AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez

take a breath, that will only hurt for a second

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Daniel Osbourne
Daniel Osbourne
Légende
take a breath, that will only hurt for a second 200513094008927873

J'ai commis des meurtres, environ : 203 Je suis : un loup-garou Je suis âgé de : 40 années de batailles Ce qui me démarque des autres c'est : que je me transforme les soirs de pleine lune Mon domaine c'est : psychologue au qg de l'ordre des tueuses et musicien À l'Université, il parait que : j'y ai terminé mes études en musique il y a bien longtemps. On dit de moi que je suis : affectueux, doux, discret et compréhensif Mais aussi que je peux être : vraiment difficile à cerner puisque je ne parles pas beaucoup et que je pense beaucoup trop. Je crèche au : 1630 Revello Drive avec ma femme et mes deux enfants. Je suis en amour avec : Buffy Summers : Mon amour, si je pensais il y a 20 ans que je tomberais amoureux de la meilleure amie de celle avec qui j'étais en couple. Jamais je n'y aurais pensé. On a tellement vécu ensemble. Tu es celle que j'aime, je serai toujours là pour toi. Je suis là quand tout va bien, je suis la quand tout va mal. Quand tu rentres tard, couvertes de bleus, mes bras seront toujours là pour te réconforter. Je t'aime. On me voit souvent avec : Dawn Summers : Je l'adore cette petite choupinette. On se connait depuis tellement longtemps et maintenant ce qu'elle représente pour mes enfants, ça me rapproche encore plus d'elle. Elle est ma famille. Valentin Lewilton : Il était le véritable amour de mon meilleur ami qui nous a quitté en 2002. Depuis ce jour, je ne l'ai jamais lâché. Je serai toujours présent pour lui, l'écouter et s'il a besoin. Xander Harris : Un ami de longue date. Alex & Lorie : La prunelle de mes yeux. Mes enfants c'est tout ce qui compte et je sais que s'il leur arrivait quelque chose dans ce monde, ma femme deviendrait folle. Je serai toujours là pour eux et pour les protéger et surtout les aimer. Jordy Osbourne :[/b] Mon cher cousin, celui qui m'a transformé alors qu'il n'était qu'un petit bébé. Il est comme un oncle pour mes enfants. Il est de la famille, notre famille. Je me bagarre souvent avec : Béatrice Lowell : Malgré qu'elle ait retrouvé son âme. Je la déteste toujours autant... Je ne comprends pas que mes enfants trouvent sa présence plaisante. Moi, elle m'emmerde.... ◭ DC : Aucun

Je ressemble à : jamie dornan
Je dois mon avatar à : bazzart


take a breath, that will only hurt for a second Empty
MessageSujet: take a breath, that will only hurt for a second  take a breath, that will only hurt for a second EmptyJeu 27 Déc - 22:45

CONTINUITÉ DU RP : ICI



take a breath, that will only hurt for a second


 
scooby  VS  beatrice

Ma vision est floue, je ne sais pas où je suis. Qu'est-ce qui c'est passé bordel. J'essaie du plus fort que je peux de venir poser mes mains sur mes yeux pour frotter mes paupières, mais sans succès. Je suis attaché. Je n'ai plus qu'un jogging, je suis torse nu et je sens l'irritation de cette corde qui entoure mon corps pour le maintenir en position. Je me souviens petit à petit de la dernière chose que j'ai vu. Béatrice Lowell, reine damnée. L'odeur de cette crypte est tellement immonde que je sens le coeur me lever. J'entend des bruits, des bruits de pas. C'était elle ou peut-être quelqu'un d'autre je ne savais pas.

AIDEZ-MOI !!!! Criais-je de toute mes forces. Je ne pouvais pas croire que la dernière discussion que j'avais eu avec Buffy allait peut-être être la dernière. Au moins.... Je lui avais dit je t'aime. Elle s'en rappèlerait. J'essayais de bouger mes bras pour les sortir de l'emprise des cordes, mais je n'y pouvais rien mes poignets étaient attachés. Je commençais à suffoquer, je me sentais claustrophobe et pris au piège de force, contre mon gré. PUTAIN SORTEZ-MOI DE LÀ !!!!!!!!! BÉATRICE !!!!!!!!!!!!!!!!

Habituellement, mon corps aurait réagit à cette capture, je m'aurais transformé. Mais quelque chose d'étrange coulait dans mes veines. Quelque chose me calmait et contrôlait le loup en moi. Béatrice devait avoir un plan très bien élaboré, elle devait avoir pensé à tout. Elle n'était pas le genre de vampire à oublier quoi que ce soit. Elle n'allait négligé aucun détail. Mes yeux étaient enfin ouverts. Je ne voyais personne à l'exception de pieds qui dépassaient du mur qui était dans ma vision.

Qui est là !? Qui es-tu !?

Un rire, le rire du désespoir ce fit entendre. Je reconnaissais cette voix, je savais à qui appartenait ce rire. Je l'avais plusieurs fois entendu. Surtout durant des nuits blanches lorsqu'elle me surveillait avec ce fusil tranquillisant devant cette cage dans la bibliothèque du lycée.

Faith...... ? C'est toi ?

Et bien, comme on se retrouve Oz... Mais je suppose que tu n'es pas venu pour moi n'est-ce pas ? Puisque tu es attaché tout comme moi. Bienvenue en enfer.

Ce n'est pas l'enfer Faith. Nous sommes en vie. Buffy va nous sortir de là je te le promets.

Sa voix était remplie de haine, de colère. Je pouvais ressentir sa douleur dans le simple fait d'entendre la tonalité de sa voix. Elle était donc en vie depuis tout ce temps, mais Buffy la croyait morte. Elle échappa un autre rire des plus sarcastiques. Le rire le plus sarcastique que j'avais pu entendre de toute ma vie.

Buffy... Cette chère et aimable Buffy. Personne ne va nous sortir d'ici Oz. Arrête de rêver. Buffy sait que je suis ici depuis des mois et elle me laisse crever ici.

Disait-elle la vérité ? Je n'étais pas au courant que Faith était vivante. Aux dernières nouvelles, elle était morte. Un autre détail que ma copine avait oublié de me parler. Nous qui nous avions dit : plus de secrets... Je me demandais si elle mentait pour me faire perdre la raison.

Ce n'est pas vrai ! Buffy ne t'aurait jamais laissée croupir ici Faith, tu mens ! Ce n'est pas son genre. Elle va venir nous chercher tu verras.

Des bruits de chaines, un autre rire sarcastique. Faith semblait être épuisée, mais elle avait encore la force d'user de son sarcasme exceptionnel.

Elle t'a menti, comme elle ment à tout le monde. Il faudra t'y faire. Elle n'est qu'une garce arrogante et égocentrique. La seule personne qui compte pour Buffy Summers, c'est Buffy Summers. Alors arrête de parler tu veux. Je supporte mieux la compagnie en silence.

J'essayais de trouver un moyen de me sortir d'ici. Je regardais partout dans la pièce. Il ne semblait pas y avoir d'issues. J'espérais tout à coup un miracle. Des bruits de pas féminins avançaient vers nous. Je pouvais voir une longue chevelure blonde passer devant la porte.

Buffy ? Buffy je suis là !!



DESIGN ϟ  VOCIVUS // IMAGE BY VOCIVUS  

_________________

Summers & Osbourne
So you can keep me.
Inside the pocket of your ripped jeans.
Holding me close until our eyes meet.
You won't ever be alone, wait for me to come home.
Revenir en haut Aller en bas
Béatrice Lowell
Béatrice Lowell
Seigneur du désordre
take a breath, that will only hurt for a second C4cc95074c8c27203a94de53a76ca51577aec24a
J'ai commis des meurtres, environ : 780 Je suis : l'ancienne reine des vampires maintenant dôtée d'une âme. Je suis âgé de : 259 années Ce qui me démarque des autres c'est : que je détiens le don de la télépathie, j'ai aussi réussi à retrouver le joyau d'amara je peux donc être exposé aux rayons du soleil, ce qui ne veut pas dire que je m'y plais. ah oui! J'ai aussi une putain d'âme. Mon domaine c'est : les vols de banque bien sanglants. On dit de moi que je suis : une peste détestable et détestée, ça n'a pas changé... Mais aussi que je peux être : complètement folle, vicieuse et sans pitié, bon... j'ai une âme maintenant, j'essaie de me calmer. Je crèche au : Palace Sunnydale Hotel dans la suite présidentielle, j'ai dragué l'hôtesse, je lui ai fourrée ma main au pâté et je l'ai hypnotisé ensuite j'ai volé la carte magnétique et boum je l'ai tué. Je suis en amour avec : Lorie Summers Ou Diego Lowell, qu'est-ce que ça change ? On peut bien jouer des deux côtés sans ne rien dire à l'autre non ? On me voit souvent avec : Qui pourrait croire qu'avec Lorie Summers on se la jouerais Angel et Buffy. Buffy Summers : Par le passé, elle était ma pire ennemie, maintenant je suis amoureuse de sa fille. À quoi bon lutter... Je vais l'aider. EN CONSRUCTION Je me bagarre souvent avec : Un peu tout le monde, on dit que je suis plutôt chiante. Je comprends pas pourquoi? Yue Maelys : Il m'en veut toujours d'avoir transformé sa meilleure amie. Peu importe, j'en ai absolument rien à foutre. EN CONSTRUCTION ◭ DC : Violet Bowen

Je ressemble à : Avril Lavigne
Je dois mon avatar à : fayrell


take a breath, that will only hurt for a second Empty
MessageSujet: Re: take a breath, that will only hurt for a second  take a breath, that will only hurt for a second EmptyJeu 27 Déc - 23:35



take a breath, that will only hurt for a second


 
scooby  VS  beatrice

Ce passage secret et rapide m'avait permise d'échapper à la tueuse. Ce qu'il peut être lourd ce tas de muscles... J'arrive enfin à la crypte. Faith affichait un air de désespoir en me voyant entrer chez moi. Elle pensait que je n'allais pas revenir ou quoi ? Son manque de confiance en moi me chagrinait un peu, mais j'aurais tout le temps du monde pour la punir une fois l'échange de corps effectué. Kidnapper et enfermer Buffy Summers dans l'enveloppe corporelle de Faith Lehane. Ce serait un moment exquis. J'en frissonnais de plaisir juste à y penser.

Alors tueuse, je te ramène un compagnon de cage. Tu n'es pas contente ? Tu vas pouvoir discuter avec un ancien ami. Ça semble te faire quelque chose de le voir ici, je me trompes ? Pourtant tu m'as très bien mentionner que plus personne ne comptait pour toi et que tu les détestais tous... Change d'air, sur ton visage... Tu vas te faire des rides ma pauvre.

Faith ne disait rien, mais je pouvais très bien lire dans ses pensées que ça lui faisait quelque chose. Oz ne lui avait jamais rien fait, contrairement à celle qu'il aimait. Et bien le voilà malgré sa grande bonté d'âme, ici, prit au piège chez moi et je comptais bien m'amuser un peu. Je passe devant Faith en pénétrant dans la pièce d'à côté. Je lui fais un petit clin d'oeil au passage. J'étend le corps de Daniel sur un petit lit en métal et je l'attache avec des cordes. Le petit loup n'allait pas tarder à se réveiller et malheureusement pour moi, malgré ma beauté et ma force exceptionnelle, j'allais devoir user de ressources différentes pour qu'il reste bien sage. C'est pourquoi je pris la peine de lui injecter à l'aide d'une seringue un peu de morphine pour que le loup reste bien calme. J'insère la seringue sous sa peau avec un sourire aux lèvres en voyant cette goûte de sang couler sur le bord de l'insertion. Bon... je n'étais pas infirmière han... Le talent des aiguilles, c'était pas mon truc. Je glisse mon doigt sur son bras pour y ramasser le sang et le ramène à ma bouche pour y goûter. Le goût de la victoire. Je rigole et lâche un petit...

Ahhhhouuuuuuuu. Tout petit, tout cute. Juste comme ça, pour le plaisir d'être folle et de partager ma folie avec cette folle de tueuse. Bien plus folle que moi après tout.

Je me retourne et le laisse en salle de réveille. Bon, c'était plutôt un trou pour les morts, mais si on y mettait un peu du sien pour y croire, ça pouvait être une salle de réveille. Je m'avance tranquillement vers la sortie, avertissant la tueuse de chacun de mes pas avec mes Leboutin. Passant la porte, je marche tranquillement vers l'autre recoin de la pièce où brûlait un joli feu vif. Ma tête se tourne vers la tueuse pour la regarder.

Alors je joue avec lui un peu avant que miss Buffy Summers en personne ne débarque avec je ne sais trop quel plan qu'elle aura imaginée et que j'aurais lu de toute façon dans ses pensées avant qu'elle ne pointe le bout de son nez. Ensuite je vais vous laissez. Elle aura la grande surprise de tomber sur toi, elle te détachera sans doute après quelques heures... N'oublie pas d'utiliser mon petit cadeau Faith. Je suis certaine qu'il va te plaire. (Référence du cadeau : RP ICI )

Le loup se réveille enfin et il crie à l'aide. Il crie ensuite mon prénom. Je ne réponds pas, je suis beaucoup trop occupée à faire brûler ce tison dont je vais me servir pour lui faire un petite tatouage cicatrice à froid. La tueuse brune commence à avoir une petite conversation ennuyante avec le loup. Je lâche un soupire et un rire aussi ironique que lui de Faith. Le tison est maintenant prêt, il surchauffe. Mon sourire en coin était dédicacé à la violente scène qui allait suivre. Je m'avance tout doucement vers Faith faisant claqué mes talons sur le plancher et je prends la peine de passer devant la porte. Je voulais faire une dernière petite peur à la brunette avant de m'attarder au reste de mon plan. J'entend aussitôt mon prisonnier crier le nom de Buffy. Je me retournes un peu insultée. Mes cheveux sont beaucoup plus longs et soyeux que les siens. Cette sale tueuse, se faire comparé à elle était une insulte pour tout vampire qui se respecte.

Je pointe le tison vers l'entrée de la pièce et y pénètre très tranquillement en avançant vers lui, me déhanchant comme une reine digne de ce nom. Mon visage vampirique fait son apparition. Je vois la peur dans ses yeux humains, il sait très bien que la douleur sera vive. Ce feu brûlera sa peau et le purifiera de ses pêchés.

Allons, allons, cher loup. Calme-toi, ça ne brûlera qu'un petit instant. J'ai déjà hâte de te voir crier de douleur. Tu sais j'ai pris la peine de faire tisonner la lettre B pour l'imprégner sur ta peau. Ce sera à toi de choisir sa signification. B pour Buffy, celle qui n'arrête pas de te mentir ou encore B pour Béatrice. La femme avec les plus beaux cheveux blond que tu as rencontré de toute ta vie. Et s'il-te-plait ne me vexe plus comme ça. Se faire comparé à Buffy, c'est comme se faire comparé à une moppe. Cette fille n'a aucun sens de la beauté. Allez ça ne fera mal qu'un petit instant.

Deux pas de plus et je tend le tisons avec la lettre B brûlante au bout de celui-ci. Je le dépose sur le côté gauche en haut de son ventre. Il allait avoir un beau petit souvenir de sa visite chez tata Béa. Je laisse le feu le purifié et le brûlé. L'odeur était presque plaisante. J'inhalais l'odeur de sa peau brûlée et de la fumée purificatrice. Le cri qu'il lâchait était d'autant plus satisfaisant. Je retire le tison après une longue minute qui semblait interminable pour lui, mais beaucoup trop rapide pour moi. Il fallait bien avoir le temps de contempler mon oeuvre.

Alors dis-moi, ça t'a fais mal ? Ça me ferait de la peine d'entendre le contraire.



DESIGN ϟ  VOCIVUS // IMAGE BY VOCIVUS  

_________________

take a breath, that will only hurt for a second 200521083327270395
Revenir en haut Aller en bas
Daniel Osbourne
Daniel Osbourne
Légende
take a breath, that will only hurt for a second 200513094008927873

J'ai commis des meurtres, environ : 203 Je suis : un loup-garou Je suis âgé de : 40 années de batailles Ce qui me démarque des autres c'est : que je me transforme les soirs de pleine lune Mon domaine c'est : psychologue au qg de l'ordre des tueuses et musicien À l'Université, il parait que : j'y ai terminé mes études en musique il y a bien longtemps. On dit de moi que je suis : affectueux, doux, discret et compréhensif Mais aussi que je peux être : vraiment difficile à cerner puisque je ne parles pas beaucoup et que je pense beaucoup trop. Je crèche au : 1630 Revello Drive avec ma femme et mes deux enfants. Je suis en amour avec : Buffy Summers : Mon amour, si je pensais il y a 20 ans que je tomberais amoureux de la meilleure amie de celle avec qui j'étais en couple. Jamais je n'y aurais pensé. On a tellement vécu ensemble. Tu es celle que j'aime, je serai toujours là pour toi. Je suis là quand tout va bien, je suis la quand tout va mal. Quand tu rentres tard, couvertes de bleus, mes bras seront toujours là pour te réconforter. Je t'aime. On me voit souvent avec : Dawn Summers : Je l'adore cette petite choupinette. On se connait depuis tellement longtemps et maintenant ce qu'elle représente pour mes enfants, ça me rapproche encore plus d'elle. Elle est ma famille. Valentin Lewilton : Il était le véritable amour de mon meilleur ami qui nous a quitté en 2002. Depuis ce jour, je ne l'ai jamais lâché. Je serai toujours présent pour lui, l'écouter et s'il a besoin. Xander Harris : Un ami de longue date. Alex & Lorie : La prunelle de mes yeux. Mes enfants c'est tout ce qui compte et je sais que s'il leur arrivait quelque chose dans ce monde, ma femme deviendrait folle. Je serai toujours là pour eux et pour les protéger et surtout les aimer. Jordy Osbourne :[/b] Mon cher cousin, celui qui m'a transformé alors qu'il n'était qu'un petit bébé. Il est comme un oncle pour mes enfants. Il est de la famille, notre famille. Je me bagarre souvent avec : Béatrice Lowell : Malgré qu'elle ait retrouvé son âme. Je la déteste toujours autant... Je ne comprends pas que mes enfants trouvent sa présence plaisante. Moi, elle m'emmerde.... ◭ DC : Aucun

Je ressemble à : jamie dornan
Je dois mon avatar à : bazzart


take a breath, that will only hurt for a second Empty
MessageSujet: Re: take a breath, that will only hurt for a second  take a breath, that will only hurt for a second EmptyVen 28 Déc - 15:52



take a breath, that will only hurt for a second


 
scooby  VS  beatrice

Malheureusement pour moi, l'espoir me jouait des tours. Ce n'était pas les cheveux blonds de Buffy, mais bien ceux de Béatrice. Je n'entendais pas bien, Béatrice parlait de son plan à Faith, mais j'étais encore un peu trop sonné pour bien comprendre. Ça ne prit que quelques instants pour que la vampire pénètre dans la pièce. J'essayais de tirer fortement sur les cordes en forçant de toute mes forces avec toutes les parties de mon corps.

Non.... NON !!! Non !!!!!!!!!! C'est pas vrai, tu ne vas quand même pas me faire ça !!!!

La reine des vampires commençait à s'approcher de moi lentement avec un tison brûlant. Cette tige de métal était la seule chose que je pouvais regarder. Son visage se transforma à son approche. Je criais de toute mes forces et ça semblait la faire rire.

Allons, allons, cher loup. Calme-toi, ça ne brûlera qu'un petit instant. J'ai déjà hâte de te voir crier de douleur. Tu sais j'ai pris la peine de faire tisonner la lettre B pour l'imprégner sur ta peau. Ce sera à toi de choisir sa signification. B pour Buffy, celle qui n'arrête pas de te mentir ou encore B pour Béatrice. La femme avec les plus beaux cheveux blond que tu as rencontré de toute ta vie. Et s'il-te-plait ne me vexe plus comme ça. Se faire comparé à Buffy, c'est comme se faire comparé à une moppe. Cette fille n'a aucun sens de la beauté. Allez ça ne fera mal qu'un petit instant.

FAITH !!!!!!!!!!!! AIDE-MOI !!!!!!

Elle insultait Buffy, ce qui était inacceptable pour moi. Je préférais me faire brûler que d'entendre des insultes sur la femme que j'aime. Je défiais Béatrice du regard en continuant d'essayer de tirer avec ardeur sur les cordes. Me déprendre aurait été un soulagement extrême, j'aurais pu au moins me défendre. Béatrice déposa ce tison, cette lettre B en fer. Un fer de couleur rouge et vif. Ça n'allait certainement pas être un B pour Béatrice, ça elle pouvait en être sur. Cette pauvre folle. Mes dents se serrent presqu'à en éclater l'émail. Je penche ma tête par derrière, mon corps est crispé en entier. Je cris de toutes mes forces. Elle se laisse même le temps de se satisfaire pleinement de cette torture.

AAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHH !!!!!!!!!!!!!

La douleur était tellement intense, que j'avais envie de vomir. Mon seul espoir était que Buffy apparaisse et termine la vie de cette folle à liée. Elle était complètement barge cette vampire. Elle s'était même dessinée des lignes rouge sur le visage et mise un casque de guerre. Comme si elle s'en allait faire la troisième guerre mondiale et que ça l'amusait. Elle retira enfin de le tison, laissant le haut de mon ventre à vif. L'air ambiante de la pièce surchauffait ma brûlure. Ma peau fondue commençait à se cicatriser lentement. Une capacité relié au loup. Je ne pouvais pas m'imaginer quelle douleur ça l'aurait pu être si cette dingue ne m'avait pas injectée de la morphine pour contrôler ma transformation. C'était déjà terrible, alors je n'osais même pas y penser.

Mes yeux étaient jaune, je sentais le loup contrôlé par la morphine, mais la douleur avait tellement été intense que la transformation avait commencé sans se terminer. Elle prenait tant de plaisir à me voir souffrir. Ça en était troublant.

Alors dis-moi, ça t'a fais mal ? Ça me ferait de la peine d'entendre le contraire.

Crève en enfers ! Si tu crois vraiment que tu es la plus belle, c'est que t'es jamais sorti de cet endroit puant où même les rats ont de la difficulté à te regarder tellement t'es laide.




DESIGN ϟ  VOCIVUS // IMAGE BY VOCIVUS  

_________________

Summers & Osbourne
So you can keep me.
Inside the pocket of your ripped jeans.
Holding me close until our eyes meet.
You won't ever be alone, wait for me to come home.
Revenir en haut Aller en bas
Béatrice Lowell
Béatrice Lowell
Seigneur du désordre
take a breath, that will only hurt for a second C4cc95074c8c27203a94de53a76ca51577aec24a
J'ai commis des meurtres, environ : 780 Je suis : l'ancienne reine des vampires maintenant dôtée d'une âme. Je suis âgé de : 259 années Ce qui me démarque des autres c'est : que je détiens le don de la télépathie, j'ai aussi réussi à retrouver le joyau d'amara je peux donc être exposé aux rayons du soleil, ce qui ne veut pas dire que je m'y plais. ah oui! J'ai aussi une putain d'âme. Mon domaine c'est : les vols de banque bien sanglants. On dit de moi que je suis : une peste détestable et détestée, ça n'a pas changé... Mais aussi que je peux être : complètement folle, vicieuse et sans pitié, bon... j'ai une âme maintenant, j'essaie de me calmer. Je crèche au : Palace Sunnydale Hotel dans la suite présidentielle, j'ai dragué l'hôtesse, je lui ai fourrée ma main au pâté et je l'ai hypnotisé ensuite j'ai volé la carte magnétique et boum je l'ai tué. Je suis en amour avec : Lorie Summers Ou Diego Lowell, qu'est-ce que ça change ? On peut bien jouer des deux côtés sans ne rien dire à l'autre non ? On me voit souvent avec : Qui pourrait croire qu'avec Lorie Summers on se la jouerais Angel et Buffy. Buffy Summers : Par le passé, elle était ma pire ennemie, maintenant je suis amoureuse de sa fille. À quoi bon lutter... Je vais l'aider. EN CONSRUCTION Je me bagarre souvent avec : Un peu tout le monde, on dit que je suis plutôt chiante. Je comprends pas pourquoi? Yue Maelys : Il m'en veut toujours d'avoir transformé sa meilleure amie. Peu importe, j'en ai absolument rien à foutre. EN CONSTRUCTION ◭ DC : Violet Bowen

Je ressemble à : Avril Lavigne
Je dois mon avatar à : fayrell


take a breath, that will only hurt for a second Empty
MessageSujet: Re: take a breath, that will only hurt for a second  take a breath, that will only hurt for a second EmptySam 29 Déc - 11:09



take a breath, that will only hurt for a second


 
scooby  VS  beatrice

Son cri de douleur, un cri de détresse. Le cri de ma victorieuse mise en scène. Le plus drôle c'est qu'il suppliait cette pauvre idiote de tueuse enchainée au mur. Il ne se doutait donc pas après toutes les horreurs qu'elle avait commises, qu'elle faisait parti de mon plan. Sa peau avait fondue, je voyais le B apparaitre sous forme de cicatrice. Je m'éloignais un peu de lui alors qu'il tirait encore sur ses cordes en gémissant de douleur. Déposant le tisonnier dans le coin de la pièce.  Ces barres rouges sur mes joues et ce casque de guerre. Je les avais mise pour m'amuser un peu. Jouer à ce jeu de rôle que la tueuse semblait vouloir commencer. Je me concentrais pour entendre ses moindres pensées. Buffy était présentement dans la chambre de Candice, elle voulait partir en guerre et c'était le pourquoi de ce petit déguisement que je m'étais permise d'enfiler.

Le bruit de mes Leboutin me menait de nouveau jusqu'à mon beau loup. Un sourire vicieux sur mes lèvres je le regardais. Un magnifique visage découpé. Le trait de sa mâchoire était parfait. Ses pectoraux musclés. Je mordillais ma lèvre inférieure sentant l'excitation montée en moi. Je dépose ma main sur cette chevelure rousse en bataille. Un peu plus longue sur le dessus que sur les côtés. Il était sexy, c'était assez évident. Ses cheveux passent entre mes doigts que je fais ensuite glisser sur le contour de son visage pour y faire frôler mes ongles manucurés. Mes ongles glissent en chatouillant son corps, passant par son cou, effleurant ses pectoraux musclés pour venir titiller le bout de son mamelon durcit par la température froide de la pièce. Glissant ensuite mes doigts entre les lignes bien dessinés de ses abdominaux. Bien entendu je ne comptais pas m'arrêter-là. Cette scène excitante ne faisait que commencer.

Alors petit loup, les blondes t'attirent je crois non. Il me fera plaisir de subvenir à tes besoins d'homme durant ton séjour parmi-nous. Du moins, jusqu'à temps que ta chère tueuse ne pointe le bout de son pieu. Tu sais, autrefois j'ai été une fille de joie. Bien entendu, j'étais le genre de fille de joie plutôt luxueuse. Je m'occupais des hommes les plus riches. Et quand on devient vampire, on guérit de toutes les maladies qu'on avait en étant humain. Alors ne t'inquiètes pas pour les MST, ça devrait aller.

Je rigolais diaboliquement de ma propre blague avant de reprendre mon apparence humaine. Mes doigts se baladaient sur son ventre plat et musclé. Il avait un corps de rêve, la tueuse pouvait se compter chanceuse. Bien entendu, elle avait aussi @Devon Spencer, un peu plus vieux, un peu moins découpé, mais quand même très bien bâti. Mes doigts descendaient jusque par dessus son jogging gris, je commençais à caresser cette bosse, il semblait plutôt bien membré. Les joueurs de football, ça m'avait toujours excité. En fait, ça ne me prenait pas grand chose pour m'exciter, j'assumais totalement mon côté nympho. J'aimais bien quand un homme portait ce genre de pantalon mou. C'était facile de voir la grosseur de leur membre et de s'imaginer des choses vicieuses à leur sujet. Je commençais quelques vas et viens sur ce membre qui commençait à durcir contre son gré.

En tout cas moi si j'étais la tueuse, je crois que je vous baiserais tous les deux. Tu sais Devon Spencer, la raison de votre dispute un peu plus tôt. Je commencerais par te sucer toi, je te ferais jouir dans ma bouche et ensuite quand je serais vraiment avide et en manque d'une bonne grosse queue longue et épaisse. J'irais me faire baiser par Devon, je suis certaine qu'il est bien membré... Tu crois qu'elle l'a déjà fait depuis qu'il est revenu ? Vous baisez tous les deux dans la même journée ? Oui je pari que oui.....

Cette torture physique et mentale ne faisait que commencer. De toute façon Buffy allait avoir besoin de trouver ma crypte. J'avais assez de temps devant moi pour continuer le petit jeu dans lequel je venais de m'embarquer. La torture mentale, c'était encore mieux que la torture physique, mais l'un ne va pas sans l'autre. Pendant que ma main caressait son membre maintenant dur, mon autre main se baladait sur son torse venant frôler du bout de mes doigts la cicatrice qu'avait fait le tison.

Ne durcit pas trop vite petit loup, je ne fais que commencer à m'amuser. Allons, allons.... Je vais te faire débander assez rapidement. Tu veux savoir comment je vais m'y prendre ? Regarde bien et profite de cette leçon.

Ma voix sadique et calme venait s'éteindre pour maintenant me concentrer sur cette torture physique. Mon ongle sur sa plaie encore fraiche venait pénétré sa peau. Ouvrant celle-ci qui était entrain de se cicatriser. Je faisais glisser mon doigt à l'intérieur de son ventre pour venir y chatouiller ses entrailles. J'agitais mon doigt très lentement dans l'intérieur de son ventre prenant soin d'éviter les organes principaux pour ne pas qu'il meurt. L'entendre geindre de douleur, c'était beaucoup plus excitant qu'un cadavre tué trop rapidement. Juste pour le faire crier un peu plus encore. La bosse sous son jogging disparue assez rapidement. Je pouvais à présent faire sortir mon doigt et venir le lécher très très lentement en le regardant dans les yeux. Gardant mon visage humain, j'aspirais ce sang autour de mon doigt. Je mimais l'acte d'une fellation à la perfection. Un sourire coquin et joueur sur mes lèvres.

Délicieux, tu en veux ? Non, je crois que j'ai une meilleure idée pour toi. Je vais te faire bander comme un étalon, je vais te faire exploser comme un bouchon de champagne et je vais te nourrir de ta propre semence. Je suis certaine que tu vas apprécier mon loup.

Être à la hauteur de ma cruelle réputation, c'était ce qu'il y avait de plus important pour moi. Je voulais que mes tortures soient mémorables. Que personne ne les oublie. Surtout pas ceux qui en sortaient en vie. Ils allaient aller raconter leurs histoires, ce qui me permettait d'être crainte plus que tout autre être maléfique à Sunnydale. Cette réputation sadique, satanique et diabolique, je me l'étais construite en travaillant durement. Mes tortures dépassaient l'imaginable de simples mortels. Jamais ils ne pourraient revivre un tel moment dans leurs vies, alors il fallait en profiter.

Profites-en Osbourne, un moment comme celui-ci, ça n'arrive qu'une fois dans une vie.




DESIGN ϟ  VOCIVUS // IMAGE BY VOCIVUS  

_________________

take a breath, that will only hurt for a second 200521083327270395
Revenir en haut Aller en bas
Daniel Osbourne
Daniel Osbourne
Légende
take a breath, that will only hurt for a second 200513094008927873

J'ai commis des meurtres, environ : 203 Je suis : un loup-garou Je suis âgé de : 40 années de batailles Ce qui me démarque des autres c'est : que je me transforme les soirs de pleine lune Mon domaine c'est : psychologue au qg de l'ordre des tueuses et musicien À l'Université, il parait que : j'y ai terminé mes études en musique il y a bien longtemps. On dit de moi que je suis : affectueux, doux, discret et compréhensif Mais aussi que je peux être : vraiment difficile à cerner puisque je ne parles pas beaucoup et que je pense beaucoup trop. Je crèche au : 1630 Revello Drive avec ma femme et mes deux enfants. Je suis en amour avec : Buffy Summers : Mon amour, si je pensais il y a 20 ans que je tomberais amoureux de la meilleure amie de celle avec qui j'étais en couple. Jamais je n'y aurais pensé. On a tellement vécu ensemble. Tu es celle que j'aime, je serai toujours là pour toi. Je suis là quand tout va bien, je suis la quand tout va mal. Quand tu rentres tard, couvertes de bleus, mes bras seront toujours là pour te réconforter. Je t'aime. On me voit souvent avec : Dawn Summers : Je l'adore cette petite choupinette. On se connait depuis tellement longtemps et maintenant ce qu'elle représente pour mes enfants, ça me rapproche encore plus d'elle. Elle est ma famille. Valentin Lewilton : Il était le véritable amour de mon meilleur ami qui nous a quitté en 2002. Depuis ce jour, je ne l'ai jamais lâché. Je serai toujours présent pour lui, l'écouter et s'il a besoin. Xander Harris : Un ami de longue date. Alex & Lorie : La prunelle de mes yeux. Mes enfants c'est tout ce qui compte et je sais que s'il leur arrivait quelque chose dans ce monde, ma femme deviendrait folle. Je serai toujours là pour eux et pour les protéger et surtout les aimer. Jordy Osbourne :[/b] Mon cher cousin, celui qui m'a transformé alors qu'il n'était qu'un petit bébé. Il est comme un oncle pour mes enfants. Il est de la famille, notre famille. Je me bagarre souvent avec : Béatrice Lowell : Malgré qu'elle ait retrouvé son âme. Je la déteste toujours autant... Je ne comprends pas que mes enfants trouvent sa présence plaisante. Moi, elle m'emmerde.... ◭ DC : Aucun

Je ressemble à : jamie dornan
Je dois mon avatar à : bazzart


take a breath, that will only hurt for a second Empty
MessageSujet: Re: take a breath, that will only hurt for a second  take a breath, that will only hurt for a second EmptyDim 30 Déc - 18:45



take a breath, that will only hurt for a second


 
scooby  VS  beatrice

La reine des vampires ne semblait pas vouloir s'arrêter. Ma peau imprégnée de cette lettre B ne semblait pas suffisant pour la combler. Malgré cette douleur si vive et intense, profonde. La morphine faisait son effet. J'étais encore capable d'essayer de me déprendre de ces cordes. J'essayais de tout mon être de me sortir de leur emprise. Je contractais mes muscles en forçant de toute mes forces, mais les cordes étaient très serrées. Lorsque je contractais les muscles de mon corps. Le visage du vampire redevint humain, elle se mordillait la lèvre inférieure en approchant de moi. Elle semblait avoir des besoins inassouvis qui ne seraient tarder à l'êtres. Béatrice posa sa main sur ma tête, glissant mes cheveux entre ses doigts froids et rigides. Descendant sur mon cou et ensuite sur mon torse. Touchant du bout de son ongle, mon mamelon qui durcissait sous cette sensation, mais aussi à cause de la température froide de la pièce. On pourrait congeler un mort ici.

Elle me dégoûtait, j'avais envie de crier encore, mais j'avais compris que ça ne servait à rien. Il fallait que je garde mon énergie pour survivre. Ses doigts glissaient entres les lignes dessinées de mes abdominaux. La vampire me regardait avec un regard vicieux, elle voulait jouer et je pouvais devenir à quoi juste à regarder son regard. Je n'avais pas besoin d'être un télépathe comme elle pour savoir à quoi elle pensait. Son regard était tellement transparent et ce visage vicieux aussi. Des MST, mais what the fuck ? Elle avait le don de troubler l'esprit des gens. Je ne pensais plus qu'à ça désormais. Elle voulait coucher avec moi ou quoi !? Non, ça ne ce pouvait pas... C'était seulement de la torture psychologique qu'elle m'infligeait. Maintenant, elle rigolait en regardant mon visage traumatisé de ses dernières paroles. Je n'avais pas envie de connaitre la suite, surtout pas de le vivre. Pourtant je n'avais pas le choix d'endurer si un jour je voulais revoir Buffy.

En tout cas moi si j'étais la tueuse, je crois que je vous baiserais tous les deux. Tu sais Devon Spencer, la raison de votre dispute un peu plus tôt. Je commencerais par te sucer toi, je te ferais jouir dans ma bouche et ensuite quand je serais vraiment avide et en manque d'une bonne grosse queue longue et épaisse. J'irais me faire baiser par Devon, je suis certaine qu'il est bien membré... Tu crois qu'elle l'a déjà fait depuis qu'il est revenu ? Vous baisez tous les deux dans la même journée ? Oui je pari que oui.....

Buffy n'aurait jamais fait ça ! Arrête de parler si c'est pour dire n'importe quoi. Ce genre de torture ne fonctionne pas avec moi. Continue de me frapper, de me brûler. Allez vas-y !!

Sa main venant se poser sur mes joggings, au niveau de mon entre-jambe, caressait mon sexe par dessus ce morceau de tissu. J'étais un homme, alors, mon corps réagissait bien malgré-moi. Je n'avais pas du tout envie de Béatrice Lowell, elle pouvait tout de suite se sortir de l'esprit que je bandais à cause d'elle. Jamais de la vie, je durcirais pour cette femme, elle me répugnait. D'un mouvement de tête rapide, j'ouvrais la bouche et lui crachais au visage. Son autre main se baladait sur mon torse jusqu'à mon ventre où était situé ma plaie. Elle y fait pénétré un doigt, ouvrant de nouveau la plaie qui était entrain de guérir lentement. Je criais une fois de plus de douleur. Je sentais son doigt jouer à l'intérieur de mon corps. Ma respiration s'accélère, j'ai de la difficulté à sentir son doigt obstrué mon corps. Cette vampire était complètement tarée. Bien plus qu'à la hauteur de sa réputation. C'était inimaginable ce qu'elle dégageait, cruauté, douleur, domination. Elle était complètement barge. Son cerveau était disjoncté.

La voilà maintenant qui suçait son doigt avec envie. Elle me demandait si j'en voulais. De mon propre sang. Beurk. Mon regard se baladait de gauche à droite pour lui dire non en même temps que mon visage. J'avais débandé d'un seul coup, c'était évident. La douleur de son doigt dans mes entrailles était assez intense. Elle me menaçait une fois de plus. Elle voulait me branler jusqu'à ce que je jouisse et me faire avaler mon sperme. Elle avait utilisé le mot, nourrir. Elle voulait me nourrir de ma semence. Je n'étais pas un vampire, j'étais loin d'être quelqu'un qui se nourrissait de sang et encore moins de son propre sperme.

De toute façon, le temps qu'il te reste est compté Béatrice. Ce serait plutôt à toi d'en profiter.

Buffy, je t'en pris. Je pense à toi, à la chaleur de tes bras. L'odeur de tes cheveux. Viens me trouver. Viens me chercher. Viens m'aider. Je t'en pris. J'ai envie de revoir tes yeux et de sentir de nouveaux tes lèvres contre les miennes. Je t'en pris Buffy....



DESIGN ϟ  VOCIVUS // IMAGE BY VOCIVUS  

_________________

Summers & Osbourne
So you can keep me.
Inside the pocket of your ripped jeans.
Holding me close until our eyes meet.
You won't ever be alone, wait for me to come home.
Revenir en haut Aller en bas
Béatrice Lowell
Béatrice Lowell
Seigneur du désordre
take a breath, that will only hurt for a second C4cc95074c8c27203a94de53a76ca51577aec24a
J'ai commis des meurtres, environ : 780 Je suis : l'ancienne reine des vampires maintenant dôtée d'une âme. Je suis âgé de : 259 années Ce qui me démarque des autres c'est : que je détiens le don de la télépathie, j'ai aussi réussi à retrouver le joyau d'amara je peux donc être exposé aux rayons du soleil, ce qui ne veut pas dire que je m'y plais. ah oui! J'ai aussi une putain d'âme. Mon domaine c'est : les vols de banque bien sanglants. On dit de moi que je suis : une peste détestable et détestée, ça n'a pas changé... Mais aussi que je peux être : complètement folle, vicieuse et sans pitié, bon... j'ai une âme maintenant, j'essaie de me calmer. Je crèche au : Palace Sunnydale Hotel dans la suite présidentielle, j'ai dragué l'hôtesse, je lui ai fourrée ma main au pâté et je l'ai hypnotisé ensuite j'ai volé la carte magnétique et boum je l'ai tué. Je suis en amour avec : Lorie Summers Ou Diego Lowell, qu'est-ce que ça change ? On peut bien jouer des deux côtés sans ne rien dire à l'autre non ? On me voit souvent avec : Qui pourrait croire qu'avec Lorie Summers on se la jouerais Angel et Buffy. Buffy Summers : Par le passé, elle était ma pire ennemie, maintenant je suis amoureuse de sa fille. À quoi bon lutter... Je vais l'aider. EN CONSRUCTION Je me bagarre souvent avec : Un peu tout le monde, on dit que je suis plutôt chiante. Je comprends pas pourquoi? Yue Maelys : Il m'en veut toujours d'avoir transformé sa meilleure amie. Peu importe, j'en ai absolument rien à foutre. EN CONSTRUCTION ◭ DC : Violet Bowen

Je ressemble à : Avril Lavigne
Je dois mon avatar à : fayrell


take a breath, that will only hurt for a second Empty
MessageSujet: Re: take a breath, that will only hurt for a second  take a breath, that will only hurt for a second EmptyDim 30 Déc - 19:49



take a breath, that will only hurt for a second


 
scooby  VS  beatrice


Le sang qui coulait sur le bord de ma bouche. Mon regard de folle qui fixait le sien. J'hochais la tête pendant quelques minutes pour le regarder souffrir. Sa pensée sur ma blague sur les MST me fit rigoler. Ma main glissait sous son jogging pour venir prendre son membre entre mes doigts. Je décalottais son gland épais et imposant du bout de mes doigts, faisant monter et descendre la peau de son pénis tranquillement. De haut en bas, plusieurs fois pour le refaire durcir. Un coup son membre bien dur, le sourire sur mon visage s'effaça. Le bout de mon index caressait  l'orifice de son gland pour venir y chercher son excitation. Pour ensuite glisser ma main hors de son jogging et venir poser mon index dans ma bouche. Délicieux, exquis. Le pré-sperme du loup goûtait véritablement les cieux.

Mmmmm. Mon petit loup. Tu goûtes quelque chose que je n'ai jamais goûté. Je comprend maintenant la tueuse d'être accro à cette queue. Si tu serais à moi, je te viderais tellement de fois par jour, que tes couilles ressembleraient à des raisins secs.

Ding Dong ! Bon ! Il était temps de passer à un autre appel. La tueuse allait bientôt se pointer. En plus, elle allait apporter avec elle un adversaire de haut niveau. Candice. Je n'avais pas envie d'avoir deux tueuses sur le dos, en plus d'avoir le caractère de la brunette à gérer. Je regardais toujours le loup. Je soutenais son regard qui était plongé dans le mien. Sa peur de moi me réjouissait et me faisait sentir bien.

Bon, je vais devoir y aller moi. Je lèche une dernière fois mon index et je regarde ce sexe généreux qui me tentait tellement dans ce jogging qui était sous mes yeux. C'est dommage, j'aurais bien apprécié le mettre dans ma bouche et aller jusqu'au bout des choses, mais je te le promets. On remettra ça pour très bientôt. Toi moi et Devon, qu'est-ce que tu en dis ? Je suis certaine qu'avec vous deux. Ouhhh lala, je vais prendre mon pied.

Je lui donne une petite claque sur ses abdominaux. Et vient caresser son mamelon une dernière fois. Son corps m'attirait, j'avais envie de le lécher et d'y planter mes crocs. J'approche doucement de lui pour venir poser mon visage par dessus le sien. Je pose mes lèvres sur les siennes. Malgré qu'il m'ait craché au visage, il m'excitait quand même. Je retire mes lèvres des siennes pour ensuite passer ma langue sur sa bouche.

Si tu savais comment j'ai envie de ta bite mon loup. Son goût restera dans ma bouche pour toujours. On se reverra. Enfin peut-être, il parait que @Devon Spencer  est entrain de se diriger vers cet endroit en cet instant précis. Il vient pour toi. Pour t'enlever. J'ai lu dans ses pensées et il est présentement en route. J'entend ses pas, il est tout prêt. Et ça m'étonnerait que Buffy arrive avant lui. Elle arrivera trop tard, Oz. En tout cas, tu étais bien avec moi non ? Je ne suis pas certaine que Devon va s'occuper autant bien de toi que moi. Mais bon, tant pis. En espérant que ta queue y survivre, car elle et moi, nous avons maintenant rendez-vous.

Je me dirige rapidement vers la sortie de la pièce. Prenant soin de presser une dernière fois son paquet qui me faisait envie. J'assomme Faith d'un coup puissant sur la tête. Hors de question que Devon kidnappe Faith en plus. Je la détache et je traine son corps un peu plus loin dans ma crypte. Dans une pièce fermée. J'y dépose son corps sans l'enchainée et j'installe le bidule que je lui avais donné dans le creux de sa main pour qu'elle soit prête à son réveille. Je sors de la pièce, je la verrouille et je la barricade. Devon n'allait pas pouvoir trouver Faith ainsi et c'était certain qu'elle tombe sur Buffy à son réveil. Mon plan était parfait. Et ce n'était que le commencement. Je me mets à penser fortement pour que le démon gorak, Devon, m'entende bien. Il est à toi. N'abîme pas sa bite, je la veux pour moi.

Je sors ensuite de ma crypte durant la nuit en fredonnant comme une folle dingue. J'étais fière de moi, fière de ma cruauté et fière d'avoir élaboré ce plan. La prochaine fois que j'allais voir Buffy Summers, elle serait dans le corps de Faith Lehane. Torturer la tueuse allait être encore plus jouissif. Ça allait me rappeler toutes les fois où j'avais torturée Faith, cependant la personne à l'intérieure n'allait plus être la même. Encore mieux. Buffy Summers, j'avais hâte de la revoir prochainement en brune.

Lala la schtroumpf lala
Viens schtroumpfer en coeur
Lala la schtroumpf lala
Ca t'portera bonheur

DESIGN ϟ  VOCIVUS // IMAGE BY VOCIVUS  

_________________

take a breath, that will only hurt for a second 200521083327270395
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

take a breath, that will only hurt for a second Empty
MessageSujet: Re: take a breath, that will only hurt for a second  take a breath, that will only hurt for a second EmptyMar 1 Jan - 15:19



take a breath, that will only hurt for a second


 
scooby  VS  Devon

Il y a de ces soirées particulières qui déterminent un tournant. Décisives. Et ce soir-là en faisait partie. Après sa confrontation avec Buffy, cela faisait un moment que le démon continuait de l'observer dans l'ombre. Pour mieux prédire ses gestes et ses paroles. La hanter. Hanter ses "amis". Pour mieux les détruire et mieux la récupérer. Car Buffy lui était destinée. Il n'y avait pas d'autre chemin possible. Alors ce soir là, alors qu'il se trouvait non loin des chambres universitaire, il put entendre distinctement les pensées de sa blonde. En colère, angoissée, totalement hors d'elle. On lui avait enlevé son loup-garou. Oz. Alors qu'ils s'étaient disputés. Tiens, une dispute ! Rien qu'à cette image, le démon ne put s'empêcher de sourire franchement, surtout qu'il était visiblement à l'origine de leur engueulade. Cela lui faisait un plaisir fou. Bien sûr qu'il se trouvait encore dans l'esprit de la Tueuse. Il fallait être idiot pour ne pas le comprendre ou même pour l'ignorer. Le clébard n'était peut-être pas aussi simplet que prévu.

Les pensées de Buffy étaient entremêlées, difficiles à trier. Mais un nom revenait au boucle : Béatrice. La reine des vampires s'étaient donc emparée de son amusement qui lui servait de petit-copain. Un rire franc s'échappa des lèvres du démon. Comme souvent, il avait donc un léger temps d'avance, sachant parfaitement où se trouvait cette dernière. Facile quand on a les bonnes relations dans le milieu maléfique. Il lui faudrait donc arriver avant Buffy pour obtenir ce qu'il désirait. Enfin, si Béatrice le lui laissait bien évidemment. Et le démon avait quelques arguments dans sa poche. Enfin ... Dans son pantalon.

Ses pas se firent alors pressant en direction de l'antre de la Reine. Il ne fallait vraiment pas qu'il tarde, car Buffy n'avait l'intention de venir seule à la rescousse. Autant une Tueuse, il savait qu'il pourrait gérer, surtout Buffy. Mais deux cela serait plus compliqué. Et alors qu'il n'était qu'à quelques minutes du repère, il pouvait sentir bien distinctement les pensées et surtout les envies de la vampire. Décidément, elle avait l'air de bien s'amuser aussi. Un sourire de contentement s'étira sur ses lèvres face à ses "mots". Ses pensées se firent le plus clair pour qu'elle puisse bien sentir tout l'amusement et le sarcasme : "Ne t'en fais pas, je vais en prendre particulièrement soin ... Après, je ne te garantis pas qu'elle sera encore fixée au reste du corps ...".

Enfin, il y était. Ses pas se firent plus lourd et plus lent, savourant son apparition. Devant lui se trouvait le rival attaché et déjà bien blessé par les sévices de Bréatrice. Ce qui ravissait encore plus le démon qui souriait à toute dent.

« Alors c'est donc pour ça, que Buffy m'a coupé la tête ... Et bien, ses critères ont bien été révisés à la baisse. Même pas capable de se sortir tout seul de ce joli pétrin. Une vraie demoiselle en détresse. »

Et d'un coup, il surplombait de toute sa masse et sa auteur l'imprudent. Son regard était noir et sa haine puissante. Il enfonça avec délice ses doigts dans la plaie ouverte de la victime et dans un rire sadique reprit :

«Nous allons bien nous amuser tous les deux ... Même si je vois que Béatrice a pris un peu d'avance. J'en serais presque jaloux. On va pouvoir faire plus ample connaissances aussi. Histoire que je comprenne un peu cette chère Buffy. »

N'ayant que peu d'attentions aux paroles du jeune loup, Devon lui lança un regard dédaigneux tout en retirant ses doigts de la blessures. Portant ceux-ci à ses lèvres, il lécha le sang avec une certaine curiosité avant de cracher au sol, dégoûté : «Immonde, beaucoup trop protéïné.». Et d'un coup sec et violent, il point s'abattit sur la mâchoire du roux, l'assommant au passage. Le réveil n'allait clairement pas être agréable. «Pour l'heure, il va surtout être question de te sortir d'ici. Hors de question de faciliter la tâche ma Tueuse ...». Il s'empara alors des produits anesthésiant de la reine des vampires avant de s'atteler au transport du monstre. Hors de question de se retrouver avec un loup-garou réveillé. Une fois sa charge bien prise en main, il pouvait encore se retirer, toujours ce sourire satisfait au bout des lèvres.

La partie commençait vraiment. L'heure du jeu avait sonné.

DESIGN ϟ  VOCIVUS // IMAGE BY VOCIVUS  
Revenir en haut Aller en bas
Buffy Summers
Buffy Summers
Légende
take a breath, that will only hurt for a second 200530013353212095
take a breath, that will only hurt for a second 0955779aaffa12f0b8a479f7db0896f1f396849a
J'ai commis des meurtres, environ : 1476 Je suis : Une tueuse de vampires, l'élue. Je suis âgé de : 39 ans Ce qui me démarque des autres c'est : Ma force surhumaine, ma facilité à guérir et je peux encaisser les coups de manière spectaculaire, je vous jure. On dit de moi que je suis : Spontannée, sociable, généreuse, humaine, emphatique, intelligente, analytique Mais aussi que je peux être : Orgueilleuse, bornée, Impulsive, impatiente, intense Je crèche au : 1630 Revello Drive avec mon homme et mes deux enfants. Je suis en amour avec : Daniel Osbourne : On s'est rencontré au lycée, ce qui est drôle avec un soupçon de malaise, c'était qu'il était le copain de ma meilleure amie. À l'Université, il était le co-capitaine de l'équipe de football et j'étais la capitaine des pom pom girls, on est tombé en amour cette année-là. Ça fait 20 ans qu'on est ensemble et nous avons deux enfants de dix-sept ans. Il me rend heureuse, c'est tout ce qui compte. On me voit souvent avec : Angel : Mon amour éternel, je suis désolé de vivre ma vie, alors que tu n'as jamais cessé de m'aimer. Valentin Lewilton : Tant de choses en commun, tant d'années d'amitiés. 21 ans d'amitié. On s'est battu ensemble, on a sauvé le monde ensemble, on a perdu un être cher ensemble. Je ne vois pas l'avenir sans lui, c'est mon meilleur ami. Xander Harris : Toi qui voit tout, tu sais que je t'aime de tout mon coeur. Tu es un homme en or et je sais qu'ensemble on est capable d'arriver au bout de tout. Willow Rosenberg : Ma meilleure amie depuis 24 années, c'est fou à quel point le temps passe vite petite sorcière. Toi qui est comme la tante de mes enfants, je ne sais pas ce que je ferais sans toi. Rupert Giles : Vous veillez sur moi Giles depuis tellement de temps, vous êtes de la famille pour moi. Vous êtes le père que je n'ai jamais eu et merci d'être là pour mes enfants comme un grand-père le serait. Dawn Summers : Ma petite soeur, on a tellement vécu ensemble. Je ne sais pas ce que serait ma vie si tu ne serais pas arrivé par magie dans celle-ci. T'es la meilleure tante que mes petits loups peuvent avoir. Béatrice Lowell : Tu m'as tellement fait chier par le passé, mais maintenant que tu as une âme, je ne sais pas, je te trouves quand même plaisante à avoir dans mon entourage. Mes enfants t'apprécie bien, alors... Alec & Lorie : Mes enfants, mes petits loups. Je vous aime tellement. S'ils vous arrivaient quelque chose, je ne sais pas ce que je deviendrais. Je me bagarre souvent avec : Drusilla : Cette folle de vampire est toujours autant cinglée qu'elle l'était il y a 23 ans. Je ne sais pas ce qui m'empêche de la tuer... Ah oui, c'est vrai.... Spike ! ◭ DC : Sara Fairley

Je ressemble à : Sarah Miichelle Gellar
Je dois mon avatar à : unreleased


take a breath, that will only hurt for a second Empty
MessageSujet: Re: take a breath, that will only hurt for a second  take a breath, that will only hurt for a second EmptyMar 1 Jan - 17:00



take a breath, that will only hurt for a second


 
scooby  VS  Faith


Je te montrerai la crypte, Buffy. Mais je ne suis pas la en tant que subordonnée, en tant que mouton. Oz est mon ami aussi. Et on ne fait pas de mal à mes amis. La tueuse aux cheveux rosés posa sa main sur la mienne qui tenait fermement mon pieu. Et elle ajouta. Je ne te demande pas qu'on soit amie, je crois qu'on a certaines choses à travailler, avant. Mais on y va en tant qu'égales. Pas de leader, juste deux tueuses qui combattent côte à côte et qui use de ce que Sineya leur a donné. Sérieusement je ne comprenais pas son moment d'introspection et qu'est-ce qu'elle avait à prouver au monde. J'en avais rien à faire en ce moment de qui était le leader et j'en n'avais jamais rien eu à faire non plus. Elle pouvait bien faire ce qu'elle voulait de sa vie et être qui elle voulait. Je n'avais jamais eu l'intention d'être supérieure à elle, si c'est ce qu'elle ressentait, ce n'était pas non plus mon problème. Si on parlait de moi, c'était que ça faisait plus longtemps qu'elle que je faisais ce boulot. C'est tout. J'essayais de comprendre pourquoi elle avait besoin de s'exclure autant. J'avais perdu mon amie à cause de ça, mais je ne comprenais toujours pas pourquoi. L'important maintenant, c'était que nous soyons de nouveaux réunis, malgré mes incompréhensions de la situation. Mon regard dans le sien, je lui dis tout simplement. D'accord, mais sache que je ne t'ai jamais considéré comme une subordonnée Candice. Je ne comprends pas pourquoi tu t'es exclu comme ça ces derniers temps. Alors, allons nous occupé de cette pétasse des enfers. Je n'étais pas capable d'afficher un sourire, mais je pensais que ça me ferait un bien fou de résoudre en cendre cette garce qui avait enlever mon mec.

Nous avancions vers la crypte de Béatrice. Enfin arrivées, ma collègue tueuse défonça la porte à coup de pied. À ce moment là je senti l'adrénaline prendre possession de mon corps. J'avais envie de me battre, j'avais envie de mettre en cendre cette crypte. J'aimais bien la petite réplique mordante de Candice qui était toujours devant la porte d'entrée. Je lui affiche un sourire amical en posant ma main sur son bras pour la retenir, pour ne pas qu'elle entre tout de suite.

Attend. Ça semble bien calme.

Les sbires de Béatrice partaient en courant. J'haussais un sourcil en les regardant. Ne tentant même pas d'essayer de les rattraper. Je n'étais pas là pour ça. J'étais là pour retrouver Oz. Je me retourne vers Candice et je la regarde un peu déconcertée de la situation.

S'ils s'enfuient, c'est qu'il n'y a plus rien ici. Béatrice a lu dans nos pensées, elle savait qu'on viendrait. Elle a du prendre Oz avec elle. On inspecte les lieux et on regarde si elle n'aurait pas laisser de traces.

Je pénètre dans la crypte, c'était vide. Il y avait des chaines qui pendaient au mur, mais rien au bout. Je m'avançais vers elles pour m'accroupir et les prendre entres mes doigts. Le métal était encore chaud, humide. Comme si quelqu'un avait été enchainée ici depuis plusieurs semaines voir des mois. Faith. Mon regard se retourne vers ma compatriote de guerre. Il fallait absolument que je retrouves Béatrice, c'était hors de la question de la laisser filer cette fois. Je me lève debout toujours la chaine dans ma main. Une rage folle s'emparait de mon corps. De toute mes forces, tout en regardant Candice. Je tirais sur la chaine entrainant le béton du mur sous ma force. Relâchant la chaine et laissant le reste du mur s'écrouler, je continuais mon chemin vers la pièce où Oz avait été séquestré.

On est arrivées trop tard !!! Candice, je.... je vais exploser je te jures, si elle a tué Oz. Je fais brûler la ville. C'est la guerre qu'elle veut, elle va l'avoir !

Je regardais par terre sur le sol poussiéreux. Des traces de chaussures, féminines et masculines. Des traces encore fraiches recouvertes de sang. Béatrice avait des sbires, alors ce devait être la trace de leurs chaussures, mais ils avaient quittés juste avant notre arrivée. Tout était prévu. C'était un plan. Un piège. Je retourne rapidement vers Candice qui se tenait devant une porte barricadée par plein de trucs étranges. Comme si on avait voulu que cette porte soit oubliée.

Comment une tueuse n'a pas pu se libérer de ces chaines durant plusieurs semaines, alors que je l'ai arrachée en quelques secondes. C'est un piège Candice !

Tout ce qui barricadait la porte derrière Candice fut propulsé dans les airs. Contre Candice qui fut propulsée sur moi. Nous tombèrent ensemble sur le sol. L'air était recouverte de poussière et de poudre de ciment. Mes bras entouraient Candice en espérant qu'elle avait rien. Candice et moi, nous nous regardions et nous tournions notre visage en même temps pour regarder ce qui venait de se libérer de la pièce que cachait cette barricade. Mes yeux devenaient ronds comme des ballons. Une angoisse majeure parcourue mes veines, c'était ce que je pensais. Celle que j'avais laissée pourrir ici durant plusieurs mois sans me soucier de son existence. Après tout ce qu'elle m'avait fait, c'était assez comprenable. Candice ne la connaissait pas beaucoup personnellement. Mais elle en savait assez pour savoir qu'elle était dangereuse. Et Faith nous regardait là toutes les deux sur le sol.

Tu as raison Buffy. C'est la guerre !

Je me relevais en prenant la main de Candice pour qu'elle se relève en même temps que moi. Je fixais Faith et je lâchais mon pieu par terre pour en sortir le couteau de son étui. Je le pointais en sa direction.

Je t'ai plantée une fois Faith. Ne m'oblige pas à te tuer une deuxième fois. Tu crois que tu peux faire le poids contre nous deux ? Dis-nous où est Oz. Tout de suite !

Je ne pouvais plus croiser le regard de Candice pour lui faire ressentir ce que je ressentais en ce moment. Mon regard était sur celle qui avait voulu prendre ma vie. Mes amis, Angel, tout de moi. Elle avait failli le tuer et malgré tout elle était toujours-là. Faith était la fille que je détestais le plus au monde. La petite querelle entre Candice et moi n'était absolument rien si on la comparait à ma relation avec Faith. Je menaçais Faith du regard, il fallait tout de suite qu'elle me dise où était parti Béatrice, j'étais à quelques secondes de péter un câble et ça n'allait pas être beau à voir. Je retenais Candice avec ma main sur son bras pour ne pas qu'elle se lance sur Faith sans idées précises. Faith était imprévisible, forte et complètement folle. Être folle était l'avantage qu'elle avait sur nous.
DESIGN ϟ  VOCIVUS // IMAGE BY VOCIVUS  

_________________

take a breath, that will only hurt for a second 200521083328865077
Revenir en haut Aller en bas
Melaka Fray
Melaka Fray
Légende
take a breath, that will only hurt for a second 2860512_orig
take a breath, that will only hurt for a second 55a0b7cf6aa05dd79d723858cbabd71c

J'ai commis des meurtres, environ : 714 Je suis : une tueuse humaine. Je suis âgé de : 29 ans. Ce qui me démarque des autres c'est : force, agilité, guérison et réflexes décuplés, mais mon jumeau possède les rêves des Tueuses. Mon domaine c'est : Tueuse de la Ligue des Tueuses. À l'Université, il parait que : je n'y vais pas. On dit de moi que je suis : Indépendante - Compétente - Protectrice - Dévouée Mais aussi que je peux être : Égoiste - Téméraire - Sarcastique - Solitaire Je crèche au : QG des Tueuses. ◭ DC : Yue Maelys & Tara Maclay.

Je ressemble à : Emilia Clarke.
Je dois mon avatar à : me.


take a breath, that will only hurt for a second Empty
MessageSujet: Re: take a breath, that will only hurt for a second  take a breath, that will only hurt for a second EmptyMar 1 Jan - 19:17



« take a breath, that will only hurt for a second
 »
Scooby  vs Faith



La porte de la crypte défoncées, le duo y pénétra. Les mots de Buffy en tête, Candice se sentait un peu mieux. Elle avait été directe, honnête et celle qui avait été son amie avait fait de même. Peut-être qu'après tout ça, les deux tueuses pourraient parler, commencer à zéro. Mais ce n'était pas le plus pressant, en ce moment. Non. Il y avait beaucoup plus important; comme la vie de Oz, par exemple. C'était Béatrice qui l'avait entre ses griffes, après tout. Ça ne signifiait donc rien de bon.

Alors que la tueuse allait pénétrer dans la salle, la main de la blonde l'arrêta. Les vampires avaient prit la fuite. Ce n'était pas normal, en effet. Si Béatrice était là, qu'elle avait l'un de leurs alliés, elle ne les laisserait pas ici.

Une part de moi espérait vraiment qu'il soit partie parce qu'ils avaient peur des deux femmes sexy aux superpouvoirs.

Affichant un petit sourire, la jeune femme se remit en marche, cherchant quelques indices qui les informeraient sur la destination de Béatrice ainsi que son hotage. Mais rien n'était vraiment concluant. Quelques papiers, des chaînes ou des meubles qui avaient vraisembablement servit de lits pour des vampires; plutôt un campement qu'une vraie maison digne d'une reine.

Le nom de Faith rammena Candice à l'attention, laissant les papiers qu'elle tentait de déchifrer derrière elle. Regardant Buffy, elle la vit arracher les chaînes du mur; trop facile. La tueuse sénior avait raison: une tueuse s'en serait libéré facilement et n'aurait pas subit une torture sur plusieurs mois.

Laissant Buffy derrière, Candice se remit à inspecter les lieux. Elle tapota des murs, tentait de trouver quelque chose qui lui semblerait suspect. Comme cette porte, là. Celle qui était barricadée, comme si on voulait empêcher quelqu'un d'y entrer.

Hey Buff. D'un signe de tête, elle lui montra la porte. Tu ne crois quand même pas que Béatrice aurait laissé sa porte de sortie aussi visible, non ? Ce serait trop facile; sauf si...

Pas le temps de terminer sa phrase. Subitement, alors même que Buffy mentionnait la probabilité d'un piège et que Candice lui faisait face, les deux jeunes femmes se retrouvèrent bien plus proches qu'elles ne l'avaient été depuis un moment. Bien plus proche que n'importe quel alcool aurait pu les rendre. Percutant son amie, la tueuse sentit la douleur parcourir son dos. Son arbalète ainsi que son pieu avait fait un vol plané à l'autre bout de la pièce; elle avait bien l'impression que sa tête avait fait de même. Bordel qu'elle avait mal

Aie. Merde. Son regard se leva, remarquand une ombre. Ce visage, ce regard. Faith. Double merde.

S'aidant du support de la tueuse blonde, la tueuse aux cheveux rosés fit face à la tueuse brune. Ça faisait beaucoup de tueuses en même temps, au même endroit, quand on y pensait.

Le corps crispé, la jeune femme allait se jeter sur la tueuse, sans réfléchir. Ce fut Buffy qui l'en empêcha, sa main serré sur son bras. Elle compris le message et recula d'un pas. Ses poings serrés, prête à agir si elle tentait la moindre attaque. Deux tueuses contre une, elle n'avait aucune chance.
DESIGN ϟ  VOCIVUS // AVATAR (C) VOCIVUS  

_________________


‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
I’ve met you ten thousand times. I’ve killed you a hundred ways… in a rage, cool as ice, giggling like a schoolgirl☆☆☆
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

take a breath, that will only hurt for a second Empty
MessageSujet: Re: take a breath, that will only hurt for a second  take a breath, that will only hurt for a second EmptySam 5 Jan - 20:35


≈ ≈ ≈
{take a breath, that will only hurt for a second}
crédit/ five by five role play tumblr ✰ w/@candice merteuil et @buffy summers
Black out. Encore une fois. Ses paupières tremblèrent un instant pour lutter contre les ténèbres, mais ses cils restèrent résolument soudés entre eux. Découvrant toute la futilité de sa lutte, la petite âme solitaire resta prisonnière à errer dans le noir. Cinq, dix, vingt, trente minutes, une heure ? Aucun moyen de savoir. Alors autant poireauter. Ce furent les voix qui l’éveillèrent. Les voisins avaient bien choisi leur moment pour venir la faire. Ou plutôt les voisines… Aller Faith, un petit effort. Rien qu’un tout petit… La voilà qui ouvrait les yeux, se levait, massait son front douloureux, strié de coupures et incrusté de petits graviers, crachait enfin les poussières agglutinées sur sa langue jusqu’aux cavités sombres de sa gorge asséchées. Partout son corps résonnait de mille et une douleurs sourdes et agaçantes, d’avoir été trop longtemps enchaîné, affamé, drainé de toutes ses forces, de toutes ses ressources… mais pas détruit. Un rire de délectation quitta ses lèvres lorsqu’elle observa, fascinée, les petites coupures qui maculaient son épiderme se résorber à toute vitesse. Se sentir puissante, sentir la vivacité de sa force de Tueuse s’écouler dans ses veines lui avaient tellement manquer. Pourtant, deux petites incisions ensanglantées restèrent béantes sur ses poignets striés de veines bleutées. Béatrice. Faith s’étrangla, et de ses mains s’échappa le petit 'cadeau' que la reine vampire lui avait laissé avant de partir. Qu’est-ce que c’était que ce bordel ? Alors qu’elle pensait être libre, elle constatait amèrement que la catin du Diable lui avait de nouveau tracé son chemin devant elle. Screw that. Elle sentit la rage l’envahir, bouillonner en elle, tirailler ses entrailles plus violentes que la faim qui tiraillait son estomac. Aucune insulte n’était à la hauteur de tout le mal qu’elle voulait lui infliger en cet instant précis… Et merde, putain. La connasse l'avait encore piégée comme un rat. Faith ramassa le médaillon, le dissimulant dans la manche de sa veste que Béatrice avait eu la générosité de lui laisser sur le dos. Pour l’heure, ses préoccupations étaient bien éloignées de l'utilité de cet objet. Faith avait une autre visite à rendre et probablement un autre cul à botter. Béatrice n’était pas la seule Queen B des environs. Et hors de question d’y aller avec subtilité et délicatesse. La brune ne chercha même pas à savoir si la porte s’ouvrirait en tournant simplement la poignée, et envoya directement son pied contre le battant. Les gonds sautèrent, propulsant le morceau de bois à l’intérieur de la crypte qu’elle ne connaissait que trop bien. Un frisson grisant la parcourut des pieds à la tête, mais elle n’eut pas le temps de savourer sa force retrouvée. « Hey B ! » lança la brunette en s'avança parmi les débris et les corps enchevêtrés des deux autres Tueuses. « Je t'ai manqué ? » Un sourire étincelant s'étira sur son visage encore ensanglanté. « Waw ! Tu as toujours eu le sens de l'accueil ! Je suis flattée par ce petit comité, ces gentilles attentions, et surtout d'être venue me chercher aussi rapidement. Damn Buff ! Il t'aura fallu quoi ? Un mois, trois semaines pour venir ? Tout ça parce que ton futur ex est aussi mou des muscles que du cerveau... » Aussi souple et rapide qu'un guépard, Faith s'était rapprochée de Candice et Buffy, révélant l'ampleur de ses blessures à la lumière des bougies qui projetaient leurs lumières vacillantes sur les murs de la crypte. Bon sang qu'est-ce qu'elle avait envie de se battre. De sentir ses phalanges s'écraser de toute la force de ses poings contre leurs visages si précieux. De les voir voltiger à travers la pièce et imprimer sur leurs corps maigrichons sa marque. La marque de sa colère, la marque de sa douleur. « Alors B, tu ne viens pas me serrer la main ? » Penchant la tête sur le côté, Faith attendit quelques secondes que ses paroles infusent dans l'esprit de ses collègues, bien que seule une d'entre elle l'intéressa vraiment. Aussi tentant que lui paraissait l'attaque, elles avaient clairement l'avantage du nombre et de la forme physique, et Faith était loin d'être une idiote. « Oh aller ! Tu sais très bien que je ne vais pas te faire du mal, Buff'. Juste une petite poignée de mains, qu'est-ce que ça te coûte ? »
Revenir en haut Aller en bas
take a breath, that will only hurt for a second
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hellmouth ::   :: 1997-2003 :: ana,béatrice&candice-