AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez

Russian Roulette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Yue Maelys
Yue Maelys
Légende
Russian Roulette Lorneyue
Russian Roulette Anaxyuetraining
J'ai commis des meurtres, environ : 639 Je suis : un demi-démon. Je suis âgé de : 25 ans en apparence, mais est réellement dans la quarantaine. Ce qui me démarque des autres c'est : ma capacité à soigner, mais aussi a augmenter les dons des autres. Je ne vieillis plus et j'ai des bases en magies. Mon domaine c'est : Guérisseur pour l'ordre des tueuses, ainsi que professeur. On dit de moi que je suis : analytique, perspicace, curieux, empathique , protecteur, fiable. Mais aussi que je peux être : susceptible, dramatique, sarcastique, excentrique, exigeant, logique, . Je crèche au : Caritas. Je suis en amour avec : Lorne: bien que le fait que l'on soit démon nous ait tout deux attiré l'un vers l'autre, c'est surtout notre passion pour le chant qui est en majeure partie responsable de tout ça. Son humour, sa douceur, c'est ce qui me donne la force de continuer et de rester les deux pieds sur terre. On me voit souvent avec : Valentin Lewilton: Confidents, nos similitudes nous aides à saisir l'autre parfaitement. On se comprend aisément. Si seulement je pouvais aussi guérir la douleur que la perte de son amour lui cause toujours...

Buffy Summers: Autrefois ma protectrice, maintenant une grande amie, de la famille. Allié dans le combat contre le mal, elle me fait assez confiance pour diriger ma propre escouade de Tueuses.

Daniel Osbourne: Ami proche, confidant et copain amateur de musique. Oz et moi sommes devenus proches, avec les années et je le considère comme ma propre famille, maintenant.

Alec & Lorie Summers: Enfants de mes amis, c'était moi qui était en charge de m'occuper d'eux quand leurs parents ne pouvaient pas. Et avec des enfants aussi agités, disons que mes dons ont servis à éviter de se rendre à l'hopital.

Dawn Summers: En cours.

Xander Harris: Rigolo du groupe, je me souviens de notre première rencontre au bar de l'université. Mais je me souviens surtout de lui avoir rendu son oeil, scellant à jamais cette proximité qui nous lie maintenant.

Willow Rosenberg: à venir.
Je me bagarre souvent avec : Anastasia Zalitsev : Autre fois celle que je considérais comme ma meilleure amie. Maintenant, elle n'est qu'un démon assoiffé de sang.

Béatrice Lowell : Les enfants de Buffy semblent l'apprécier. Pourquoi, ça ne je ne sais pas. Même avec une âme, elle reste un peu folle. Mais c'est une allié... parfois.

Juliette St-James: J'ai tenté de la recruter dans l'ordre, mais je me suis rapidement retrouvé au sol. Littéralement. Elle est imprévisible et se trouve maintenant à être un problème pour mon escouade.
◭ DC : Juliette St-James.

Je ressemble à : Baekhyun Byun.
Je dois mon avatar à : gifs et avatar fait par moi; signa @iceandfire.


Russian Roulette Empty
MessageSujet: Russian Roulette  Russian Roulette EmptyVen 3 Jan - 10:25

Russian Roulette
Yue Maelys & Anastasia Zalitzev

« Surrounded by a sharp secret behind a veil. Deeper and deeper.  »
Le bruit de ses pas résonnaient alors qu'il marchait. L'endroit était désert, visiblement l'effet voulu. Il n'aurait normalement pas pris ce chemin, ne serait pas venu ici, seul. Vulnérable. Il n'était pas dupe. C'était souvent un recoin qui était habité par des vampires, des créatures nocturnes qui voudraient bien boire de son sang. Yue était persuadé que son sang serait un vrai délice, pour ces monstres aux crocs aiguisés. Un humain à pouvoirs, ou peu importe ce qu'il était vraiment, était probablement un petit encas bien rare, en demande, par ici. Mais sa cliente avait été claire. Elle voulait un endroit calme, qui n'attirerait pas l'oeil et si il y avait bien un endroit qui ne serait pas visité en pleine nuit à Sunnydale, c'était celui-ci.

Le fait que ce soit l'une des nombreuses ruelles qui menaient à la salle de Bowling, qui n'était pas vraiment fréquenté, voulait dire qu'il n'y aurait absolument personne. Ou, du moins, personne qui méritait qu'on s'intéresse à lui.

Le Nippo-Américain pris place sur une caisse en bois, près du sol, adossé sur un mur. Avec son accoutrement noir, mais stylé, et ses cheveux argent, il ressemblait à une ombre. Son portable, qu'il sortit presque immédiatement, éclaira son visage, seul dénonciateur qu'il y avait quelqu'un, en cet endroit. yue en profita pour vérifier de nouveau le dernier message de sa cliente. Il était au bon endroit et, pour une fois, il n'était pas en retard. Ou que très peu, mais ce n'était pas important, sa cliente n'était même pas encore là. Il n'aurait qu'à prétendre qu'il était là depuis un moment, si elle demandait.

Le bruit d'une poubelle qui basculait au sol le sortit du monde virtuelle, vers la réalité. Rangeant son portable, il mit machinalement la main sur la croix en bois qui se trouvait dans son sac. Il ne savait peut-être pas se battre, mais il n'était pas stupide au point de se rendre dans un tel endroit sans avoir un semblant de protection.

"Vous savez, j'ai une chambre et un local qui aurait pu être bien plus confortable que ce trou à rats." Malgré le ton sévère qu'il prenait, sa voix restait d'une douceur presque impresionnante. C'était plutôt amusant à entendre. Peu crédible. Mais, au moins, elle ne tremblait pas, cette fois.
(c) DΛNDELION

_________________
tumblr_pm760n4kq51tkbgvmo4_250.png tumblr_pm760n4kq51tkbgvmo8_250.png

‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
We ride and the lights are out, city bright and the rain falls down outside. I don't wanna go home. I miss you when you're not around. Not so simple just to say out loud all those words I feel when I'm alone.☆☆☆
Russian Roulette 200521083328357346
Revenir en haut Aller en bas
Anastasia Zalitzev
Anastasia Zalitzev
Esprit du Mensonge
Russian Roulette Candicexana
Russian Roulette Ana1xyue
Russian Roulette 200521083328612374
J'ai commis des meurtres, environ : 357 Je suis : une ancienne potentielle. Aujoud'hui je suis morte et je m'abreuve à ton cou sans complexe. Je suis âgé de : 23 ans en apparence, en tout cas j'ai été transformée vers cet âge là. En vrai j'ai la quarantaine. Oui je sais, je suis bien conservée pour une vieille. La mort me va bien. Ce qui me démarque des autres c'est : que je suis forte, rapide, capable de guérir rapidement. J'ai de très bons réflexe, grâce à ma nature de vampire mais également grâce à mon entraînement de potentielle. Mon domaine c'est : les coups fourrés et arnaques en tout genre. À l'Université, il parait que : j'ai arrêté de traîner dans le coin pour le moment. On dit de moi que je suis : spontanée. Mais aussi que je peux être : impulsive. Je suis en amour avec : personne pour le moment. ◭ DC : Zephrina Caffrey

Je ressemble à : Lyndsy Fonseca.
Je dois mon avatar à : Moi-même/ Gifs par ma pupute d'amour (Candice)


Russian Roulette Empty
MessageSujet: Re: Russian Roulette  Russian Roulette EmptySam 4 Jan - 4:31

Un cri, encore un. Une complainte déchirant le voile trouble du silence, vouée à s'envoler dans l'oubli. Personne n'était là pour l'entendre, si ce n'était ses tortionnaires. Personne pour prendre en considération sa souffrance car les petits soins d'Anastasia, ils s'en fichaient. Ils n'avaient qu'un seul mot suspendu à leurs lèvres, un seul mot occupait leurs esprits dérangés et fourbes : vengeance. A trop jouer avec le feu il n'était pas rare de se brûler les ailes. N'est-ce pas?

— Inutile de résister, tu sais. Tu vas te fatiguer bien avant nous. Dis-nous ce qu'on veut savoir et tu auras droit à une mort rapide. C'est promis.

— Je me sens chanceuse... murmura la potentielle d'une voix rauque, usée par la fatigue et les hurlements.

Une poigne ferme attrapa ses cheveux et tira avec force sa tête vers l'arrière. La pression exercée sur son cuir chevelu lui arracha un nouveau cri qu'elle tenta malgré tout d'étouffer en serrant les dents. Son regard orienté vers le plafond, elle était incapable de voir ses bourreaux. Par contre, elle sentit une lame froide et tranchante se promener le long de son cou. Menace muette.

— Oh oui... tu vas l'être... souffle une voix féminine à son oreille.

Marceline, le cerveau de la troupe. Démone aux atouts aussi ravageurs que son esprit machiavéliquement dérangé. Marceline... la sale garce qu'elle avait volé pour le compte de Jefferson.

— Je te réserve une surprise. Je suis certaine que tu vas aimer.

La démone relâcha son emprise sur les tifs de Anastasia, retirant par la même occasion le couteau côtoyant de trop près sa gorge.

— Hugo, détache-là, on bouge.

Marceline s'attarda quelques secondes, savourant le spectacle qui s'offrait à elle. Une Anastasia fatiguée, usée jusqu'à l'os et blessée de toute part. Un sourire diabolique s'esquissa sur ses lèvres alors qu'elle quittait la pièce. La potentielle était bien incapable de définir le temps écoulé mais elle était affaiblie d'avoir crié et de s'être débattue.

Anastasia examina encore une fois l'environnement dans lequel elle se situait. Un endroit étroit, presque vide. Sur une table calée contre le mur se trouvait plusieurs "jouets" qui avaient eu pour but de la faire parler et à côté, une caisse remplie d'eau. Un frisson d'horreur l'envahi aussitôt en repensant à certains traitements.

Hugo, bras droit un peu idiot et macho de la démone approcha avec une dague en main. Un peu inquiète quant à ses intentions, elle tenta une nouvelle fois de défaire ses liens. En vain. Cependant, contrairement aux autres fois, il n'était pas venu pour lacérer sa peau mais pour la libérer. Il commença par détacher ses pieds.

— Je te préviens, si tu tente quoi que ce soit, je te tue.

Un rictus déforma ses lippes. Ils avaient prévu de la descendre dans tout les cas. Donc bon... la russe ne perdit pas une seconde. Une fois libérée de toute ses entraves elle amorça les premiers coups. Le problème était qu'elle avait perdu en force et précision. Hugo n'avait aucune difficulté à parer ses coups et à l'immobiliser. Dans un dernier élan, poussée par la partie primaire profondément enfouie en elle, Anastasia parvint à planter ses dents dans le cou de son tortionnaire. Il se débattit et même si il parvint à la pousser c'était trop tard. Anastasia lui avait arraché un morceau de chair qu'elle recracha avec dégoût. Il hurla, une main sur sa gorge sanguinolente. Il perdit en couleur et s'effondra sur le sol. Vite. Elle savait qu'elle devait agir rapidement. Alors elle fouilla l'homme à l'agonie et probablement au seuil de la mort et récupéra l'arme à feu qu'il avait sous sa veste ainsi que le téléphone portable qu'il lui avait confisqué plus tôt.

* * *

Elle tenait à peine sur ses jambes mais elle devait continuer d'avancer. Elle devait prendre le plus de distance possible entre elle et l'horrible garce. Au cours de sa fuite, elle avait envoyé un message à Yue, précisant bien qu'il était urgent qu'ils se voient. Et elle espérait bien le retrouver à temps au point de rendez-vous. La potentielle traîna sa carcasse sanguinolente jusqu'à une ruelle. La fameuse ruelle près du bowling. Sur son passage, elle fit tomber une poubelle en ayant tenté de prendre appui sur elle. Et malgré son état critique, la remarque du nippon américain fit sourire Anastasia. Pleine de répartie en toute circonstance, elle trouva le moyen de répliquer en sortant de l'obscurité pour le rejoindre.

— On parle toujours de soins? Ou tu me confonds avec un autre genre de clientèle?

A bout de force, Anastasia s'adossa à un mur et se laissa glisser au sol. Elle avait froid, tellement froid. En même temps, elle ne portait qu'un jean et un débardeur. Ni chaussure, ni veste.

— Dépêche, tu veux bien?
Revenir en haut Aller en bas
Yue Maelys
Yue Maelys
Légende
Russian Roulette Lorneyue
Russian Roulette Anaxyuetraining
J'ai commis des meurtres, environ : 639 Je suis : un demi-démon. Je suis âgé de : 25 ans en apparence, mais est réellement dans la quarantaine. Ce qui me démarque des autres c'est : ma capacité à soigner, mais aussi a augmenter les dons des autres. Je ne vieillis plus et j'ai des bases en magies. Mon domaine c'est : Guérisseur pour l'ordre des tueuses, ainsi que professeur. On dit de moi que je suis : analytique, perspicace, curieux, empathique , protecteur, fiable. Mais aussi que je peux être : susceptible, dramatique, sarcastique, excentrique, exigeant, logique, . Je crèche au : Caritas. Je suis en amour avec : Lorne: bien que le fait que l'on soit démon nous ait tout deux attiré l'un vers l'autre, c'est surtout notre passion pour le chant qui est en majeure partie responsable de tout ça. Son humour, sa douceur, c'est ce qui me donne la force de continuer et de rester les deux pieds sur terre. On me voit souvent avec : Valentin Lewilton: Confidents, nos similitudes nous aides à saisir l'autre parfaitement. On se comprend aisément. Si seulement je pouvais aussi guérir la douleur que la perte de son amour lui cause toujours...

Buffy Summers: Autrefois ma protectrice, maintenant une grande amie, de la famille. Allié dans le combat contre le mal, elle me fait assez confiance pour diriger ma propre escouade de Tueuses.

Daniel Osbourne: Ami proche, confidant et copain amateur de musique. Oz et moi sommes devenus proches, avec les années et je le considère comme ma propre famille, maintenant.

Alec & Lorie Summers: Enfants de mes amis, c'était moi qui était en charge de m'occuper d'eux quand leurs parents ne pouvaient pas. Et avec des enfants aussi agités, disons que mes dons ont servis à éviter de se rendre à l'hopital.

Dawn Summers: En cours.

Xander Harris: Rigolo du groupe, je me souviens de notre première rencontre au bar de l'université. Mais je me souviens surtout de lui avoir rendu son oeil, scellant à jamais cette proximité qui nous lie maintenant.

Willow Rosenberg: à venir.
Je me bagarre souvent avec : Anastasia Zalitsev : Autre fois celle que je considérais comme ma meilleure amie. Maintenant, elle n'est qu'un démon assoiffé de sang.

Béatrice Lowell : Les enfants de Buffy semblent l'apprécier. Pourquoi, ça ne je ne sais pas. Même avec une âme, elle reste un peu folle. Mais c'est une allié... parfois.

Juliette St-James: J'ai tenté de la recruter dans l'ordre, mais je me suis rapidement retrouvé au sol. Littéralement. Elle est imprévisible et se trouve maintenant à être un problème pour mon escouade.
◭ DC : Juliette St-James.

Je ressemble à : Baekhyun Byun.
Je dois mon avatar à : gifs et avatar fait par moi; signa @iceandfire.


Russian Roulette Empty
MessageSujet: Re: Russian Roulette  Russian Roulette EmptySam 4 Jan - 7:34

Russian Roulette
Yue Maelys & Anastasia Zalitzev

« Surrounded by a sharp secret behind a veil. Deeper and deeper.  »
Les cheveux bouclés de sa cliente régulière fut tout ce dont le Nippon avait eu besoin, pour ranger la croix de bois dans la poche de son sac. À moins qu'elle soit devenu vampire, il n'en aurait pas besoin. La jeune femme avait du mordant, mais elle n'était pas un danger pour lui. Pas tant qu'il avait des services à offrir.

S'approchant d'Anastasia, il ne pû s'empêcher de lâcher un petit rire face à sa remarque. Elle savait comment garder son sang-froid, ce qui rappelait au jeune homme une certaine tueuse aux cheveux rosés.

"Crois-moi, tu ne serais pas aussi bien comblé avec moi, si c'était ce genre de buisness que je tenais."

Yue n'avait pas peur de caché son homosexualité et il préférait plutôt en faire des blagues que de s'éterniser sur le sujet.

Le japonais s'agenouilla, retirant sa veste et la posant autour des épaules de sa cliente; elle en aurait plus besoin que lui. Elle tremblait visiblement, ce qui était peu étonnant, vu le temps qu'il faisait. Et puis, le jeune homme aurait suffisament chaud, lorsqu'il commencerait ses soins. Il trouvait cependant dommage qu'il ne pourrait pas vraiment l'aider pour ses chaussures.

Prenant son sac, Yue prit le matériel qu'il aurait besoin, puis, le plaça derrière la tête de la russe, s'assurant que c'était du côté moelleux qu'elle poserait son crâne. Plus elle serait confortable, plus ce serait facile pour tout les deux d'entreprendre de fermer les blessures de sa cliente.

Usant de la lumière de son portable, le prince de la lune observa chacune des blessures. Du sang recouvrait une majeur partie de celles-ci, rendant l'analyse un peu plus compliqué à faire. Le jeune homme prit alors de son matériel, lingettes et désinfectants, puis se mit au travail.

"Dis-moi, quel est la cause de toutes tes blessures, cette fois ?" Yue posait rarement des questions à ses clients, mais à la vue, les traumatismes semblaient bien graves. Alors qu'il passait le tissu imbibé de lotion sur le visage de sa cliente, il ne lui jetait que quelques regards pour voir comme elle réagisait, quel endroit faisait mal. C'était peut-être primitif, comme technique, compte tenu de ses pouvoirs, mais c'était plus facile si les commotions étaient plus visibles."Je crois que la dernières fois, c'était une bagarre dans un club, non ?"

Continuant à s'afférer à nettoyer les plaies d'Anastasia, Yue en profitait pour plier, toucher et regarder chacune des parties du corps qui semblaient être touchées. Chacune des réactions que la russe avait lui permettait de cibler chacune de ses tâches. Pouvoirs magiques ou pas, il fallait user de la bonne méthodes, commencer par le plus facile, terminer par ce qui était plus laborieux. S'il s'éparpillait, qu'il y allait de la mauvaise façon, ce serait Yue qui aurait besoin d'aide pour se relever. 

Et il avait bien fait, de faire cette évaluation. Fracture au bras, qui était évident à dénicher, coupures profondes à l'épaule et les côtes semblaient avoir été touchées, aussi. Gravement. Mais dans quel enfer c'était-elle foutu ?

"On va commencer avec le plus simple. Erraflures, ecchymoses, petites coupures. C'est ce qui sera le moins douloureux. Dis-moi, si tu as besoin que j'arrête." Le japonais se doutait qu'elle ne lui demanderait pas d'arrêter, si elle avait mal. Peut-être qu'elle pousserait quelques jurons, sans plus. C'était aussi pour ça qu'il commençait avec le plus facile. Moins de douleur pour elle et plus de concentration pour lui.

Fermant les yeux, Yue chercha cet éclat de lumière en lui. Ce qui lui permettait d'activer son pouvoir. Il n'était pas toujours aisé de le faire, il se considérait encore comme un débutant, mais il avait quand même bien appris par lui-même. Puis, il la trouva, s'en saisissa et une lueur d'un doré, tournant vers le blanc, émanait de ses mains. Ses yeux prenaient une couleur similaire.

Portant ses paluches vers le visage de la belle russe, la fulgurance qui en émanait se répenda sur elle, sur ses blessures, refermant chacunes de ses entailles, effaçant ses bleus et retirant toute douleur qu'elle pouvait ressentir à ses endroits. Puis, ses mains commencèrent à descendre lentement, sûrement, pour s'occuper des autres légères mutilations.
(c) DΛNDELION

_________________
tumblr_pm760n4kq51tkbgvmo4_250.png tumblr_pm760n4kq51tkbgvmo8_250.png

‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
We ride and the lights are out, city bright and the rain falls down outside. I don't wanna go home. I miss you when you're not around. Not so simple just to say out loud all those words I feel when I'm alone.☆☆☆
Russian Roulette 200521083328357346
Revenir en haut Aller en bas
Anastasia Zalitzev
Anastasia Zalitzev
Esprit du Mensonge
Russian Roulette Candicexana
Russian Roulette Ana1xyue
Russian Roulette 200521083328612374
J'ai commis des meurtres, environ : 357 Je suis : une ancienne potentielle. Aujoud'hui je suis morte et je m'abreuve à ton cou sans complexe. Je suis âgé de : 23 ans en apparence, en tout cas j'ai été transformée vers cet âge là. En vrai j'ai la quarantaine. Oui je sais, je suis bien conservée pour une vieille. La mort me va bien. Ce qui me démarque des autres c'est : que je suis forte, rapide, capable de guérir rapidement. J'ai de très bons réflexe, grâce à ma nature de vampire mais également grâce à mon entraînement de potentielle. Mon domaine c'est : les coups fourrés et arnaques en tout genre. À l'Université, il parait que : j'ai arrêté de traîner dans le coin pour le moment. On dit de moi que je suis : spontanée. Mais aussi que je peux être : impulsive. Je suis en amour avec : personne pour le moment. ◭ DC : Zephrina Caffrey

Je ressemble à : Lyndsy Fonseca.
Je dois mon avatar à : Moi-même/ Gifs par ma pupute d'amour (Candice)


Russian Roulette Empty
MessageSujet: Re: Russian Roulette  Russian Roulette EmptyDim 5 Jan - 2:25

Sans broncher, Anastasia laissa Yue poser la veste sur ses épaules. De toute manière, elle n'était plus en état de protester. C'est à peine si elle possédait le courage de lui répondre. La douleur, vivace, pulsait absolument partout. Elle ne pouvait rien bouger sans en ressentir la moindre souffrance. La potentielle était de nature parano, à ne jamais réellement accorder sa confiance. Ce soir-là, elle n'avait d'autres choix que d'accorder son entière confiance au guérisseur. Sa vie était littéralement entre ses mains. C'est pourquoi elle le laissa agir, sans poser de question ni même rechigner. Après tout, elle le connaissait suffisamment pour ne pas remettre en doute ses compétences. Le nippon commença à désinfecter ses plaies, obligeant Anastasia à serrer des dents pour ne pas pester. Respirer lui était insupportable mais elle inspirait malgré tout pour ensuite expirer lentement. A la question de Yue sur la cause de ses blessures, une vague de colère la submergea. Pas à l'encontre du jeune homme, non. Mais de simplement repenser à Marceline et à ses mauvais traitements, elle pouvait sentir son sang s'enflammer.

— Une sale garce a jugé bon de jouer au Docteur Bistouri avec moi.

Consciente de la haine bien présente dans le ton de sa voix, elle se décida à se radoucir. Ou en tout cas, elle comptait bien essayer. Sauf que la fatigue et la douleur n'aidaient pas à la maintenir dans un calme le plus absolu. Il parvint malgré tout à lui arracher un faible sourire. Elle parvenait à peine à ouvrir les yeux, ce n'était certainement pas pour lui sourire toute dents sorties. Mais oui, elle se rappelait de cette fameuse dernière fois à ce club.

— Ouais... le mec ne voulait pas me donner mon fric alors qu'il avait perdu au billard contre moi.

Oh, elle avait triché mais ce n'était qu'un menu détail, rien de plus. Puis Yue manipula son bras fracturé. Occupée à lui parler, elle ne s'y était pas préparée et un cri d'agonie franchit ses lèvres. Elle ferma aussitôt les yeux, les dents serrées. Ne pas pleurer, qu'elle se répétait inlassablement dans sa tête. Elle n'était pas au bout de ses peines, puisqu'elle du contenir à plusieurs reprises ses cris, notamment lorsqu'il s'était aventuré sur son épaule et ses côtes. Diable! Cette salope de Marceline ne l'avait pas loupé.

— Demain je la bute, qu'elle enrage.

Peut-être que Yue eu pitié d'elle puisqu'il décida de commencer par les petites plaies afin d'amoindrir sa souffrance. Elle pourrait presque l'en remercier... mais presque seulement, car elle détestait plus que tout la pitié.

— Fais ce que tu as à faire, ne t'arrêtes pas...

Même si je te le demande... qu'elle pensa très fort. Par expérience, elle savait bien qu'au début, ça allait être une petite partie de plaisir. Les égratignures et petites coupures, ça picotaient mais c'était parfaitement gérable. Pour son épaule, ses côtes et son bras... là... là elle allait morfler. S'y préparer psychologiquement n'y changerait rien.

Pleine d'appréhension, elle le laissa refermer les coupures et autres petits tracas sur son visage, terrifiée par ce qui l'attendait. L'adrénaline du danger immédiat ne coulant plus dans ses veines, elle se retrouvait à la merci de ses craintes et de sa vulnérabilité. Elle détestait ça. Les soins de Yue se portèrent sur son épaule. La potentielle serra des dents. Elle pouvait sentir sa chair se reconstruire et autant vous dire que ça n'avait rien d'agréable. La douleur pulser, vivace. De la lave en fusion. Puis plus rien... tout du moins pour cette partie de son corps.

Le moment redouté arriva... le guérisseur usa de ses soins sur son bras. Bien que préparée à cette idée, la douleur la fit hurler. Ses os se déplaçaient et se ressoudaient, accentuant un calvaire déjà bien oppressant. Les dents serrées mais la mâchoire tremblante, Anastasia prenait sur elle pour ne pas éclater en sanglot comme une pauvre petite écolière venant de s'écorcher le genoux. Elle était malgré tout bien incapable d'empêcher les larmes de dégouliner le long de ses joues. Elle aurait aimé perdre connaissance. Elle voulait lui dire d'arrêter et chaque seconde de plus lui paraissait être une éternité. Puis petit à petit, la torture devenait supportable, jusqu'à totalement disparaître. Son bras était guéri. Enfin.

— Raconte à quelqu'un que j'ai pleuré et je t'enterre vivant quelque part. Compris?

Bah ouais... fallait pas déconner quoi, Anastasia avait une réputation de dure à cuir à maintenir. Elle aurait l'air de quoi si on apprenait qu'elle avait chialé pour une p'tite fracture du bras? Son observateur disait toujours que seuls les faibles pleuraient. Et même si fondamentalement ça n'était pas vrai, c'était une idée profondément ancrée dans son esprit et sa chair. Elle inspira et se prépara pour le dernier round.
Revenir en haut Aller en bas
Yue Maelys
Yue Maelys
Légende
Russian Roulette Lorneyue
Russian Roulette Anaxyuetraining
J'ai commis des meurtres, environ : 639 Je suis : un demi-démon. Je suis âgé de : 25 ans en apparence, mais est réellement dans la quarantaine. Ce qui me démarque des autres c'est : ma capacité à soigner, mais aussi a augmenter les dons des autres. Je ne vieillis plus et j'ai des bases en magies. Mon domaine c'est : Guérisseur pour l'ordre des tueuses, ainsi que professeur. On dit de moi que je suis : analytique, perspicace, curieux, empathique , protecteur, fiable. Mais aussi que je peux être : susceptible, dramatique, sarcastique, excentrique, exigeant, logique, . Je crèche au : Caritas. Je suis en amour avec : Lorne: bien que le fait que l'on soit démon nous ait tout deux attiré l'un vers l'autre, c'est surtout notre passion pour le chant qui est en majeure partie responsable de tout ça. Son humour, sa douceur, c'est ce qui me donne la force de continuer et de rester les deux pieds sur terre. On me voit souvent avec : Valentin Lewilton: Confidents, nos similitudes nous aides à saisir l'autre parfaitement. On se comprend aisément. Si seulement je pouvais aussi guérir la douleur que la perte de son amour lui cause toujours...

Buffy Summers: Autrefois ma protectrice, maintenant une grande amie, de la famille. Allié dans le combat contre le mal, elle me fait assez confiance pour diriger ma propre escouade de Tueuses.

Daniel Osbourne: Ami proche, confidant et copain amateur de musique. Oz et moi sommes devenus proches, avec les années et je le considère comme ma propre famille, maintenant.

Alec & Lorie Summers: Enfants de mes amis, c'était moi qui était en charge de m'occuper d'eux quand leurs parents ne pouvaient pas. Et avec des enfants aussi agités, disons que mes dons ont servis à éviter de se rendre à l'hopital.

Dawn Summers: En cours.

Xander Harris: Rigolo du groupe, je me souviens de notre première rencontre au bar de l'université. Mais je me souviens surtout de lui avoir rendu son oeil, scellant à jamais cette proximité qui nous lie maintenant.

Willow Rosenberg: à venir.
Je me bagarre souvent avec : Anastasia Zalitsev : Autre fois celle que je considérais comme ma meilleure amie. Maintenant, elle n'est qu'un démon assoiffé de sang.

Béatrice Lowell : Les enfants de Buffy semblent l'apprécier. Pourquoi, ça ne je ne sais pas. Même avec une âme, elle reste un peu folle. Mais c'est une allié... parfois.

Juliette St-James: J'ai tenté de la recruter dans l'ordre, mais je me suis rapidement retrouvé au sol. Littéralement. Elle est imprévisible et se trouve maintenant à être un problème pour mon escouade.
◭ DC : Juliette St-James.

Je ressemble à : Baekhyun Byun.
Je dois mon avatar à : gifs et avatar fait par moi; signa @iceandfire.


Russian Roulette Empty
MessageSujet: Re: Russian Roulette  Russian Roulette EmptyDim 5 Jan - 6:05

Russian Roulette
Yue Maelys & Anastasia Zalitzev

« Surrounded by a sharp secret behind a veil. Deeper and deeper.  »
Ah. Alors quelqu'un avait voulu jouer au docteur avec sa cliente; Yue se croyait être le seul qui avait cet honneur. Mais sa nouvelle chirurgienne ne l'avait pas loupé et la Russe ne semblait pas la porter dans son coeur. Quoique, s'il se faisait torturer, le japonais ne pourrait, lui non plus, ne pas voir son bourreau en peinture. Il ne prit donc aucunement le ton plus cassant de sa cliente. Le jeune homme était d'ailleurs plus inquiet qu'il ne le laissait paraître. Il portait tout de même la Russe dans son coeur. Ainsi que son argent.

Elle était spéciale, cette fille, quand même. Malgré l'état dans lequel son corps se trouvait, elle trouvait le moyen de rire et de menacer. Le fait que Yue n'avait même pas encore commencé le travail et qu'elle parlait déjà de se battre lui montrait qu'elle lui faisait confiance, mais il espérait tout de même qu'elle plaisantait. Il en doutait fort bien, mais l'espoir fait vivre.

"Si elle t'a fait ça aujourd'hui, j'espère qu'elle ne te fera pas pire demain." À la vue du travail qu'il avait à faire, il savait que celle qui lui avait fait ça ne plaisantait pas. "J'ai un rendez-vous tinder, alors, j'pourrai pas te sortir de là."

Un petit sourire en coin, la lumière dorée habituelle réparait, remaniait, cousait. Ses plaies se refermaient, sa peau reprenait tranquillement sa couleur habituelle, ses ecchymoses disparaissant lentement. Ses mains parcouraient le visage de la Russe, comme si le japonais essayait d'étudier chacun de ses traits, s'il tentait de s’imprégner de ses recoins.

De son visage, il descendit à son cou, puis à ses mains refermant les plus petites commotions qui peinturaient ses membres endoloris. Petites écorchures ne furent que mauvais souvenir. Vint enfin le tour des mutilations profondes de son épaule, témoignage d'une haine qu'on semblait vouloir transmettre à sa porteuse. Plus compliqué, mais plus douloureux, aussi. Le bruit qui se produisait n'était pas plus attrayant, non plus. C'était un peu plus épuisant, il fallait plus de concentration, qu'il y mette encore plus du sien. Mais il y arriverait.  

Terminé, soigné, le halo lumineux cessa d'éclater de brillance et le scintillement s'estompa. Le guérisseur observa alors son oeuvre. Le plus aisé était fait et Yue était toujours en service. Sa chaleur corporelle était légèrement remontée, de la sueur commençait à prendre la forme de petites perles sur son front, mais il était toujours en état d'offrir ses services.

Mais à partir de maintenant, ça se corserait. Le remodelage d'os, les raccommoder, les rabibocher, c'était beaucoup plus douloureux qu'on le croyait. Les coupures, ce n'était rien, une partie de plaisir, comparer à ça. Et le Nippon savait que la brune s'y apprêtait. Elle commençait à comprendre le fonctionnement de son don. Sa technique n'était pas parfaite, mais c'était la façon la plus efficace de faire et la plus discrète. Il ne gardait pas de traces de ses clients, donc personne ne pouvait savoir.

"Je te conseille de prendre une bonne respiration. Ce ne sera pas une partie de plaisir."

Il laissa son regard tomber dans les yeux clairs de la brune, empathique. Désolé. Ses yeux délaissèrent les siens pour se poser sur son avant-bras. Il avala durement, nerveux.

Ses doigts se mirent à bouger, gigottés. Le prince de la lune tentait de faire circuler son sang, ses dons. Plus ce serait fluide, mieux ce serait. Et ça lui permettait de gagner du temps, avant de commencer. Il n'aimait pas particulièrement la douleur que ses soins infligeaient et espérait sincèrement qu'il arriverait à contrôler ses pouvoirs au point de ne plus faire mal à sa clientèle.

Prenant une bonne respiration, il s'accrocha de nouveau à cet éclat éblouissant qui résonnait en lui et se mit au travail. L'os de son bras était sa cible principale. La lueur dorée brillait d'un feu plus puissant que le précédent. L'énergie que le japonais dégageait était plus puissante. Sa sueur commençait absolument à perler, il devait se retenir, pour ne pas se laisser déconcentrer. Alors le bruit habituel des os qui se replaçait résonnait dans la ruelle, il put observer les tremblements de sa cliente; la douleur lui donnait des spasmes, ses lèvres tremblaient et Yue la voyait se contenir.

Mais les larmes finirent par couler et le coeur du Nippon se serra. Il était plus que désolé. Il aurait voulu se répandre en excuse, mais se contenta de tourner toute son attention vers sa tâche. Il réussit à améliorer la cadence, arrêtant le calvaire de sa cliente, qui sécha ses larmes.

Une fois de plus dans les ténèbres de l'allée, Yue commençait à avoir le souffle lourd, la respiration difficile. Il poussa une mèche argentée hors de ses yeux, essuya la sueur sur son front et se donna quelques secondes de répit. À lui et à la Russe.

"T'en fait pas, j'dirai rien. Je ne crois pas que ça intéresserait les démons qui usent de mes services."

Enfin, il disait ça, mais Clem serait plus qu'intéressé à en savoir plus. Ce démon à la peau pendante avait un grand intérêt pour tous les ragots et Yue se retrouvait très souvent à se faire rabattre les oreilles par toutes les nouvelles qu'il avait à lui dire. Mais il était bon client et le guérisseur l'aimait bien.

Suivant les ordres de sa cliente, qu'il rebuta d'un simple "compris", Yue se remit au travail, brillance et tout. Dernière étape, les côtes. Le moins évident et encore plus douloureux que le bras, avec tout ce qui se trouvait autour. Et puis, l'instagrammeur se retrouvait de plus en plus épuisé. Les os se réparaient, la chair se fermait et les yeux du soigneur combattaient pour ne pas faire de même. S'arrêter ici était impensable. Il avait du talent. Il le savait. Il y arriverait. Pour Anastasia, il n'y avait pas d'autres options que ça et il le savait. Quand même bien il y en aurait d'autre, il comptait bien finir ce qu'il avait commencé, si ce n'était que pour prouver qu'il pouvait le faire. À qui ? Lui-même ne savait pas.

Alors que sa lueur changeait constamment d'intensité, son contrôle plus difficile qu'au départ, le travail se termina enfin et les ombres de la ruelle revinrent subitement. Il avait terminé.

Yue voyait des étoiles. Il devait se tenir au sol pour s'assurer de ne pas flancher et de percuter le béton avec sa tête. Mais peu lui importait, ce qu'il accomplissait normalement en plusieurs sessions, il avait accompli en une soirée. Son épuisement le montrait bien. Sa respiration haletante se faisait lourdement entendre et le regard qu'il tentait de monter vers sa cliente était presque pitoyable; ses yeux manquaient presque d'être complètement revirés.

Il inspira puis expira, se recentrant un peu sur la Russe, question de ne pas perdre la face complètement. Il avait tout de même un peu de fierté à garder.

"J'espère que tu me donneras une bonne note sur Yelp."

Le petit rire qui sortit de ses lèvres était doux et mielleux. Mais il fut aussi très court, interrompu par le bruit de caisses et de poubelles qui tombaient à la renverse. Des bruits de grognements les accompagnaient, souvent associés aux vampires. Merde.
(c) DΛNDELION

_________________
tumblr_pm760n4kq51tkbgvmo4_250.png tumblr_pm760n4kq51tkbgvmo8_250.png

‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
We ride and the lights are out, city bright and the rain falls down outside. I don't wanna go home. I miss you when you're not around. Not so simple just to say out loud all those words I feel when I'm alone.☆☆☆
Russian Roulette 200521083328357346
Revenir en haut Aller en bas
Anastasia Zalitzev
Anastasia Zalitzev
Esprit du Mensonge
Russian Roulette Candicexana
Russian Roulette Ana1xyue
Russian Roulette 200521083328612374
J'ai commis des meurtres, environ : 357 Je suis : une ancienne potentielle. Aujoud'hui je suis morte et je m'abreuve à ton cou sans complexe. Je suis âgé de : 23 ans en apparence, en tout cas j'ai été transformée vers cet âge là. En vrai j'ai la quarantaine. Oui je sais, je suis bien conservée pour une vieille. La mort me va bien. Ce qui me démarque des autres c'est : que je suis forte, rapide, capable de guérir rapidement. J'ai de très bons réflexe, grâce à ma nature de vampire mais également grâce à mon entraînement de potentielle. Mon domaine c'est : les coups fourrés et arnaques en tout genre. À l'Université, il parait que : j'ai arrêté de traîner dans le coin pour le moment. On dit de moi que je suis : spontanée. Mais aussi que je peux être : impulsive. Je suis en amour avec : personne pour le moment. ◭ DC : Zephrina Caffrey

Je ressemble à : Lyndsy Fonseca.
Je dois mon avatar à : Moi-même/ Gifs par ma pupute d'amour (Candice)


Russian Roulette Empty
MessageSujet: Re: Russian Roulette  Russian Roulette EmptyVen 10 Jan - 6:57

Petite, lorsqu'Anastasia tombait et s'écorchait le genou, elle n'avait personne auprès de qui pleurer... puis il y'a eu Cassandra... et à nouveau, elle se retrouvait entièrement seule avec ses fêlures et ses faiblesses. Elle essayait de rester forte. Elle serrait des dents. Elle pestait contre Marceline. La potentielle laissait cette hargne la submerger car c'était la seule chose qui parvenait à la maintenir en vie depuis déjà si longtemps. Cette colère si profondément enfouie était les muscles retenant ses os entre eux. Cette rage si bien contenue était la peau qui recouvrait le tout. Une poupée de chair mal articulée. A l'approche du dernier round, la russe ferma les yeux et s'accrocha à cette foutue rancœur. La douleur la transperça de toute part, une vague fulgurante qui lui arracha un cri perçant. Le plus difficile était de ne pas bouger. Le plus difficile était de ne pas s'enfuir loin, le plus loin possible de cette lueur aussi salutaire que pénible. Ses poings se serraient et ses larmes dégringolaient à mesure que son supplice devenait insupportable. Sa respiration haletante faisait écho à celle de Yue, mais bien trop occupée par son propre calvaire, elle ne remarquait pas les difficultés du guérisseur. Puis comme pour tout le reste, la torture devint qu'une simple douleur, pour ne devenir qu'un simple picotement jusqu'à totalement disparaître.

Lorsqu'elle ouvrit les yeux, un sourire apparut sur les lèvres de la russe. L'un de ces rares sourires sincères et innocents, presque attendrit par sa remarque et surtout par sa gentillesse. Un de ses rares moments où Anastasia veut bien baisser sa garde, pour de vrai. Malheureusement, ce moment ne dura pas. Le bruit d'une poubelle et de caisses qui se cassent la gueule mit en alerte les sens de la potentielle. Les grognements ne firent que confirmer les doutes de la russe.

— Forcément, qu'elle marmonna.

Ses cris et tout ce sang, ça avait attiré quelques charognes. Anastasia posa ses paluches sur les épaules du nippon, ses claires prunelles se verrouillant sur celles du guérisseur.

— Pour le moment reste là. Dès que l'occasion se présente, prend la fuite sans te retourner et garde ta croix, qu'elle lui murmura.

Avec rapidité, elle se mit debout et ne réalisa qu'à cet instant que Yue devait être bien trop épuisé pour prendre la fuite. Quoi qu'il puisse se passer dans cette ruelle, elle comptait bien assurer la protection du jeune homme. Trois silhouettes sortirent de l'ombre et s'approchèrent dangereusement. Toutes crocs dehors, ils arboraient un sourire mauvais, ravis à l'idée de festoyer sur les cadavres d'Anastasia et de Yue. Pas de chance pour eux, la potentielle était au top de sa forme.

Anastasia courut dans leur direction. Vive et sauvage, elle bondit sur le plus proche. Ses jambes s'enroulent autour du vampire alors que ses mains s'agrippent au peu de cheveux du macchabée. En usant de toute ses forces et surtout de tout son poids, elle se bascula vers l'arrière entraînant avec elle sa victime. Les deux corps chutèrent au sol mais pendant cette dégringolade, Anastasia usa de ses jambes et de son basin pour propulser le vampire au-dessus d'elle. Dans cet élan elle roula en arrière et s'installa à califourchon sur le vampire un brin sonné. Elle lui attrapa à nouveau les tifs et cogna sa tête contre le bitume, encore et encore, jusqu'à recevoir un coup de pied en pleine face par l'un des autres cadavres ambulants. Sonnée mais pas entièrement, elle parvint à bloquer le second coup de pied. Elle profita d'ailleurs de cette prise pour maintenir fermement le pied en question et le tordre violemment. Le bruit des os qui craquent sonna alors comme une douce mélodie aux oreilles d'Anastasia, tout comme le cri qui s'en suivit.

Elle relâcha sa prise et se releva. Elle asséna un puissant coup de talon dans la tronche du vampire à terre, histoire de s'assurer qu'il ne viendra pas les faire chier et attrapa une caisse en bois pour la briser en morceau. Récupérant ainsi un pieu improvisé, elle balança une écharde géante en plein coeur du vampire à qui elle avait tordu la cheville. Quant aux troisièmes... merde. Il n'était plus dans son champs de vision. Où était-il?
Revenir en haut Aller en bas
Yue Maelys
Yue Maelys
Légende
Russian Roulette Lorneyue
Russian Roulette Anaxyuetraining
J'ai commis des meurtres, environ : 639 Je suis : un demi-démon. Je suis âgé de : 25 ans en apparence, mais est réellement dans la quarantaine. Ce qui me démarque des autres c'est : ma capacité à soigner, mais aussi a augmenter les dons des autres. Je ne vieillis plus et j'ai des bases en magies. Mon domaine c'est : Guérisseur pour l'ordre des tueuses, ainsi que professeur. On dit de moi que je suis : analytique, perspicace, curieux, empathique , protecteur, fiable. Mais aussi que je peux être : susceptible, dramatique, sarcastique, excentrique, exigeant, logique, . Je crèche au : Caritas. Je suis en amour avec : Lorne: bien que le fait que l'on soit démon nous ait tout deux attiré l'un vers l'autre, c'est surtout notre passion pour le chant qui est en majeure partie responsable de tout ça. Son humour, sa douceur, c'est ce qui me donne la force de continuer et de rester les deux pieds sur terre. On me voit souvent avec : Valentin Lewilton: Confidents, nos similitudes nous aides à saisir l'autre parfaitement. On se comprend aisément. Si seulement je pouvais aussi guérir la douleur que la perte de son amour lui cause toujours...

Buffy Summers: Autrefois ma protectrice, maintenant une grande amie, de la famille. Allié dans le combat contre le mal, elle me fait assez confiance pour diriger ma propre escouade de Tueuses.

Daniel Osbourne: Ami proche, confidant et copain amateur de musique. Oz et moi sommes devenus proches, avec les années et je le considère comme ma propre famille, maintenant.

Alec & Lorie Summers: Enfants de mes amis, c'était moi qui était en charge de m'occuper d'eux quand leurs parents ne pouvaient pas. Et avec des enfants aussi agités, disons que mes dons ont servis à éviter de se rendre à l'hopital.

Dawn Summers: En cours.

Xander Harris: Rigolo du groupe, je me souviens de notre première rencontre au bar de l'université. Mais je me souviens surtout de lui avoir rendu son oeil, scellant à jamais cette proximité qui nous lie maintenant.

Willow Rosenberg: à venir.
Je me bagarre souvent avec : Anastasia Zalitsev : Autre fois celle que je considérais comme ma meilleure amie. Maintenant, elle n'est qu'un démon assoiffé de sang.

Béatrice Lowell : Les enfants de Buffy semblent l'apprécier. Pourquoi, ça ne je ne sais pas. Même avec une âme, elle reste un peu folle. Mais c'est une allié... parfois.

Juliette St-James: J'ai tenté de la recruter dans l'ordre, mais je me suis rapidement retrouvé au sol. Littéralement. Elle est imprévisible et se trouve maintenant à être un problème pour mon escouade.
◭ DC : Juliette St-James.

Je ressemble à : Baekhyun Byun.
Je dois mon avatar à : gifs et avatar fait par moi; signa @iceandfire.


Russian Roulette Empty
MessageSujet: Re: Russian Roulette  Russian Roulette EmptySam 11 Jan - 2:53

Russian Roulette
Yue Maelys & Anastasia Zalitzev

« Surrounded by a sharp secret behind a veil. Deeper and deeper.  »
Ses yeux étaient pratiquement retournés, on y voyait presque que le blanc. La sueur perlait partout sur lui et se tenir debout lui demandait un effort soutenu, constant. Écoutant les conseils de la russe, il s'adossa au mur, prenant soin de bien serrer sa croix contre lui.

Observant Anastasia qui combattait, entre deux yeux à peine ouvert, Yue attendait son moment. La fuite. Ca semblait un peu pathétique, au fond. Il aurait voulut agir, aider. Mais il ne pouvais que courir et fuir. Dans son état, il ne serait pas d'une grande aide. C'était énervant. Il se retrouvait encore là, bon à rien.

Grinçant des dents, se ressaisissant, il saisit son moment et se lança au loin, comme s'il était un courreur olympique. Ou, en tout cas, une version bien moins gracieuse qui s'agrippait sur tout les murs des ruelles et qui manquait de se prendre dans ses propres pieds. C'était plutôt une marche rapide à obstacle.

C'est probablement pour ça qu'un vampire se trouva rapidement derrière lui, l'empoigna et le plaqua sur un mur. Ses paroles étaient indistinctes. Le choc avait désorienté le japonais qui n'entendait plus les mots du morts-vivants, mais il se doutait que c'était des menaces. Son corps était trop mou pour le repousser, pour faire quoique ce soit. Il sentait peu à peu le souffle du vampire se rapprocher de son cou, il sentit enfin sa bouche de laquelle sa langue sortie pour lécher sa futur poche de sang.

Les crocs sortirent et se positionnèrent sur son cou, prêt à y cracher un venin pour en absorber un liquide de vie. Le vampire se mit à hurler, son visage fumait. Yue continuait à y pousser la croix qu'il tenait fermemant avant que le démon ne le relache pour que le japonais s'aggripe à une caisse de boix.

Alors qu'il reprennait un peu conscience de ce qui se trouvait derrière lui, il ignora l'odeur de chair brûlée qu'il ressentait. La russe se dirigea vers eux. Le vampire brulait, mais il était toujours bon pour le combat.

Se positionnant près d'elle, Yue concentra le peu d'énergie magique qui lui restait, visualisant cet éclat habituel. Une sphère d'une lueur bleuté, voir mauvâtre se forma dans la paume de sa main et il l'envoya directement sur Anastasia. Ses capacités seraient maintenant décuplées, pour un court instant. Elle ressentirait un pouvoir qui la possède, qui la ferait sentir comme si elle pouvait affronter le monde.

"Défonce-le."

Loin de sa politesse légendaire, il était surtout à bout. Il devait se reposer. Ici, juste tout prêt d'une grosse poubelle ferait l'affaire. C'était doux et comfo.
(c) DΛNDELION

_________________
tumblr_pm760n4kq51tkbgvmo4_250.png tumblr_pm760n4kq51tkbgvmo8_250.png

‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
We ride and the lights are out, city bright and the rain falls down outside. I don't wanna go home. I miss you when you're not around. Not so simple just to say out loud all those words I feel when I'm alone.☆☆☆
Russian Roulette 200521083328357346
Revenir en haut Aller en bas
Anastasia Zalitzev
Anastasia Zalitzev
Esprit du Mensonge
Russian Roulette Candicexana
Russian Roulette Ana1xyue
Russian Roulette 200521083328612374
J'ai commis des meurtres, environ : 357 Je suis : une ancienne potentielle. Aujoud'hui je suis morte et je m'abreuve à ton cou sans complexe. Je suis âgé de : 23 ans en apparence, en tout cas j'ai été transformée vers cet âge là. En vrai j'ai la quarantaine. Oui je sais, je suis bien conservée pour une vieille. La mort me va bien. Ce qui me démarque des autres c'est : que je suis forte, rapide, capable de guérir rapidement. J'ai de très bons réflexe, grâce à ma nature de vampire mais également grâce à mon entraînement de potentielle. Mon domaine c'est : les coups fourrés et arnaques en tout genre. À l'Université, il parait que : j'ai arrêté de traîner dans le coin pour le moment. On dit de moi que je suis : spontanée. Mais aussi que je peux être : impulsive. Je suis en amour avec : personne pour le moment. ◭ DC : Zephrina Caffrey

Je ressemble à : Lyndsy Fonseca.
Je dois mon avatar à : Moi-même/ Gifs par ma pupute d'amour (Candice)


Russian Roulette Empty
MessageSujet: Re: Russian Roulette  Russian Roulette EmptyMar 14 Jan - 2:20

Elle réalisa rapidement que le troisième vampire poursuivait Yue. La russe maugréa dans sa langue maternelle alors qu'elle achevait une bonne fois pour toute le vampire sonné à terre. Elle maudissait ces viles charognes et en même temps, elle était bien trop accroc au combat. Sans eux elle s'emmerderait! Son pieu improvisé toujours en main, elle s'empressa de rejoindre Yue. Ses pieds nus foulaient l’asphalte avec vivacité, repoussant toujours plus loin ses limites. Elle ignorait la douleur du bitume écorchant la plante de ses pieds.

Lorsqu'elle retrouva le guérisseur, elle fut soulagée de le voir toujours vivant et en un seul morceau. Elle ne décela aucune trace de morsure mais en revanche, il était difficile d'ignorer l'odeur de chair brûlée. Et toc! Yue : un point, méchant vampire : zéro. Anastasia s'apprêtait à repartir au combat mais Yue pratiqua de sa bonne magie. Curieuse, elle le laissa faire, admirant la sphère qui se créait entre ses mains. Cette boule d'énergie se retrouva en Anastasia et elle sentit immédiatement une vague de puissance l'envahir. Elle se sentait invincible, invulnérable. C'était grisant et jouissif. Un large sourire, incontrôlable, trôna sur ses lèvres.

— Et comment que je vais le défoncer!

La russe fonça droit sur le vampire, presque déçue de ne pas avoir une légion entière à combattre. En deux secondes, à peine, cette histoire appartenait au passé. Du vampire, il ne resta qu'un tas de poussière mais en Anastasia, il y'avait toujours ce trop plein de pouvoir qui ne demandait qu'à être évacué. Frustrée, elle ne pouvait toutefois pas y faire grand chose.

Se rappelant de Yue, elle revint vers lui. Il était en piteux état le pauvre et ça, c'était à cause d'elle. Une vague de culpabilité la submergea aussitôt. La russe soupira en le voyant contre cette poubelle. Elle se mit accroupie en face de lui.

— Yue, c'est pas l'endroit idéal pour dormir, ça pue et c'est plein de microbes.

Poussée par un élan de tendresse qu'elle ne se connaissait pas particulièrement, elle repoussa une mèche de cheveux du nippon. De toute façon, vu l'état dans lequel il était, il ne s'en souviendra pas, alors elle pouvait bien se montrer gentille avec lui. Elle se releva, tout en attrapant les mains du guérisseur pour l'obliger à se lever.

— Debout princesse, je te ramène chez toi.

Elle passa un bras de Yue au-dessus d'elle et glissa son bras autour de la taille du guérisseur, de sorte à lui servir de béquille humaine. Bien qu'elle n'était pas une Tueuse, elle avait une force légèrement supérieure à celle des humains. Elle pouvait remercier sa condition de potentielle mais également ses heures d'entraînements à la salle. Elle était donc parfaitement en mesur de supporter le poids de Yue. Surtout que, faut se l'avouer, il n'était pas bien épais.
Revenir en haut Aller en bas
Russian Roulette
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hellmouth ::   :: 1997-2003 :: ana,béatrice&candice-