoin. Il m'ignora complètement et continua son chemin. Qu'est-ce qui c'était passé ici ? J'avais manqué un épisode ? Nous étions une équipe, personne ne se mettait entres-nous... Pourquoi était-il aussi triste et pourquoi n'était-il pas près des autres pour les réconforter. Nous avons perdu Giles ! Mais qu'est-ce qu'il lui prend. Je criais alors. Val, je t'en pris, qu'est-ce qui te prends !? Rien ne fonctionnait, malheureusement. Il avait envie d'être seul...

Je pose le pied pour franchir la porte. Je n'avais pas dormi de toute la nuit et depuis mon retour, j'avais pris des anti-anxiolitique, rien n'avait fonctionné. En voyant Oz pleurer dans les bras de Yue, mon coeur s'arrêta. Ma main se posa sur ma poitrine. Je croyais que j'allais faire une crise cardiaque. Sans réfléchir, sans pu attendre, j'avance dans l'allée d'un pas décidée, une boule d'émotions dans la gorge. Kennedy et Rona n'étaient pas encore là, j'espérais qu'elles arrivent bientôt. La famille Summers avait besoin de support, l'ordre des tueuses avait besoin de leur support, de notre amour, de notre force. En arrivant à l'avant je vois Giles dans son cercueil et je fige sur place. La main toujours contre ma poitrine, je la monte sur mon cou et sur mon visage. Je ne suis plus capable de bouger. Je n'en crois pas mes yeux. Je ne suis même pas capable de pleurer tellement je suis choqué de sa mort. Je me retourne vers les enfants de Buffy, je me sens tellement mal pour eux, je ressens leur douleur. Je l'ai ai vu grandir, je l'ai ai vu tout petit... Ça me fend le coeur.

Je suis tellement désolé de ne pas avoir été là. J'ai eu ton message Buffy, je viens juste d'arriver à Sunnydale durant la nuit. Je suis désolé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

ENTERREMENT DE RUPERT GILES Empty
MessageSujet: Re: ENTERREMENT DE RUPERT GILES  ENTERREMENT DE RUPERT GILES EmptyLun 1 Juin - 21:38


enterrement de rupert giles
“I am the only one in the world… but I am not alone.”
La bouche de l'enfer apportait toujours son lot de malheur, ça Melaka l'avait vu, depuis sa transportation dans le passé. Cleveland avait été une vraie révélation, pour elle. Et avec sa fermeture, la Tueuse en avait vu d'autre, chacune plus éprouvante que la précédente. Mais aucune ne leur avait encore arraché quelqu'un, depuis qu'elle était là. Du moins, pas quelqu'un qui avait autant marqué la vie de chacun comme cet homme. Bien sûr, Mel avait entendu parlé de Candice, Jeremy, Charles, mais elle ne les connaissait pas personnellement et, dans son cas, ils ne se comparaient donc pas à cet homme, ce mentor qu'était Giles. Grâce à lui, elle avait pu comprendre ce qu'était une observateur, mis à part un fanatique qui se transforme en torche humaine. Peut-être drôle hors-contexte, mais de devoir plonger avec lui dans un réservoir d'eau pour empêcher qu'il brûle un quartier entier, c'est moins rigolo, du coup.

Il fut donc une évidence pour la jeune femme de se rendre au funérailles, même si elle trouvait le tout un peu étrange. Au 23e siècle, les choses ne se passaient pas exactement de la même façon, surtout quand on avait peu d'argent, comme était son cas, auparavant. En fait, c'était toujours le cas.

La voleuse se retrouva ainsi au cimetière, vêtu en sombre, propre; vêtements qu'elle avait dû emprunter à une autre Tueuse. Elle se send hors de son élément. Elle habitué au sale, au morbide, au combat. Les robes, les funérailles, les pleures; rien ne pourrait être plus loin de sa réalité. À Haddyn, on essuie les pertes comme si ce n'était que de la vieille poussière sur un meuble, on se laisse flancher que lorsqu'on est seul à la maison, sans personne. C'est étrange, comment quelques siècles changent la donne. Encore plus étrange qu'en une dizaine d'années, Mel se rattache toujours à ce qu'elle connait, à son passé qui n'existe même plus.

Malgré tout, Melaka rejoint ses amis, stoïque, un roc. Elle est là pour les épaulés. Même si elle ne le montre pas, qu'elle canalise tout vers le combat, elle connait les pertes. Ses parents, Harth, Loo, Urkonn... ok, pour le dernier, c'est sa faute, mais elle se devait de venger Loo et elle ne l'avait jamais fait par plaisir, elle en culpabilisait parfois, mais justifiait le tout pour Loo. Évidemment, qu'elle avait de l'empathie. Elle aimait Giles, elle aussi. Elle ne pleurerait pas, cependant. Pas devant les autres. Elle ferait son deuil plus tard, à sa façon.

« C'était un homme bien. »

Sa main se retrouva sur celle de Buffy, la serrant doucement, tendrement. Elle était là pour elle. Mais elle ne lui dirait pas qu'elle était désolée, qu'elle se sentait mal. On n'avait pas besoin de l'entendre. On aurait rien pu faire, non ?
code by bat'phanie


Dernière édition par Melaka Fray le Mer 3 Juin - 18:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Béatrice Lowell
Béatrice Lowell
Légende
ENTERREMENT DE RUPERT GILES C4cc95074c8c27203a94de53a76ca51577aec24a
J'ai commis des meurtres, environ : 998 Je suis : la reine des vampires et que je suis maintenant dôtée d'une âme, beurk. Je suis âgé de : 259 années Ce qui me démarque des autres c'est : que je détiens le don de la télépathie, j'ai aussi réussi à retrouver le joyau d'amara je peux donc être exposé aux rayons du soleil, ce qui ne veut pas dire que je m'y plais. ah oui! Ah et j'ai aussi une putain d'âme. Mon domaine c'est : les vols de banque bien sanglants. On dit de moi que je suis : une peste détestable et détestée, ça n'a pas changé... Mais aussi que je peux être : complètement folle, vicieuse et sans pitié, bon... j'ai une âme maintenant, j'essaie de me calmer. Je crèche au : Palace Sunnydale Hotel dans la suite présidentielle, j'ai dragué l'hôtesse, je lui ai fourrée ma main au pâté et je l'ai hypnotisé ensuite j'ai volé la carte magnétique et boum je l'ai tué. Je suis en amour avec : Lorie Summers ou Dieo Lowell , qu'est-ce que ça change ? On peut bien jouer des deux côtés sans ne rien dire à l'autre non ? On me voit souvent avec : Buffy Summers :[/b] Par le passé, elle était ma pire ennemie, maintenant je suis amoureuse de sa fille. À quoi bon lutter... Je vais l'aider parce que je ne veux pas que le monde soit détruit, pas parce que je tiens à elle. Anastasia :[/b] Ma douce et divine enfant. Je t'ai crée il y a quelques années et ta beauté éternelle m'impressionne toujours autant que ton maniement du vocabulaire. Je me bagarre souvent avec : Un peu tout le monde, on dit que je suis plutôt chiante. Je comprends pas pourquoi? Yue Maelys : Il m'en veut toujours d'avoir transformé sa meilleure amie. Peu importe, j'en ai absolument rien à faire. Daniel Osbourne :[/b] Il n'aime pas que je traine avec sa fille, il me surveille de très près, mais le moment venu, il regrettera de m'avoir mis des bâtons dans les roues. ◭ DC : Violet Bowen

Je ressemble à : Avril Lavigne
Je dois mon avatar à : fayrell


ENTERREMENT DE RUPERT GILES Empty
MessageSujet: Re: ENTERREMENT DE RUPERT GILES  ENTERREMENT DE RUPERT GILES EmptyLun 1 Juin - 22:57

Pourquoi étais-je là déjà ? Ah oui, j'étais proche de Lorie maintenant. Je l'avais presque oublié. Petite louve niaiseuse pleurant la mort d'un vieil homme qu'elle n'a même pas connu autant d'années que moi. J'étais jalouse de toute l'attention que ma copine pouvait recevoir. Tout le monde la serrait dans ses bras, tout le monde lui donnait du réconfort. Comme si moi je n'avais aucune émotion et que je ne comptais pas. De toute façon, je finirai tous par vous tuez. Les jambes croisées et déposées sur le banc de la rangée de devant, à moitié saoule, je m'allumais une clope en arrière scène de l'église et je regardais le spectacle et j'écoutais en lisant les pensées de tout le monde.

La douleur que Buffy ressentait était tellement pénible et douloureuse que je j'avais été obligé de couper l'accès à ses pensées. Son esprit était tellement rempli de douleur. Je n'avais même plus la force physique pour supporter autant de souffrance. Je tire une taffe et je souffle un peu en continuant d'improviser mon humeur. Ce que je faisais de mieux, car au fond je ressens sans doute une légère, toute petite peine à cause de cette âme. Sinon, qu'est-ce que ça me ferait que le vieux bibliothécaire du lycée soit mort ? Pourquoi tout le monde donne du réconfort à Buffy ? On est là pour Giles non ? C'est lui qui est mort, ils devraient pleurer en serrant le cadavre de Giles dans leurs bras, pas les corps de Buffy et ses enfants. Je ne comprendrai jamais ces foutus humains et leurs coutumes, c'est n'importe quoi. J'hausse un sourcil et je m'allume une autre clope. Pas le choix. Le prêtre arrive, le messie du seigneur en personne qui me demande d'arrêter de fumer :

Madame, il est interdit de fumer à l'intérieure, il faut fumer à plus de dix mètres des portes d'entrées à l'extérieure.

Pardon !? Vous ne voyez pas que je suis en plein deuil là ? Arrêtez de me déranger et allez donc bénir vos putains de chapelets. Paix à votre âme.

Mon visage se transforme rapidement en mode vampire et redevient humain tout de suite. Juste pour lui faire peur. Pour qu'il chie dans son froc. Fallait bien qu'un putain de curé vienne déranger le spectacle d'une vie, celui que je pourrais ne voir qu'une seule fois. Le prêtre continue son chemin, mais je m'étire pour prendre la petite bouteille de vin rouge dans sa poche arrière sans qu'il ne s'en rende compte et je l'ouvre pour boire une gorgée. Ahh.... Satisfaction bébé. Il avait vraiment un beau petit cul ce curé. Yue, même lui me faisait pitié aujourd'hui.  Une chance que mes doigts avaient enflés à cause que je ne retirais jamais cette bague que j'avais, le joyau d'amara, parce que le voir toucher Lorie me donnait envie de le retirer et de me jeter devant le soleil. J'aimerais mieux être morte que de partager sa peine et pourtant je compatissais pour la première fois face à une situation qui le concernait. Ce devait être l'alcool qui m'attendrissait. Il était tellement hypocrite, il n'avait jamais vieilli, il n'avait même pas prit une ride et le voilà qui était désolé pour un vieux. L'ironie du sort, un jour ce sera moi qui te tuerai petite créature hideuse. Alec et Lorie, c'était les seuls que je garderais en vie. Je l'ai vu bébé, enfant, adolescent. Je l'ai ai vu grandir. Ils sont les seuls pour qui j'ai vraiment un petit, très petit léger soupçon de... De quoi déjà ? Je ne me souviens même plus des mots qui peuvent sonner gentils.

Valentin entre en coup de vent et ressort. Je souffle la fumée de ma cigarette sur lui lorsqu'il ressort la tête baissé sans rien dire. Il faut bien sortir dans un nuage lorsqu'on fait une sortie aussi rapide. Je comprend en lisant ses pensées qu'il souffre, il a connu les crocs de mon tendre ami Nicholas. J'hausse les épaules et m'ouvre la bouteille pour boire une autre gorgée. Une évidence hors du commun. Buffy l'avait renvoyé du QG, il ne dirigeait plus le coven et il avait perdu son mari et maintenant son travail et sa meilleure amie. Tout ce qui lui restait. Tant mieux pour lui. Ça lui apprendra à avoir renversé un verre sur mes cheveux en 2000 durant une fête Universitaire.

Les tueuses commencèrent à arriver. J'avais presque envie de m'assoir droite pour leur faire comprendre que je ne faisais rien de mal et qu'elles n'avaient pas à s'inquiéter de ma présence. Je ne voudrais pas me retrouver avec autant de tueuses sur le dos. Mais bon, je ne le fis pas. Au lieu de ça, je continuais de fumer et tiré ma fumée sur elles en haussant les épaules et un sourcil avec mon sourire de garce dérangeante. C'était une passion chez moi. Et voilà Sara qui rentre, cette fille, on dirait une copie conforme de Buffy. Il faudrait qu'elle trouve son propre style. Elle manque d'assurance cette fille c'est certain sinon elle ne serait pas là à penser des trucs du genre, je vais veilleur sur eux jusqu'à en crever. Fille, laisse moi te dire une chose. On ne donne pas sa vie si facilement pour n'importe qui. Mais qu'est-ce que c'est que cette fille. Aidez-là je vous en pris...

C'était pas fini, le retour de Violet les amis. Cette fille qui me vole mon style. Elle a de longs cheveux roux, la seule fille à avoir les cheveux aux hanches à Sunnydale mise à part moi. J'ai envie de lui arracher et de lui foutre dans le fond du guergueton. Ce qu'on appelle aussi la gorge pour les moins éduqués.  Mais quelle hypocrite, regardez-moi ça. Je suis désolé Buffy, je viens juste d'arriver. Excusez-moi, j'étais occupé à peigner mes putains de cheveux parfaits. C'est ça meuf... continue de parler pour rien. Une troisième clope, j'en ai besoin, parce que je viens de terminer la mini bouteille de vin et ça me donne envie d'inhaler de la boucane. En voilà une autre. Melaka Fray en personne. Cette pauvre fille venue du futur, pauvre c'est le cas de le dire. Regardez le lustre de ses cheveux comment elle aurait besoin d'un bon revitalisant. Si elle veut, j'peux bien lui écarter les cuisses et lui en passer durant qu'elle prend une douche chez moi. C'est comme elle veut. Tout ce qu'elle trouva à dire c'est. C'était un homme bien. J'éclate de rire, ivre morte au fond de l'église et quelques personnes se retournent. Je me lève, je jette ma clope sur le sol en bois de l'église et je l'écrase avec mon talon. Je regarde tout le monde et je verse une larme pour Giles. J'en avais assez de tout ça.

J'me casse.

En sortant, mon talon aiguille reste prit dans la craque d'une planche de bois sur le sol et je tombe tête la première dans l'entrée. Je me relève en ayant de la difficulté à tenir debout à cause de tout l'alcool que j'avais pris. Je regarde tout le monde et je lève le bras en l'air comme dans Forrest Gump. Pas de blessé... Pas de blessé.......  Toooouuut va bien ! Je quitte les lieux doucement, prenant une courte marche au soleil avant d'arrivé à ma crypte qui était justement dans le Cimetière de Restfield. Je tombe tête la première sur mon lit et je m'évanouie de fatigue. C'est grugeant d'être aussi vache, mais c'est aussi très fatiguant de perdre le seul homme qui vous a vraiment déjà écouté dans votre vie.

_________________

ENTERREMENT DE RUPERT GILES 200521083327270395
Revenir en haut Aller en bas
ENTERREMENT DE RUPERT GILES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hellmouth ::   :: À CHAQUE GÉNÉRATION :: les annexes-