AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez

queen meet queen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Drusilla
Drusilla
Aide-Soignant
queen meet queen Tumblr_pxul6vewhF1s0qpjzo3_r2_540
queen meet queen Tumblr_pxul6vewhF1s0qpjzo4_r1_540
queen meet queen Tumblr_pxul6vewhF1s0qpjzo1_r1_540

J'ai commis des meurtres, environ : 86 Je suis : un vampire Je suis âgé de : 217 années Ce qui me démarque des autres c'est : Ma Force surnaturelle, mon pouvoir de clairvoyance, d'intuitions, d'illusions & d'hypnose. À l'Université, il parait que : je vais tous les bouffer.
On dit de moi que je suis : cruelle et sadique, ce sont les plus belles des qualités Mais aussi que je peux être : folle à liée ◭ DC : //

Je ressemble à : Juliet Landau
Je dois mon avatar à : buffy chronicles


queen meet queen Empty
MessageSujet: queen meet queen  queen meet queen EmptyDim 5 Jan - 13:02

Je danse en voyant la jeune femme prendre en feu en poussant quelques petits. OUiiiiiiii HIHI ih ih HI. Rigolant posant mes doigts les uns sur les autres faisant toucher le bout de mes doigts de ma main droite à ceux de ma main gauche en rigolant. Joli feu d'artifice ma chérie. Je continue de marcher et d'inspirer la crainte. Je regarde devant moi sans sentir les pieds d'un homme se prendre sur ma robe. Une boule de feu vint le brûler lui aussi. Me retournant secouant ma robe élégamment pour enlever la poussière qui y restait. Le sourire aux lèvres, je ne cessais de sourire, j'étais tellement heureuse de ce moment. Et le bar prit feu comme par magie. C'était insensé. J'aimais être accompagné de gens de pouvoir, j'aimais la puissance. Tout était une question de pouvoir après tout. Je rigolais en sautant dans les airs et en tapant dans mes mains pour applaudir. Criant. Encore ! Encore ! Encore ! Encore ! Encore ! Encore ! Un homme me dit non, mais tu vas la fermé ? M'approchant vers lui mettant ma main sur son épaule pour qu'il reste bien assis. Posant mes crocs sur son lobe d'oreille en lui perforant celui-ci. Lui chuchotant le mot. Ennnnncoooooreeeee...... Tout doucement en regardant ce démon qui me servait d'esclave des flammes, excité par le moment de victoire qui allait venir de ce mot. Je me relève en regardant mon larbin et en regardant tout le monde. Je montais sur scène à nouveau pour crier. ENCORE !!!!!

Peut-être que les autres comprendraient le message. Qu'il fallait enfin être poli. La politesse était une qualité que chacun ici ne semblait avoir pour moi. C'était seulement une impolitesse d'être un humain de toute façon. Je posa mon doigt sur l'une de mes canines pour retirer le petit bout de peau de lobe d'oreille que j'avais de coincé entre les dents pour le lancer sur une  table qui était prise par trois personnes qui reculèrent sous l'atterrissement du bout de peau, écoeurés sans doute par la scène. Je pointe un humain en lui donnant l'ordre. Venez immédiatement sur scène. Oui vous, mon bel enfant. Je pose mon regard dans le sien. Mon pouvoir me permettait d'hypnotiser les êtres qui étaient sous l'emprise de mon regard. J'avais ce don en plus de voir l'avenir. Bien avant d'être vampire. Il s'était tout simplement amplifier avec le temps et les années. L'homme se leva marchant vers la scène comme un robot contrôlé par une télécommande qui était en fait seulement moi. Il arriva sur scène le le place devant moi posant ma main sur sa nuque le faisant se pencher devant tout le monde. Il penchait seulement son bassin. Donne moi tes bras. Il me donna ses bras tout de suite et je fixe maintenant l'homme à qui j'avais percé l'oreille de façon totalement naturel. Il me regardait avec peur, car il savait qu'il allait bientôt mourir pour avoir été impoli avec moi. Je pris les bras de l'homme et je lui arrache d'un seul coup. Il se mit à hurler de douleur et son sang se vidait par les deux trous que son corps maintenant portaient.

Il tombe de la scène, car je lui donne un petit coup de pied bien sur pour faire rouler le corps par terre. Il était hors de question qu'il se tienne devant moi dans cet état. J'avais maintenant les deux bras du garçon dans les mains prenant l'extrémité de celui-ci pour y déposer ma langue et aspirer le sang. Un après l'autre pour ensuite jeter les bras par terre sur la scène. Ma tête fit un mouvement brusque vers le côté. Fixant avec terreur mon esclave démon avec des yeux de folles dingues. Fait flamber l'impoli esclave ! Maintenant, tue-le ! Tue le ! Une jeune femme blonde défonça la porte. Je pensais tout à coup que c'était la tueuse, mais non. C'était celle dont qui tous les vampires de cette dimension parlait. La nouvelle reine des vampires voulant faire une armée pour détruire les tueuses. Miam. Un pur délice cette visite. J'hochais la tête pour fixer la longueur de ses cheveux. Elle était parfaite, elle ressemblait à une poupée. Peut-être lui que je lui crèverai les yeux à elle aussi... Peut-être... Plus tard....

_________________
Drusilla

je succombe à la folie
Revenir en haut Aller en bas
Béatrice Lowell
Béatrice Lowell
Seigneur du désordre
queen meet queen C4cc95074c8c27203a94de53a76ca51577aec24a
J'ai commis des meurtres, environ : 730 Je suis : l'ancienne reine des vampires maintenant dôtée d'une âme. Je suis âgé de : 259 années Ce qui me démarque des autres c'est : que je détiens le don de la télépathie, j'ai aussi réussi à retrouver le joyau d'amara je peux donc être exposé aux rayons du soleil, ce qui ne veut pas dire que je m'y plais. ah oui! J'ai aussi une putain d'âme. Mon domaine c'est : les vols de banque bien sanglants.
On dit de moi que je suis : une peste détestable et détestée, ça n'a pas changé... Mais aussi que je peux être : complètement folle, vicieuse et sans pitié, bon... j'ai une âme maintenant, j'essaie de me calmer. Je crèche au : Palace Sunnydale Hotel dans la suite présidentielle, j'ai dragué l'hôtesse, je lui ai fourrée ma main au pâté et je l'ai hypnotisé ensuite j'ai volé la carte magnétique et boum je l'ai tué. Je suis en amour avec : Lorie Summers On me voit souvent avec : Qui pourrait croire qu'avec Lorie Summers on se la jouerais Angel et Buffy. Buffy Summers : Par le passé, elle était ma pire ennemie, maintenant je suis amoureuse de sa fille. À quoi bon lutter... Je vais l'aider. Juliette St-James : Salut toi, petite nouvelle. Attention, je pourrais te croquer. Faith Lehane : Ça fait longtemps que tu me cours après pour toutes sortes de raisons... J'en sais encore rien pourtant. Je me bagarre souvent avec : Un peu tout le monde, on dit que je suis plutôt chiante. Je comprends pas pourquoi? Yue Maelys : Il m'en veut toujours d'avoir transformé sa meilleure amie. Peu importe, j'en ai absolument rien à foutre. ◭ DC : Aucun

Je ressemble à : Avril Lavigne
Je dois mon avatar à : fayrell


queen meet queen Empty
MessageSujet: Re: queen meet queen  queen meet queen EmptyMar 7 Jan - 0:41

J'en connais une qui a envie d'être reconnue Tom. Elle a envie de nous énerver. Il faudrait peut-être aller remédier à la situation. Elle est en ce moment-même entrain de penser qu'elle est la plus forte, car elle mène par le bout de la bite un démon du feu avec qui cette traînée s'envoie sans doute en l'air depuis que son petit Spike a fichu le camp. Ce qui fait de moi l'une des plus vielles vampires à Sunnydale après elle. Je dois tout de suite lui faire comprendre qui mène le bateau dans cette ville. Je vais t'apprendre comment on se fait respecter cher enfant.

Il fallait bien que je lui apprenne à tuer de vieux vampires. Je lui avais appris à tuer, se nourrir et commet rester en vie contre les tueuses. Je ne l'avais pas transformé pour ensuite le laisser seul à son sort. Même si au fond je m'en fichais totalement et que je n'avais aucun sentiment d'attachement envers lui. En vérité. je préférais m'en servir comme bouclier de protection. Si ce démon de feu voulait me tuer ou encore si cette vampire parvenait à quelque chose contre moi. Il me suffirait de sacrifier Tom pour m'enfuir.

Mère indigne... Je ne suis pas mère, mais créatrice. Voyons foutu conscience peux-tu me ficher la paix. Allez ! En route chaton. On a du travail cette nuit. La réputation c'est très important tu sais. Surtout lorsqu'on est le fruit d'une putain de reine. Il faut que tu sois à la hauteur Tom. Tu ne partage pas le même sang que n'importe qui. Tu me fais honneur ou je te crève.

Longue et élégante robe noir accompagnée d'une capuche sombre aussi noir que la mort elle-même. J'avançais sur ces routes de Sunnydale en compagnie de Tom à mes côtés. Je connaissais les moindre petits raccourcis de la ville pour se rendre le plus rapidement possible au bronze où Drusilla causait beaucoup trop de soucis. Je l'a connaissais de réputation, mais je ne savais pas qu'elle était aussi dingue. Dans un sens, j'adorais son travail, mais elle me volait du sang et je n'aimais pas du tout ça. Devant cette porte je regardais Tom une dernière fois. Tu es prêt ? Ça risque d'être assez violent. Tu es prêt à sacrifier ton éternité si les choses se corsent ? Je défonçais alors la porte fixant la brune noirceur qui se faisait un plaisir fou sur scène.

M'avançant au travers des gens en peur qui ne bougeait plus et qui couinaient comme de vrais petits agneaux fragiles. Alors, vous devez être Drusilla. Je vais vous apprendre deux ou trois trucs Dru. Vous me permettez de vous appelez Dru ? De toute façon je vais le faire quand même. Alors Dru, première chose. Nous avons plus en commun que vous le pensez vous et moi. Prononçais-je avant de continuer de m'avancer lentement entres les tables et de toucher la nuque de certaines jeunes femmes. Inspirant la crainte et le pouvoir. J'allais lui prouver que j'étais encore plus folle qu'elle. Le cou d'une jeune femme entres mes mains, je le fis craquer en arrachant sa tête ensuite pour laisser son sang couler sur le sol sans en boire une goutte.

Alors permettez-moi de continuer, cette fille me dérangeait. Donc je disais que nous avions plus en commun Dru. Vous contrôlez les esprits et moi et bien je lis dans les pensées. Alors si vous pensiez pouvoir me crever les yeux et garder ça pour vous et bien c'est raté...

Un rire sarcastique s'échappait de ma bouche en continuant de la regarder. Elle semblait être d'une autre planète. Comme si son esprit était connecté avec autre chose que notre dimension. Elle n'était pas toute là cette meuf ça c'était le cas de lire. Elle tenait des bras dans ses mains en dansant et en rigolant. C'était une scène plutôt amusante, mais bon j'avais déjà fait pire. Elle ne m'impressionnait pas beaucoup. Ni elle, ni son foutu démon cracheur de feu dont je me rapprochais doucement mais surement. Je donnais quelques coups doucement sur son thorax. Il était grand et attendait les ordres de sa maitresse. Ça doit être lui votre incendie sur patte. Jolie pièce... D'une rapidité incroyable, je plantais mon index et mon majeur dans les yeux du démon pour lui arracher et lorsqu'il se mit à crier de douleur. Je pinçais alors sa langue entres mes doigts agiles pour lui arracher et le laisser geindre sur le sol. S'auto-enflammer et devenir un tas de cendres.

Vous saviez que ce type de démon avait pour mécanisme de défense l'auto combustion spontanée... C'est touchant n'est-ce pas... Je vous présente mon fils. Tom. Dis-je en le pointant du doigt alors qu'il regardait mon travail encore au fond du Bronze. Alors, je crois que nous allons nous amuser un peu avec vous Dru. Si vous devez boire le sang qui m'appartient, alors faites-le devant mes yeux.

_________________
queen meet queen 200521083327270395
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

queen meet queen Empty
MessageSujet: Re: queen meet queen  queen meet queen EmptyMer 8 Jan - 20:29

Mère était d'une cruauté légendaire. Sa réputation la suivait à Sunnydale. Elle était une vampire qui s'était frottée plusieurs fois contre les tueuses et elle avait toujours survécue. Tous les autres vampires commençaient à la connaitre et la suivre dans ses plans diaboliques. Je voulais qu'elle soit fière et je voulais attirer l'attention vers moi pour une fois. J'étais fatigué que ce soit toujours elle qui passait en premier. Je comprenais en même temps qu'elle soit sous les feux des projecteurs. Cependant elle s'en prenait à des forces puissantes et un jour cela pourrait peut-être causé sa perte, mais chaque fois elle m'impressionnait de plus en plus.

Je me regardais dans ce miroir au fond de la chambre de Béatrice. Aucun reflet et je ne m'y habituais pas. C'était la chose la plus difficile pour moi de ne plus pouvoir me coiffer et regarder mes yeux dans un miroir. Pratiquer mes visages de don juan à la con afin de séduire tout les mecs faciles du coin. Je ne savais plus à quoi je ressemblais et pourtant je me sentais toujours si fort. Comme quoi l'apparence n'est pas seulement ce qui compte dans la vie.

Béatrice... Pourquoi tu as un miroir dans ta chambre alors que tu ne peux même pas te regarder ? Tu veux te rappeler à chaque jour à quel point c'est nul à chier de ne pas pouvoir t'admirer dans un miroir.

C'est que cette vieille mégère commençait à être insolente et je n'aimais pas du tout le ton qu'elle employait avec moi. Je croise alors les bras en la regardant avancer et sortir de la crypte. Je te ferai honneur. Cette pauvre conne pensait vraiment que j'allais la décevoir. Elle ne me faisait même pas assez confiance pour me dire suis-moi et me donner une mission importante. Un jour je la surprendrai et je serai lui dont elle ne voudra plus jamais prononcer le nom.

Et nous voilà ensemble devant cette porte qu'elle s'apprêtait à défoncer. Sacrifier mon éternité, non mais tu te mets le doigt dans l'oeil. Tu ne m'as pas transformé pour ensuite m'envoyer dans la gueule du loup me faire tuer. Ma mère croyait avoir le contrôle sur ma vie, mais c'était faux. Je ne lui appartenais pas et je n'étais pas comme ces autres vampires dont elle avait l'habitude de mener à la baguette. J'espère qu'un jour elle pourra ressentir ce bout de bois dans son coeur et devenir poussière. Je l'espérais, je ne le pensais pas. Alors elle ne pouvait pas vraiment le savoir. L'espoir c'était si loin des pensées au fond.

Ma créatrice pénétrait dans le bronze inspirant la cruauté et la terreur. Elle allait même jusqu'à tuer une pauvre innocente. Ce qui me fit décrocher un sourire sadique et cruel. Je l'enviais au fond. Elle était si intense, si vrai. Son authenticité se respirait au travers de la pièce. Cette folle dingue était sur scène et tenait les bras d'un homme entres ses mains. Elle venait tout juste de les arracher. Combat de reine ? Crêpage de chignon à l'horizon ? Mère tua le démon pyromane de la dame vampire. Elle l'appelait Dru. C'était Drusilla, une très vieille vampire. J'avais entendu son histoire au travers des livres et en rencontrant Spike surtout. Voilà que mère me présentait à elle en utilisant mon prénom. Pour une fois, je n'étais pas une simple chose ou un chaton.

Bonsoir.

Revenir en haut Aller en bas
Drusilla
Drusilla
Aide-Soignant
queen meet queen Tumblr_pxul6vewhF1s0qpjzo3_r2_540
queen meet queen Tumblr_pxul6vewhF1s0qpjzo4_r1_540
queen meet queen Tumblr_pxul6vewhF1s0qpjzo1_r1_540

J'ai commis des meurtres, environ : 86 Je suis : un vampire Je suis âgé de : 217 années Ce qui me démarque des autres c'est : Ma Force surnaturelle, mon pouvoir de clairvoyance, d'intuitions, d'illusions & d'hypnose. À l'Université, il parait que : je vais tous les bouffer.
On dit de moi que je suis : cruelle et sadique, ce sont les plus belles des qualités Mais aussi que je peux être : folle à liée ◭ DC : //

Je ressemble à : Juliet Landau
Je dois mon avatar à : buffy chronicles


queen meet queen Empty
MessageSujet: Re: queen meet queen  queen meet queen EmptyVen 17 Jan - 15:14

Jolie blonde qui s’avançait à travers et contre tous pour tuer mon démon des flammes. Celui qui éveillait cette chaleur en moi pour une nuit. Elle
m’en priva. Reine des bas fonds de l’enfer. Reine des garces, voilà enfin que je rencontrais madame Lowell. Prédatrice des damnées, enjoliveuse des nuits de Sunnydale. Il me tardait de faire sa rencontre cette nuit. Les cartes me l’avaient prédit. Petit bout de femme allait se présenter à moi avec un enfant, un nouveau-né plutôt mignon avec cette petite barbe et cet accent anglais qui me rappelait mes premières années avec William, ça faisait si longtemps... J’étais devenue si vieille, ça me rendait triste d’y penser, alors je fis la moue.

Façade de folie qui me permettait de sembler fragile alors que je n’étais qu’une putain. Comme elle, comme cette reine qui se prenait pour l’entité la plus dangereuse de Sunnydale. Il fallait absolument que je la rencontre. Je rigolais face aux remarques de Tom. J’adorais savoir à quoi il pensait, il voulait tuer sa maman vampire. La carte de la mort me l’avait chuchoté à l’oreille la nuit dernière. Petit vampire voulait devenir grand, voulait voler de ses propres ailes, voulait prouver à maman son amour éternel en lui apportant le repos qui va avec.

Coucou Béatrice. Comment vas-tu chère reine ? Ça me fait plaisir de te rencontrer. chuchotais-je dans ce silence infernal et troublant. L’atmosphère excitait mes sens. Jolie créature de la nuit devant mes yeux. La scène, je descendis. Pour me rendre vers le petit Tom au fond. Traversant le couloir de la peur. Entres ces gens chiants dans leurs pantalons devant autant de meurtres et de sang autour d’eux. Une jeune femme sur mon passage me suppliait de la laisser partir.

Tututu..... Tututu..... ne soit pas impoli créature. Une reine est présente, tu dois t’agenouiller devant elle. Vas-y ma chérie.

La jeune brune se levait et se posait à genoux par terre et elle commençait à prier. Ma tête se hochait pour écouter attentivement des prières. Ça me rappelait le bon temps avec père qui me forçait à me rendre à l’église tous les soirs pour prier. Prier pour que mes rêves prémonitoires s’éteignent, prier, car il disait que j’étais une créature de l’enfer à cause que je pouvais voir l’avenir. Et bien aujourd’hui il n’y avait pas plus vrai. Mon père était divin lui aussi, j’étais vraiment devenue une créature de Satan. Sadique et violente, cruelle et si belle. D’un mouvement brusque je donnais un coup sur la tête de la brune qui s’arracha de son cou sous la puissance de ma force.  Le sang giclait partout sur les gens terrifiés qui pleuraient et se mirent à hurler. Je m’avançais alors vers Tom en lui tendant mon doigt recouvert de sang pour qu’il se suce.

Goûte ce sang mon ange. Fais-moi plaisir. Tu aimes que ta maman soit fière. Nourris-toi en sa présence. Tata Drusilla te le demande gentiment mignon.
Revenir en haut Aller en bas
Béatrice Lowell
Béatrice Lowell
Seigneur du désordre
queen meet queen C4cc95074c8c27203a94de53a76ca51577aec24a
J'ai commis des meurtres, environ : 730 Je suis : l'ancienne reine des vampires maintenant dôtée d'une âme. Je suis âgé de : 259 années Ce qui me démarque des autres c'est : que je détiens le don de la télépathie, j'ai aussi réussi à retrouver le joyau d'amara je peux donc être exposé aux rayons du soleil, ce qui ne veut pas dire que je m'y plais. ah oui! J'ai aussi une putain d'âme. Mon domaine c'est : les vols de banque bien sanglants.
On dit de moi que je suis : une peste détestable et détestée, ça n'a pas changé... Mais aussi que je peux être : complètement folle, vicieuse et sans pitié, bon... j'ai une âme maintenant, j'essaie de me calmer. Je crèche au : Palace Sunnydale Hotel dans la suite présidentielle, j'ai dragué l'hôtesse, je lui ai fourrée ma main au pâté et je l'ai hypnotisé ensuite j'ai volé la carte magnétique et boum je l'ai tué. Je suis en amour avec : Lorie Summers On me voit souvent avec : Qui pourrait croire qu'avec Lorie Summers on se la jouerais Angel et Buffy. Buffy Summers : Par le passé, elle était ma pire ennemie, maintenant je suis amoureuse de sa fille. À quoi bon lutter... Je vais l'aider. Juliette St-James : Salut toi, petite nouvelle. Attention, je pourrais te croquer. Faith Lehane : Ça fait longtemps que tu me cours après pour toutes sortes de raisons... J'en sais encore rien pourtant. Je me bagarre souvent avec : Un peu tout le monde, on dit que je suis plutôt chiante. Je comprends pas pourquoi? Yue Maelys : Il m'en veut toujours d'avoir transformé sa meilleure amie. Peu importe, j'en ai absolument rien à foutre. ◭ DC : Aucun

Je ressemble à : Avril Lavigne
Je dois mon avatar à : fayrell


queen meet queen Empty
MessageSujet: Re: queen meet queen  queen meet queen EmptyMar 28 Jan - 14:39



Béatrice Lowell
reine vampire


« L'homme a un instinct sadique, et la femme un instinct masochiste, lesquels sont inconscients, donc incontrôlables. ” »


Cette femme était d'une démence hallucinante. Elle faisait s'agenouiller une pauvre humaine devant elle pour ensuite la décapiter. Des filets de sang revolaient jusqu'à mon visage pour l'éclabousser. Mon visage vampirique prenait forme pour lécher le sang qui coulait sur le bord de mes lèvres. C'était excitant jusqu'à ce qu'elle mette ses doigts de pétasse sur mon enfant vampire. J'approchais rapidement d'elle en retirant son bras de Tom. Mon bébé m'appartenait, c'était hors de question qu'elle ne nourrisse comme ça devant moi pour ridiculiser devant un pièce bondée d'humains plus effrayés les uns que les autres.

OK BOOMER, tu ne retouches plus jamais à mon enfant, sinon je t'arrache la tête et je commence une partie de foot avec sur ce foutu sol aussi crasse que ta pauvre carcasse.

D'un geste violent, je repoussais Drusilla la faisant voltiger plus loin. Je me sentais une comme une tueuse de vampire qui combattait les miens. Drusilla allait devoir se plier à mes ordres si elle voulait habiter les lieux de Sunnydale. J'étais la reine des vampires et ça elle allait comprendre pourquoi. Ses dons prémonitoires pourraient très bien me servir, il fallait qu'elle soit dans mon camp, mais pour le moment, j'allais devoir lui foutre une raclée pour qu'elle comprenne qui donnait les ordres ici.

Tom, tu peux tuer tous ces crétins d'humains devant toi. Je voudrais être seule à seule avec cette putain pour discuter.

(c) DΛNDELION

_________________
queen meet queen 200521083327270395
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

queen meet queen Empty
MessageSujet: Re: queen meet queen  queen meet queen EmptyVen 28 Fév - 19:55

J'analysais la situation, tous ces humains qui ressentaient une peur qui ne servait à rien et qui était inefficace. L'aura émotionnelle de tous ces gens étaient emmerdante à un plus haut point. J'ouvris les yeux en remarquant dans quel fourré je m'étais tapis. Pourquoi avais-je décidé de me taper la crise de ma Béatrice et de venir rencontrer cette folle ? Ces humains n'étaient que des insectes qu'on allait tuer les uns après les autres après que j'ai doucement lécher les doigts de Drusilla pour avaler tout ce sang délicieux qui dégoulinaient sur sa peau si douce et fragile. Cette femme inspirait la crainte et la folie en plus d'adorer défié les demandes de Béatrice, je m'empressais de continuer. Par contre, lorsque la reine bondit dans les airs pour venir faire voler Drusilla au travers de la pièce, je souriais à sa demande et j'étais plutôt partant pour une fois. Me faire un vrai festin de sang à m'en vomir les tripes, ça allait être exaltant. Je marchais maintenant lentement au travers de ses humains pour me rendre derrière le bar pour prendre un grand couteau.

La tête d'un jeune homme entres mes mains, je le secouais comme une poupée de chiffon dans tous les sens avant de maintenir fortement ses cheveux et de lui trancher la gorge, le laissant se vider de son sang devant tous les autres petits humains qui tremblaient de peur. Je léchais maintenant mon couteau de façon à donner la frousse à n'importe qui. Avec plaisir ma reine. J'apportais à ma créatrice une jeune femme blonde qui semblait avoir un sang onctueux et délicieux. Sans doute une donneuse Universelle dont je penchais le cou devant les crocs aiguisés de Béatrice la laissant se faire aspirer toute source de vie à l'intérieure d'elle. C'était dommage que Valentin et Jeremy ne soient pas là pour profiter du spectacle. C'était légendaire, les uns après les autres je dépeçais ces humains de leur peau en léchant tout le sang que je pouvais. C'était un véritable massacre dont tous les journaux et médias allaient parler. Et si vous profitiez de ces hurlements pour parler en secret ? Pendant ce temps moi je continue le massacre. Une jeune homme qui ressemblait drôlement à Jeremy avait décidé de croiser malencontreusement mon regard. Je me demandais si le viol avant le meurtre était considéré comme un crime ? Ah et puis on s'en fou...
Revenir en haut Aller en bas
queen meet queen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hellmouth ::   :: 1997-2003 :: ana,béatrice&candice-