AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez

bitch tu t'assoies.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Béatrice Lowell
Béatrice Lowell
Seigneur du désordre
bitch tu t'assoies.  C4cc95074c8c27203a94de53a76ca51577aec24a
J'ai commis des meurtres, environ : 780 Je suis : l'ancienne reine des vampires maintenant dôtée d'une âme. Je suis âgé de : 259 années Ce qui me démarque des autres c'est : que je détiens le don de la télépathie, j'ai aussi réussi à retrouver le joyau d'amara je peux donc être exposé aux rayons du soleil, ce qui ne veut pas dire que je m'y plais. ah oui! J'ai aussi une putain d'âme. Mon domaine c'est : les vols de banque bien sanglants. On dit de moi que je suis : une peste détestable et détestée, ça n'a pas changé... Mais aussi que je peux être : complètement folle, vicieuse et sans pitié, bon... j'ai une âme maintenant, j'essaie de me calmer. Je crèche au : Palace Sunnydale Hotel dans la suite présidentielle, j'ai dragué l'hôtesse, je lui ai fourrée ma main au pâté et je l'ai hypnotisé ensuite j'ai volé la carte magnétique et boum je l'ai tué. Je suis en amour avec : Lorie Summers Ou Diego Lowell, qu'est-ce que ça change ? On peut bien jouer des deux côtés sans ne rien dire à l'autre non ? On me voit souvent avec : Qui pourrait croire qu'avec Lorie Summers on se la jouerais Angel et Buffy. Buffy Summers : Par le passé, elle était ma pire ennemie, maintenant je suis amoureuse de sa fille. À quoi bon lutter... Je vais l'aider. EN CONSRUCTION Je me bagarre souvent avec : Un peu tout le monde, on dit que je suis plutôt chiante. Je comprends pas pourquoi? Yue Maelys : Il m'en veut toujours d'avoir transformé sa meilleure amie. Peu importe, j'en ai absolument rien à foutre. EN CONSTRUCTION ◭ DC : Violet Bowen

Je ressemble à : Avril Lavigne
Je dois mon avatar à : fayrell


bitch tu t'assoies.  Empty
MessageSujet: bitch tu t'assoies.  bitch tu t'assoies.  EmptyDim 19 Jan - 14:01

Je trainais Anastasia dans mes bras puissants de vampire jusqu'à ma crypte. Elle criait et se débattait, contre mon gré j'avais dû l'assommer en lui pétant la tête contre le mur d'un immeuble. Elle était beaucoup trop énervé sur le chemin vers sa nouvelle maison. Elle allait payer pour cette balle qu'elle m'avait shooter dans le bras cette conne. C'était à croire qu'Anastasia était bipolaire. Elle n'était pas capable de choisir son clan. Elle me sautait dessus comme une pute en chaleur et ensuite elle me tirait dans l'épaule devant les yeux de sa tueuse aux cheveux rose. Elle cherchait vraiment la merde et heureusement pour moi, elle avait fini par la trouver.

En arrivant dans ma crypte, je l'enchainais au sol dans l'attente qu'elle se réveille. J'allais lui rappeler pourquoi j'étais un vampire et elle, qu'elle n'était qu'une pauvre mortelle sans pouvoir. Elle n'était rien. Tant qu'elle ne serait pas vampires, elle n'était qu'une poche de sang dans laquelle me sustenter si j'avais besoin. Je prenais soin de la mettre dans la même pièce que Faith pour qu'à son réveille elle voit une autre pauvre fille qu'elle ne connaissait pas. Je voulais qu'elle voit dans quel état elle était. Elle avait le visage en sang, le corps recouverts de bleu et elle était plein de petits trous causés par mes dents. Je puisais ma force dans le sang de tueuse à chaque jour. Faith était presque toujours endormi, car chaque jour je puisais ma force dans son sang que je m'amusais à vider de son corps jusqu'à lui faire frôler la mort.

J'entendais enfin les chaines bouger après quelques heures. Je pénétrais dans la noirceur de ma pièce de torture où étaient enchainées les filles. Je rigolais en regardant Ana, empoignant sa chevelure brune de salope dans ma main. Mon visage vampirique approcha de son cou pour y boire quelques litres.

Mmmm.... Délicieux Ana. Tu vois, tu n'es pas la seule salope à avoir voulu me sauter dessus. Ton erreur a été cette balle que tu m'as tirée dans le bras et tes pensées obscures envers cette tueuse. Je ne savais pas tu avais un penchant pour deux filles à la fois. T'es vraiment qu'une trainée. Bonne à rien. Tu vois cette autre fille ? Ce sera toi dans quelques jours. Tu seras comme elle. Faible, à moitié morte et tu me serviras de repas pour le reste de tes putains de jour.

Je libérais la tête de l'emprise de ma main en tirant ses cheveux et la traitant comme un animal que je faisais balancer contre le mur. Les vampires éprouvaient aussi de la jalousie. Moi qui avait voulu lui offrir la vie éternelle. C'était comme ça qu'elle me remerciait ? Pow, pow ? Une balle dans le bras et tomber en amour avec une autre. J'allais lui faire sa fête. Elle n'allait jamais retourner à la surface de la terre.

_________________

bitch tu t'assoies.  200521083327270395
Revenir en haut Aller en bas
Anastasia Zalitzev
Anastasia Zalitzev
Esprit du Mensonge
bitch tu t'assoies.  Candicexana
bitch tu t'assoies.  Ana1xyue
bitch tu t'assoies.  200521083328612374
J'ai commis des meurtres, environ : 358 Je suis : une ancienne potentielle. Aujoud'hui je suis morte et je m'abreuve à ton cou sans complexe. Je suis âgé de : 23 ans en apparence, en tout cas j'ai été transformée vers cet âge là. En vrai j'ai la quarantaine. Oui je sais, je suis bien conservée pour une vieille. La mort me va bien. Ce qui me démarque des autres c'est : que je suis forte, rapide, capable de guérir rapidement. J'ai de très bons réflexe, grâce à ma nature de vampire mais également grâce à mon entraînement de potentielle. Mon domaine c'est : les coups fourrés et arnaques en tout genre. À l'Université, il parait que : j'ai arrêté de traîner dans le coin pour le moment. On dit de moi que je suis : spontanée. Mais aussi que je peux être : impulsive. Je suis en amour avec : personne pour le moment. ◭ DC : Zephrina Caffrey

Je ressemble à : Lyndsy Fonseca.
Je dois mon avatar à : Moi-même/ Gifs par ma pupute d'amour (Candice)


bitch tu t'assoies.  Empty
MessageSujet: Re: bitch tu t'assoies.  bitch tu t'assoies.  EmptySam 25 Jan - 7:25

Un brouillard de douleur. Un sommeil sans rêve et sans répit. Pourtant par moment, des flashs s'imposaient à elle. Des souvenirs cruels, enfouis et destructeurs. Ils remontaient à la surface mais la seconde suivante, ils disparaissaient, retournant dans un néant salutaire. Cependant lorsqu'elle ouvrit péniblement les yeux, un étrange sentiment l'a saisi. Une petite mort dans l'âme... encore une. Puis la douleur, bien réelle et plus tangible la ramena à l'instant présent. Elle souffrait comme si elle était passée sous un camion. Engluée dans un inconfort désagréable, émergeant à peine d'un coma aussi superficiel qu'artificiel, Anastasia mit un temps non négligeable à rassembler ses pensées. Sa vision, d'abord flou, lui revenait petit à petit, en même temps que ses souvenirs les plus récents. La fête. L'apparition de Béatrice. Le coup de feu... et son kidnapping!

Réalisant enfin l'ampleur de la situation, la potentielle s'agita. Enchaînée, les bras suspendues au-dessus de sa tête et ses pieds touchant à peine le sol, elle n'était clairement pas dans une positon affriolante. D'ordinaire calme, elle laissa malgré elle la panique la submerger. Béatrice, aussi belle que dangereuse. Béatrice, aussi tentatrice que folle! En dépit de la pénombre, les claires prunelles de la russe remarquèrent très vite la silhouette de cette pauvre femme enchaînée. Ainsi donc c'était le sort qu'on lui réservait? Elle allait servir de garde manger à la vampire? Hors de question. Si Anastasia devait mourir, alors ça serait lors d'un combat épique! Ou lors d'un coma éthylique, éventuellement. La seconde option restant quand même la plus probable.

Le rire de Béatrice lui indiquait sa présence. Détournant son regard de la silhouette à peine vivante, elle regardait avec colère la vampire. Cette dernière ne perdit pas de temps et lança derechef les hostilités. La poigne puissante de la vampire s'empara des cheveux d'Anastasia pour les tirer sur le côté. La potentielle grogna mais ne put réprimer un cri lorsque les crocs acérés de l'ennemie déchirèrent la peau délicate de son cou. Par le passé, Anastasia fantasmait sur le baiser mortel de Béatrice. Aucun de ses fantasmes ne se passaient de cette manière. Et à cet instant précis, autant vous dire que ça n'avait rien d'agréable. Elle cherchait à se débattre mais la pression exerçait sur sa tignasse suffisait à la maintenir tranquille. Son crâne pulsait, elle avait l'impression que d'une minute à l'autre, sa tête allait imploser.

Béatrice cessa de s'abreuver au cou d'Anastasia mais la russe ne se sentit pas mieux pour autant. La soudaine quantité de sang perdu lui donnait des vertiges et la nausée. La russe ferma un instant les yeux afin de reprendre le contrôle de ses émotions. La peur n'était qu'un sentiment néfaste, inutile et réservé au faible. Lorsqu'elle rouvrit les yeux, un sourire moqueur s'imprima sur la face de la russe. Oui, elle souffrait. Oui, elle allait probablement mourir ici... mais elle refusait de mourir dans la peur et l'humiliation.

— Pauvre Béatrice... Tu te prétends au-dessus de nous mais en vrai tu crèves de jalousie à l'idée que je m'intéresse à une autre, n'est-ce pas? Dans le fond la plus à plaindre c'est toi. Sans âme et pourtant rongée par un sentiment purement humain.

Et parce qu'elle ne comptait pas endosser le rôle de la victime soumisse, Anastasia se montra perverse et vicieuse. Béatrice pouvait bien la balancer comme elle le voulait, la russe orienta toute ses pensées sur elle et Candice. Elle inondait son esprit d'images toute plus indécente les unes que les autres. Elle s'imaginait le plaisir d'introduire ses doigts en la Tueuse à la peau caramel, le goût merveilleux de ses lèvres lorsqu'elle soupirait de plaisir sous les caresses enflammées de la russe. De la provocation pure et gratuite. Provocatrice, elle souriait en fixant la vampire.

Anastasia continuait à se jouer ainsi de la vampire mais sans prévenir, car surtout, cette idée lui était venue sans réfléchir, elle rassembla ses forces pour lancer une offensive. Elle contracta tout ses muscles et plus particulièrement ses abdos. Elle souleva ses jambes et avec, elle attrapa le cou de Béatrice dans une prise en tenaille. Une position pouvant se qualifier des plus gênante dans la mesure où la vampire avait sa tête au plus proche de l'entre jambe d'Anastasia. La potentielle serrait le plus fort possible alors qu'elle tirait comme elle le pouvait ses chaînes dans l'espoir qu'elles finissent par céder.

— Après avoir goûté mon sang, ça ne te tente pas de bouffer ma chatte? qu'elle ironisait en continuant de tirer sur ses chaînes.
Revenir en haut Aller en bas
Béatrice Lowell
Béatrice Lowell
Seigneur du désordre
bitch tu t'assoies.  C4cc95074c8c27203a94de53a76ca51577aec24a
J'ai commis des meurtres, environ : 780 Je suis : l'ancienne reine des vampires maintenant dôtée d'une âme. Je suis âgé de : 259 années Ce qui me démarque des autres c'est : que je détiens le don de la télépathie, j'ai aussi réussi à retrouver le joyau d'amara je peux donc être exposé aux rayons du soleil, ce qui ne veut pas dire que je m'y plais. ah oui! J'ai aussi une putain d'âme. Mon domaine c'est : les vols de banque bien sanglants. On dit de moi que je suis : une peste détestable et détestée, ça n'a pas changé... Mais aussi que je peux être : complètement folle, vicieuse et sans pitié, bon... j'ai une âme maintenant, j'essaie de me calmer. Je crèche au : Palace Sunnydale Hotel dans la suite présidentielle, j'ai dragué l'hôtesse, je lui ai fourrée ma main au pâté et je l'ai hypnotisé ensuite j'ai volé la carte magnétique et boum je l'ai tué. Je suis en amour avec : Lorie Summers Ou Diego Lowell, qu'est-ce que ça change ? On peut bien jouer des deux côtés sans ne rien dire à l'autre non ? On me voit souvent avec : Qui pourrait croire qu'avec Lorie Summers on se la jouerais Angel et Buffy. Buffy Summers : Par le passé, elle était ma pire ennemie, maintenant je suis amoureuse de sa fille. À quoi bon lutter... Je vais l'aider. EN CONSRUCTION Je me bagarre souvent avec : Un peu tout le monde, on dit que je suis plutôt chiante. Je comprends pas pourquoi? Yue Maelys : Il m'en veut toujours d'avoir transformé sa meilleure amie. Peu importe, j'en ai absolument rien à foutre. EN CONSTRUCTION ◭ DC : Violet Bowen

Je ressemble à : Avril Lavigne
Je dois mon avatar à : fayrell


bitch tu t'assoies.  Empty
MessageSujet: Re: bitch tu t'assoies.  bitch tu t'assoies.  EmptyDim 26 Jan - 21:33



Béatrice Lowell
reine vampire


« L'homme a un instinct sadique, et la femme un instinct masochiste, lesquels sont inconscients, donc incontrôlables. ” »


Le mercredi était le nouveau samedi, tout le monde savait ça. Ce serait une soirée aussi mémorable que douloureuse pour cette potentielle qui se croyait tellement à la page en essayant de me fourrer le crâne de pensées indécentes. Elle se croyait au dessus des lois que moi-même j'allais écrire dans un rituel dont son sang allait être le premier ingrédient. Cesse les insultes sale traînée. Tu crois que toi et ton apprentie tueuse vous me rendez jalouse... Un rire aussi sadique qu'ironique raisonnait dans toute la crypte humide. J'effectuais quelques pas pour me rapprocher d'elle. Ma bouche était recouverte de sang que je léchais avec ma langue comme une truie affamée. Je lui foutais une claque puissance pour lui fracturer la mâchoire en rigolant. Au contraire ma chérie, vous me rendez folle. Regarde-moi bien. Je me retournais faisant tomber ma robe sur le sol pour me retrouver nue. M'allongeant sur une tombe en écartant les jambes pour lui montrer à quel point ma chatte était mouillée qu'elle me fasse visionner toutes ses pensées à propos d'elle et la tueuse. Ma main sur mon entre jambe, je me caressais en fermant les yeux et en penchant la tête par l'arrière, couinant, gémissant, grognant de plaisir. J'arrêtais quelques instants pour venir chercher le sang sur mes lèvres et le déposer sur mes seins pour me caresser avec.

Elle me croyait folle, elle n'était pas prête mentalement pour la suite. Ce qui allait lui arriver, elle allait s'en souvenir toute sa vie et elle allait encore en trembler lorsqu'elle penserait à mon nom à l'avenir. La potentielle allait regretter de m'avoir mise en colère. Le simple nom de Béatrice allait la faire chier dans ses pantalons chaque fois qu'elle allait y penser. J'arrêtais quelques secondes de me caresser et de couiner pour rigoler de plus belle. La potentielle voulait que je lui bouffe la chatte. Le bruit des chaines m'excitait. Bruit masochiste et apaisant à mon oreille. Me redressant en position assise, je hochais la tête en admirant la future tueuse.

Ana, Ana, Ana... J'espère que tu es vraiment consciente de ce que tu demandes. J'adore exécuté tes moindres désirs.


Me relevant, je m'avançais doucement vers elle. Jouant avec sa peur, j'adorais qu'elle résiste, c'était de plus en plus palpitant tout ça. Ce petit jeu m'allumait comme un feu de joie. Je m'approchais de lui posant mes griffes sur ses vêtements pour les déchirés. Tout doucement je frottais mes crocs sur ses seins pour les faire saigner. Je descendais mes dents pointus jusqu'à son entre-jambe pour retirer le dernier bout de tissu qu'il y restait avec ma bouche. La chatte de la russe était comme je me l'imaginais. J'avais envie d'y poser ma langue, mais ce n'était pas moi qui allait se régaler ce soir. La potentielle allait y passer. Le plaisir ne serait que pour elle. Je me retournais pour retrouver cette tombe dans la même position que j'étais avant, mais ma tête était dressé en direction de ma prisonnière, ma main se reposait sur ma chatte pour recommencer à me caresser en fixant Anastasia.

Tu ne me diras plus jamais que je ne penses qu'à moi Ana.


De mon autre main, je faisais claquer mes doigts pour que quatre vampires femelles entrent dans la pièce. Je rigolais à voir la peur dans les yeux d'Anastasia, elle qui ne voulait pas la montrer, je profiterais de chaque moment où elle couinerait de douleur.

Bonsoir mes chères amies, j'aimerais que vous me rendiez service. La jolie demoiselle que nous avons ici enchainée demande à se faire bouffer la chatte. J'aimerais que vous obéissiez à sa demande. Et quand je dis bouffer, j'entend par là, véritablement bouffer.


Aussitôt mes ordres données, mes esclaves vampires s'approchèrent de la potentielle pour s'exécuter en y sortant les crocs pour s'abreuver dans ses mollets, ses cuisses et ensuite lui croquer la chatte. Le sang dégoulinait entres les jambes de la brunette qui criait de douleur, mais moi je n'entendais que des gémissements de plaisir en continuant de me caresser jusqu'à la jouissance. J'hurlais de plaisir dans un gémissement mortel avant de me relever et de regarder les vampires continuer de la croquer et de lui lécher sa petite chatte qui n'avait demandé que ça.

Ça suffit, laissez cette pute se vider de son sang. C'est moi qui profiterai de la voir mourir. Dégagez. Merci pour votre bon travail mes puputes.


Je souriais en rigolant, je savais qu'Anastasia avait l'habitude d'appeler ses amis comme ça. Alors je voulais simplement lui rappeler un dernier moment de pur plaisir avant de la saigner à mort. Je m'approchais d'elle en rigolant en prenant son menton dans la paume de ma main. Mes doigts serraient ses joues pour l'empêcher qu'elle me crache au visage. J'avais l'habitude avec les garces dans son genre. Il valait mieux prévenir que d'avoir à s'essuyer le visage. Mes yeux jaunes approchèrent à quelques centimètres des siens pour la fixer et lui faire sentir une fois pour toute une terreur qu'elle n'était pas prête d'oublier.

Sale petite conne.


D'un coup violent, je relâchais sa tête, lui cognant contre le mur de pierre derrière elle. Je détachais ses chaines, elle serait beaucoup trop épuisée pour se battre. Je me reculais et retrouvais ma robe pour l'enfiler. Laissant le corps de la pauvre russe sur le sol qui couinait de douleur. Un dernier rire sarcastique qui résonnait aux creux des oreilles de la potentielle avant de me retourner vers elle et d'aller lui ouvrir la porte de la sortie.

J'ai pris mon pied, merci. Maintenant casse toi de chez moi pauvre déchet de l'humanité.

(c) DΛNDELION

_________________

bitch tu t'assoies.  200521083327270395
Revenir en haut Aller en bas
bitch tu t'assoies.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hellmouth ::   :: 1997-2003 :: ana,béatrice&candice-