AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez

Épisode 5 : Un premier rendez-vous manqué

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Jeremy Lewilton
Jeremy Lewilton
Seigneur du désordre
Épisode 5 : Un premier rendez-vous manqué Tumblr_pp1ezdkLRJ1xpdwtoo1_540
Épisode 5 : Un premier rendez-vous manqué Tumblr_phm4vxIgku1xpg1lio1_540

J'ai commis des meurtres, environ : 80116 Je suis : un humain Je suis âgé de : 23 ans Ce qui me démarque des autres c'est : que je suis résistant à la douleur À l'Université, il parait que : Je fréquente l'Université de Sunnydale, je suis le capitaine des footballeurs et que je fais des études en affaires internationales & langues
Je crèche dans le bâtiment : Fisher avec les autres sportifs
Je suis en amour avec : Valentin Weber : Lui et moi ça fait un an qu'on est ensemble. On lutte pour notre amour malgré les épreuves que la vie nous met dans les pattes.
On me voit souvent avec : Buffy Summers : l'une de mes meilleurs amis, Agatha Doyle : c'est une fille que je trouve super, Daniel Osbourne : Mon meilleur ami et mon co-capitaine dans l'équipe de foot, Xander Harris : un ami du scooby. Candice Merteuil : elle est ma meilleure amie depuis un an.
Je me bagarre souvent avec : Tom Lehane : mon pire cauchemar j'espère qu'un jour il va me foutre la paix.
On dit de moi que je suis : gentil, attentionné, démonstratif, masculin, calme, paisible, drôle Mais aussi que je peux être : orgueilleux, j'ai été une fois infidèle, têtu, possessif, jaloux Je ressemble beaucoup à : Antoni Porowski Je dois mon avatar à : bazzart ◭ DC : Guillaume Louboutin, Willow Rosenberg
Statut : OR

Épisode 5 : Un premier rendez-vous manqué Empty
MessageSujet: Épisode 5 : Un premier rendez-vous manqué  Épisode 5 : Un premier rendez-vous manqué EmptyMer 14 Nov - 10:07

Buffy fait la connaissance d'un garçon secret et renfermé au lycée, Owen, qui semble avoir des sentiments pour elle. Cordelia se glisse entre eux, attirée elle aussi par le mystérieux jeune homme. Ils conviennent alors de se retrouver au Bronze. Mais dans l'obligation d'accomplir son devoir en empêchant la résurrection du juste des justes, Buffy ne peut se rendre au Bronze à l'heure prévue, et quand enfin elle arrive, elle voit Cordelia dansant un slow avec Owen.

_________________

jeremy & pantoufle
Hier le campus était complètement vide, calme. Aujourd'hui il y a des jeunes partout, des insectes qui grouillent, qui remuent sans penser à autre chose qu'à eux-mêmes, détruisant implacablement ce qui les entoure, parfaitement inconscients de leur futilité.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Épisode 5 : Un premier rendez-vous manqué Empty
MessageSujet: Re: Épisode 5 : Un premier rendez-vous manqué  Épisode 5 : Un premier rendez-vous manqué EmptyVen 14 Déc - 8:02

PROLOGUE :

Le cimetière. Buffy sa bat contre un vampire. Elle le frappe au visage d'un coup de pied, ce qui oblige le démon à reculer pour garder son équilibre. Il passe ensuite à l'attaque et essaie de frapper Buffy, mais elle évite le coup de pied sauté. Il lance alors deux coups de poing que Buffy bloque. Le vampire tente de la frapper une nouvelle fois mais l'Exécutrice attrape la jambe de son assaillant, la bloque et en profite pour le frapper à la figure d'un violent coup de pied. Elle lâche la jambe de son adversaire, et frappe ce dernier dans le ventre, puis lui balance un coup de poing à la mâchoire. Le vampire finit par terre.

BUFFY : On n'a pas été convenablement présenté. (sort un pieu) Moi c'est Buffy et toi tu dois être...

Elle plonge le pieu dans son coeur au moment où il se relève. Il explose en un nuage de cendres.

BUFFY : ... mal en point maintenant!
GILES : (surgit de derrière une crypte) Techniquement c'est très moyen. (s'approche d'elle) Toutefois j'ai noté que l'attaque finale que tu as choisi de porter était judicieuse quoi qu'un peu trop saignante à mon goût.
BUFFY : Mais Giles je vous en prie c'est un tel plaisir pour moi de protéger l'humanité entière.
GILES : Je n'ai pas dit que ta méthode n'était pas efficace, mais il faut plus de rapidité pour réaliser ton mouvement. Portes le coup tout de suite, portes le coup. Oh qu'est ce que... (se penche pour ramasser une bague)
BUFFY : (voit la bague) Oh, tiens, on peut faire ça. Moi je tue et vous vous revendez la camelote. (Giles lui jette un regard) Qu'est ce que c'est?
GILES : Je n'sais pas.
BUFFY : Mais ça vous intrigue.
GILES : Oui, je reconnais. Je pensais que ce vampire était là par hasard mais il se pourrait que non.
BUFFY : C'est une bonne prise ?
GILES : Oui. Je ferai bien de consulter mes livres.

Le repaire du Maître. Il pose un livre sur le podium, l'ouvre et le lit.

MAITRE : 'Et viendra l'époque de la misère et de la détresse où le monde s'interrogera sur son propre destin. Et c'est à cette époque qu'apparaîtra le Juste des justes, le combattant suprême du Maître. La Tueuse ne le reconnaîtra pas, ne l'arrêtera pas, et c'est en enfer que le Juste des justes la conduira. Tel il est écrit, tel il sera mes frères. (prend le livre et marche) Cinq êtres humains mourront, et de leurs cendres naîtra le Juste des justes. Les frères d'Aurelius l'accueilleront et le conduiront vers sa destinée immortelle. (s'arrête près d'un des frères) Tel il est écrit, tel il sera mes frères. Et l'un de nos braves guerriers sortira chasser la nuit précédente et se fera tuer, car il sera impatient d'accomplir son devoir avant de dîner.' Oh non attendez. (attrape un des frères par la gorge). Ceci n'est écrit nulle part (il soulève le vampire, ses pieds ne touchent plus le sol)
FRERE : Aie!
MAITRE : Le Juste des Justes sera ma meilleure arme contre la Tueuse. Cette fille ne doit pas vous empêcher de le faire venir jusqu'ici... (jette le vampire dans un cercueil) Cette lecture s'arrête ici.

Il ferme le livre et s'en va.


GENERIQUE


ACTE 1

La bibliothèque. Buffy est assise sur la table et elle examine la bague. Giles la rejoint, il feuillette un livre.

GILES : Ce symbole sur la bague... Il me semble bien que c'est le signe de la fidélité mais, de toutes les sectes que j'ai étudié aucune n'a le même.
BUFFY : Regardez. (lui montre la bague) A l'intérieur il y a un soleil et trois étoiles. On a déjà vu ça nous?
GILES : Fais moi voir. (prend la bague et l'examine) Je n'en sais rien ça ne représente aucune...
BUFFY : (regarde dans un livre) Je l'ai trouvée. Le soleil et les trois étoiles. Beurk, regardez ces zozos. (tend le livre à Giles) On les connaît, je vous l'avais bien dit.
GILES : Le grand ordre d'Aurelius. Ahh, gagné.
BUFFY : Ouuuhh, deux points pour Miss Muscle et un zéro pointé pour l'intello.

Owen entre dans la bibliothèque et se dirige vers eux.

BUFFY : Oh, ah! (elle glisse de la table) Owen! Salut!
GILES : (regarde Owen) Vous désirez?
OWEN : Un livre.
GILES : Oh!
BUFFY : (à Giles) Ici c'est une bibliothèque, et il y vient des élèves qui cherchent des livres pour pouvoir apprendre des choses.
GILES : Ah oui ils apprennent encore pourtant on ne le croirait pas.
OWEN : J'ai perdu mon Emily. Dickinson. C'est, c'est bête mais c'est une espèce de conscience pour moi et heu, en-enfin elle me suit partout.
BUFFY : C'est comme moi alors. Heu enfin c'est lui qui me suit. Heu non non, y a personne derrière qu'est ce que je raconte heu, moi... Alors Emily Dickens, c'est ça? Oui, oui elle est super!
OWEN : Dickinson.
BUFFY : Elle aussi.
GILES : (montre du doigt les rangées de livres) En poésie.
OWEN : (à Buffy) C'est étonnant de te trouver ici toi. (monte les escaliers)
BUFFY : (suit Owen) Pourquoi?
OWEN : Heu, non non c'est, c'est pas ce que je veux dire c'est... Heu je sais que tu sais lire.
BUFFY : Merci.
OWEN : Mais tu, tu n'as rien d'un rat de bibliothèque. (trouve son livre) Tu n'es pas le genre de personne à... à-à t'enfermer dans une pièce sombre au milieu de bouquins poussiéreux. Oh pardon, je t'ai blessée je suis...
BUFFY : Mais non! Non, je suis un peu, un peu étonnée que tu t'intéresses à ma personne.
OWEN : Tu ne devrais pas l'être. (descend les escaliers)
BUFFY : (le suit toujours) Oh, heu Owen j'ai, j-j'aime vraiment les livres. Non, non c'est pas un blague, les livres c'est ma passion.

Owen voit le livre que Giles et Buffy étaient en train de consulter et il s'en approche pour voir ce que c'est.

OWEN : C'est quoi ça?
BUFFY : (se place entre lui et le livre) Ah ah bah non, pas celui là!
GILES : (prend le livre) Elle dit que c'est du blah blah.

Il contourne Buffy, prend le livre d'Owen et se rend au comptoir pour enregistrer le livre.

GILES : Oh, Emily Dickinson.
BUFFY : Nous sommes tous les deux des admirateurs.
GILES : Oui, *ahem*, c'est un poète remarquable, enfin je veux dire pour une... une... (prend la carte de bibliothèque d'Owen)
BUFFY : Une femme?
GILES : Pour une américaine. (scanne le livre et la carte de bibliothèque)
OWEN : (à Buffy) Alors, on se voit en maths... si j'arrive à, à lever les yeux de mon livre. (prend le livre et la carte)
BUFFY : A tout de suite.

Owen part. Buffy le regarde.

GILES : Le grand ordre d'Aurelius est une secte vénérée. S'ils sont là c'est pour une bonne raison.
BUFFY : C'était Owen!
GILES : Oui il m'a semblé que c'était lui.
BUFFY : Vous avez d'autres livres d'Emily Dickinson? J'en ai besoin d'un.
GILES : (exaspéré) Buffy, le simple fait de penser que tu pourrais chercher un livre ici me fait dresser les cheveux sur le tête. Concentrons nous plutôt sur notre problème.
BUFFY : Bien sûr. Je suis désolée, vous avez raison. Les vampires, oui. (regarde sa robe) Oh. (inquiète, elle regarde Giles) Vous trouvez que cette robe me grossit?

La cafétéria. Buffy et Willow paient leur déjeuner.

WILLOW : Owen Thurman a parlé avec toi?
BUFFY : Si je te le dis Willow.
WILLOW : Wow! Pourtant il parle à presque personne. C'est un garçon solitaire, mystérieux, et il peut cogiter trois quart d'heure tout seul dans son coin, je l'ai chronométré.
BUFFY : Il a été si gentil que j'ai trouvé ça inquiétant.
WILLOW : Alors dis moi de quoi vous avez parlé?
BUFFY : (se dirige vers la table où se trouve Alex) D'Emily Dickinson.
WILLOW : (la suit) Il lit Emily Dickinson? Oh et il est sensible en plus d'être viril. (Buffy pose son plateau) Non mais attends tu l'as jamais lu elle.

Buffy sort les livres de son sac et les pose sur la table afin que Willow les voit.

WILLOW : Oh la petite maligne! (elles s'assoient)
ALEX : (lève sa fourchette) Quelqu'un peut me dire d'où viennent ces bouts de plastique un peu verdâtre.
BUFFY : J'ai pas envie de répondre.
ALEX : Je crois que c'est du chou, ou peut être du fromage de taupe. (pose sa fourchette) Alors Buffy, tu as fait des dégâts hier?
BUFFY : (regarde Alex méchamment) Alex!
ALEX : Heu, je veux dire heu... tu t'es fait un gars hier? (Buffy le regarde à nouveau méchamment) Non c'est une blague hein, bien entendu.
BUFFY : C'était pas mal merci. De nouveaux et prétentieux petits vampires sont en ville.
WILLOW : C'est mauvais ça.
ALEX : Ah non c'est eux qui font venir les touristes et leur argent. (voit Owen) Ouuhh, regardez monsieur le charmeur.
BUFFY : Owen est seul! Peut être que quelqu'un pourrait se proposer pour s'asseoir à sa table?
WILLOW : Ne serait ce que par politesse! (Buffy se lève) Allez, bonne chance!
ALEX : (à Willow) Heu, Willow dis moi tout.

Buffy marche vers la table d'Owen. Cordelia arrive aussi vers Owen, mais dans la direction opposée.

CORDELIA : Oh une place disponible! (bouscule Buffy) Oh!
BUFFY : (renverse son plateau) Ouh!
OWEN : Je vais ramasser. (se baisse)
BUFFY : Merci! (accroupie) Dis donc je la croyais pas si large de hanches.
CORDELIA : (sarcastiquement) Ah, ah!
OWEN : Les légumes sont trop salés, c'est plutôt une chance.
CORDELIA : (essaie d'attirer l'attention d'Owen) Owen, on va tous se retrouver au Bronze ce soir. Tu viendras?
OWEN : Qui ça "on"?
CORDELIA : Oh je ne sais pas mais moi j'y serai.
OWEN : Qui d'autre vient?
CORDELIA : Tu veux dire en plus de moi?
OWEN : (à Buffy) Buffy, tu...
BUFFY : Quoi?
CORDELIA : Non, non, non. Elle, elle déteste s'amuser.
OWEN : On peut s'y retrouver à 20 heures?
BUFFY : Bah. Oui. Vingt heures. Je viendrai.

Elle pose son plateau vide au dessus de celui de Cordelia.
Le couloir du lycée. Buffy et Willow discutent.

BUFFY : Non y a rien de sérieux dans cette histoire. D'ailleurs ses amis aussi seront là.
WILLOW : Alors c'est vachement sérieux.
BUFFY : Je te dis que non!
WILLOW : Je te dis que si. (voit Giles) Dites lui monsieur.
GILES : Oui ça me semble sérieux.
WILLOW : (sourit à Buffy) Alors tu vois... (se retourne vers Giles, confuse) Monsieur attendez.

Elles suivent Giles dans la bibliothèque.

WILLOW : De quoi est ce que vous parlez?
GILES : Et vous de quoi vous parliez?
Buffy et WILLOW : Des garçons!
GILES : Eh bien moi je parlais d'ennuis! Une prophétie effroyable est sur le point de s'accomplir.
BUFFY : Le grand ordre d'Aurelius.
GILES : Tu avais bien fait la relation. (se dirige vers la table) J'ai lu les écrits et les prophéties d'Aurelius, il a, annoncé que les membres de son Ordre obéirait au Maître et lui amènerait le Juste des justes.
WILLOW : C'est qui ça?
GILES : Je ne sais pas, un savant ou-ou un guerrier. Oh, ce n'est pas tout, il dit qu'il naîtra des cendres brûlantes de cinq êtres humains le soir du millième jour après la venue de Septus.
BUFFY : On sera prêt quelque soit le jour et l'heure.
GILES : Et c'est ce soir.
BUFFY : Ce soir d'accord... (réalise le problème) Oh non je rêve, c'est pas ce soir?
GILES : Mais mes calculs sont très précis.
BUFFY : Non! Ils sont mauvais ces calculs Giles, mauvais!
WILLOW : Buffy a un rendez vous important ce soir.
BUFFY : Avec Owen!
GILES : Parfait je vais sauter dans ma machine à remonter le temps, retourner au douzième siècle et demander aux vampires de reculer leur prophétie pour que tu puisses aller à ce rendez vous.
BUFFY : En voilà une blague qui me fait rire à gorge déployée!
GILES : Buffy, ce n'est pas un vampire ordinaire. Il ne faut pas qu'il soit présenté à ce maître.
BUFFY : Mais... Le joli garçon! La sortie ce soir! Les petites histoires de filles!
GILES : Désolé il faut remettre ça à un autre jour. Les forces des ténèbres vont nous attaquer, notre devoir est de les repousser. Ce soir nous allons les combattre!

Cimetière de Sunnydale. Giles et Buffy sont assis sur une tombe.

GILES : J'ai du me tromper dans mes calculs.
BUFFY : Ca se pourrait oui. (avale une gorgée de soda)
GILES : Tu sais ce qu'on dit hein. Au jeu de la chasse aux vampires, on passe beaucoup de temps à attendre.
BUFFY : C'est drôle ça, je ne m'en étais jamais rendue compte.
GILES : Bon allez, je crois qu'on a suffisamment attendu. (se lève)
BUFFY : Et puis il n'y a pas de cadavre frais alors qui sortirait de terre hein?
GILES : Apparemment personne ce soir.
BUFFY : (se lève) Alors je peux partir? Je peux aller retrouver Owen?
GILES : Oh, comme tu voudras. Cède à tes pulsions. (Buffy saute de la tombe et s'en va) Je suppose qu'il est inutile de, de te prévenir des, des risques qu'il y a à t'impliquer dans une relation avec quelqu'un qui ignore tout de ta condition.
BUFFY : Je connais mes devoirs par coeur.
GILES : Si l'on découvrait que tu es la Tueuse, il est clair que vous pourriez courir, toi es ceux qui t'entourent, de graves dangers.
BUFFY : Eh bien alors dans ce cas je ne porterai pas mon badge qui dit: "Je suis la Tueuse, faites attention". Bonne nuit Giles. (elle part)
GILES : 'Et de leurs cendre brûlantes naîtra le Juste des justes'. J'aurais juré que c'était ce soir.

Plan de l'intérieur d'un bus.

COLLIN : (à Andrew) J'ai déjà pris l'avion moi.
ANDREW : La mort chevauchait son fougueux destrier. Vous serez jugés. Vous serez tous jugés.

Le Bronze. Buffy entre dans la boite et cherche Owen. "Rotten Apple" par Three Day Wheely est joué en musique de fond.

PAROLES : ...is real / Then you wake up shouting some familiar name / It's not the same

Buffy voit Owen danser avec Cordelia. Elle les regarde un moment. Attristé et blessée, elle s'en va.


PAROLES : You're just a girl / Just a girl who knows no shame / Whose desperate pace has lost its taste / A never-ending darkness weighs / I can't avoid, I can't complain / I know exactly who's to blame / The girl who shares my...

Plan de l'intérieur du bus. Andrew s'est levé et il marche le long de l'allée.

ANDREW : De ce jour naîtra le Feu. Tout ce feu surgira le jour du jugement! (à la mère de Collin) Tu n'es pas encore prête, non tu ne peux pas le regarder. Si le pêché est en toi alors il est partout en chacun de vous. Le jour du jugement, il n'y aura personne pour nous dire ce que nous devons faire, ni pourquoi nous devons le faire. Le seul qui saura c'est moi. Savez vous qui je suis?

CHAUFFEUR : (à Andrew) Non nous on sait juste une chose: c'est que tu vas aller t'asseoir et nous foutre la paix.
ANDREW : Mort à toi qui vient de m'offenser.

Un des frères se place juste devant le bus. Le chauffeur essaie de l'éviter, il freine mais écrase le vampire. Le bus fait une embardée, il tape un panneau de signalisation et s'arrête.

CHAUFFEUR : (regarde les passagers) Est ce que ça va?
Mère de COLLIN : (à Collin) Ce n'est rien chéri ça va.

Les passagers semblent choqués, mais ils vont bien. Le chauffeur sort du bus pour aller au secours de la victime.

CHAUFFEUR : (à la victime) Ca va monsieur? (s'agenouille à ses cotés) Vous pouvez bouger?

Le vampire l'attrape à la gorge. Un autre vampire donne un coup de poing dans la vitre du bus et saisit Andrew à la gorge, il l'attire vers lui et le mord. Les vampires entrent dans le bus pour s'occuper des autres passagers.


ACTE 2

Lycée de Sunndydale. Casier de Buffy. Elle ferme la porte de son casier violemment et s'appuie contre celle ci.

ALEX : T'as fait demi tour?
BUFFY : Que voulais tu que je fasse d'autre? Que je lui dise 'Pardon, je suis en retard parce que j'étais au cimetière avec Giles, on attendait un vampire pour l'assommer et empêcher une prophétie de s'accomplir'?
ALEX : Le coup du pneu crevé tu...?
BUFFY : (commence à marcher) J'en ai assez de cette situation. J'ai l'impression que tout le monde ici cherche à me fuir parce que je, parce que je suis un monstre. (à un étudiant qui passe) Quoi? Oui c'est vrai je n'ai plus de vie privée, et alors? Barre toi, et vite mon vieux, aller bouge toi de là! Oh.
ALEX : Heu, tu crois pas que tu exagères un peu? Tu peux sortir avec n'importe quel mec.
BUFFY : Mais lui c'est pas n'importe qui. C'est Owen, il est unique.
ALEX : Je reconnais que c'est un gars cultivé. Mais il n'est pas le seul. ( rejoignent son casier) D'autres comme lui lisent. (avec un sourire) Moi je sais lire aussi.

Buffy est appuyée contre les casiers, elle regarde le sol, quand soudainement elle lève les yeux... Owen se dirige vers elle.

OWEN : Salut Buffy!
BUFFY : Owen!
ALEX : Oh, regarde c'est Owen. (Buffy lui jette un regard sévère). Buffy et Owen... et Alex. Je suis pas de trop?
OWEN : Tu n'es pas venue hier soir?
BUFFY : Oh. Eh, eh bien, ma... ma montre est cassée et mes parents ne veu... ne veulent pas de pendules à la maison donc je ne savais ni l'heure ni le jour, on peut...
OWEN : Je croyais que ces choses là n'arrivaient qu'à moi. Est ce qu'on peut essayer de se voir ce soir? Je te prête ma montre si tu veux.

Il lui tend sa montre en or. Alex la regarde, yeux grand-ouverts, ébahi. Buffy la prend.

BUFFY : Ce soir? Toi et moi?

Alex regarde sa montre d'enfant.

OWEN : On peut inviter mes copains du club d'échec mais ils boivent et se battent souvent...
BUFFY : Oh, c'est à dire que... que j'ai vu... enfin j'ai entendu dire que toi et
Cordelia vous, vous aviez passé tout votre temps ensemble. Un petit peu de temps...
OWEN : Oh c'est vrai j'ai dansé avec elle plusieurs fois. (avec un regard dégouté) C'est une fille un peu collante.
BUFFY : Ah, bon, voyons voir si je peux me libérer ce soir et venir à ce rendez vous... Ah oui, ça colle, c'est bon pour ce soir!
OWEN : Génial! Je passe te prendre à sept heures!
BUFFY : A sept heures!
OWEN : Oui, tu sais c'est quand la petite aiguille est (pointe du doigt sur la montre) là.
BUFFY : Oh! Entre le six et le huit.
OWEN : (sourit) A ce soir! (part)
BUFFY : (le regarde s'en aller) Ce soir! Alors là c'est trop!
ALEX : De quoi?
BUFFY : Owen et moi. (part)
ALEX : (déprimé) Oui, je crois que tu as raison (ferme son casier) Là, c'est trop.

Bureau de Giles. Il a une migraine suite aux recherches qu'il a accomplies. Il s'assoit et prend un thé. Buffy se précipite dans la pièce.

BUFFY : Bonjour comment ça va?
GILES : Oh, ça va bien.
BUFFY : Bon tant mieux! Oh mais je vois que vous bossez sur le problème du Juste des Justes. Il faudra sûrement plusieurs jours pour le résoudre. C'est obscure comme prophétie...
GILES : Oui c'est vrai, il y a différentes interprétations, c'est...
BUFFY : Alors ce soir c'est plutôt calme, ce serait peut être bien de, de-de-de-de se descendre... de se détendre, de penser à soi, c'est génial! Alors on va se revoir demain Giles. Au revoir. (disparaît aussi vite qu'elle est apparue)
GILES : Effectivement elle est étrange.

Repaire du Maître.

MAITRE : Vous avez tous bien travaillé. Maintenant tout est en place. Une fois la mission de ce soir terminée, j'aurai un puissant allier, le plus puissant de tous et lui seul pourra m'aider à me libérer de cette... prison cryptique. (teste le champs d'énergie qui le retient prisonnier) Je suis enfermé depuis si longtemps que j'ai oublié comment on vit sur terre. J'aurai sûrement le temps de me le rappeler... lorsque je la gouvernerai. Si cette fille se trouve sur votre chemin, tuez la. Attention, il n'est pas question d'échouer, il faut m'amener le Juste des Justes. Je sais que vous ne me décevrez pas. (attrape rapidement un insecte dans l'air) Microbe!

Chambre de Buffy. Elle porte un peignoir, et Willow l'aide à choisir une robe pour la soirée.

WILLOW : Mets la!
BUFFY : (à Alex) D'accord, (Willow tient une robe) est ce que je dois avoir l'air timide, sainte-ni touche et naïve ou (Willow en tient une autre) provocatrice, séductrice et aguicheuse?
ALEX : (assis sur le lit, il les regarde) Tu sais Owen est quelqu'un d'assez simple, je ne pense pas que ce genre de chose l'attire vraiment. (va fouiller l'armoire de Buffy) Ah tiens, ça ça devrait aller. Un ravissant anorak tout synthétique et sa moumoute Bolshoi. (les place devant Buffy) Ca fera ressortir ton regard.

Buffy et Willow se regardent.

BUFFY : Peut être qu'il faut s'adapter. (Willow confirme de la tête) Bon, j'ai encore besoin de ton avis. (prend deux tubes de rouge à lèvre) Dis moi, lequel va-t-il préférer? Fraise ou pêche?
ALEX : Oh, tu veux dire pour t'embrasser et ensuite raconter à ses potes que tu es une jolie croqueuse comma ça tout le monde va se moquer de toi et parler dans ton dos, hmm? Mets fraise.
BUFFY : Merci. Je vais mettre pêche. (met le rouge à lèvre)
WILLOW : (tend à Buffy une autre robe) Tiens, passe celle-la.

Buffy et Willow regardent Alex.

ALEX : Bah vas-y, j'en ai vu d'autres!

Willow soupire et éloigne Alex.

WILLOW : (à Buffy) Et il t'emmène où alors?
BUFFY : Oh, je ne sais pas. Où vont un garçon et une fille quand ils sortent le soir? (défait son peignoir)

Alex se dirige vers le tiroir de Buffy et essaie de placer le miroir qui se trouve sur une boite de façon à voir Buffy.

WILLOW : J'ai lu quelque part que parfois ils vont au cinéma.
BUFFY : (finit de mettre sa robe) Au cinéma? C'est intéressant ça.
WILLOW : Et une fois j'ai vu à la télévision que une bande de copains de notre âge étaient allés à une fête.
BUFFY : (enfile une botte) Wow! Je ne savais pas que les adolescents avaient autant le choix. (enfile l'autre botte)

Alex, maladroitement, fait presque tomber la boite. Willow et Buffy le regardent. La sonnette de la porte retentit.

BUFFY : Oh, c'est Owen!

Plan de Buffy qui ouvre la porte d'entrée.

BUFFY : C'est Giles.
GILES : Il faut qu'on se parle.
BUFFY : Buffy est sortie. (essaie de refermer la porte)
GILES : (pousse la porte et entre) Mes calculs étaient peut être plus précis que je le croyais. (montre un journal)
BUFFY : (lit) 'Cinq morts dans un accident'?
GILES : Des cendres brûlantes de cinq êtres humains naîtra le Juste des Justes. C'est la prophétie. Cinq personnes sont mortes.
BUFFY : Dans un accident d'autocar.
GILES : Je sais on s'écarte un peu mais ça vaut la peine de s'y intéresser. Regarde! Parmi les victimes se trouvaient Andrew Becker que la police recherche au sujet d'un double meurtre. C'est peut être lui le Juste des Justes. Les corps des victimes ont été transportées à la morgue municipale, si nous allions à cette...
BUFFY : (interrompt) Pourquoi vous me voulez du mal?
GILES : Je te demande pardon?
OWEN : (apparaît sur le seuil de de la porte) Salut. (entre) Monsieur.
GILES : Tu avais rendez-vous?
BUFFY : Oh, oh, heu oui mais je-je, je vous rapporte les livres que j'ai oubliés demain.
GILES : Non, c'est urgent je me permets d'insister.
OWEN : Oh bah ça vous vous faites bien votre travail.
WILLOW : (réfléchit vite) Oh, Owen?
ALEX : Il faut qu'on te parle pour ce soir.

Willow et Alex attirent Owen dans la salle à manger.

GILES : Encore un rendez vous? Mais tu n'as rien d'autre à faire?
BUFFY : C'est le premier rendez vous! Il n'y a jamais eu d'autres rendez vous. C'est la première fois que je sors.

Plan de la salle à manger.

OWEN : Comment ça, elle, elle n'aime pas danser?
ALEX : Eh bien non et je crois qu'on peut rien faire contre ça. Et, il faut bien savoir que Buffy n'aime pas qu'on l'embrasse. Et encore moins qu'on la touche.
WILLOW : Alex...
ALEX : Et tu peux te faire jeter si tu la dragues.

Plan de l'entrée principale.

BUFFY : On ne sait même pas si c'est eux.
GILES : C'est vrai je l'reconnais mais...
BUFFY : Giles je n'ai aucun jour de congé en huit mois.
GILES : Oui, oui c'est vrai aussi.
BUFFY : Et lorsque je suis fatiguée, je suis inefficace.
GILES : Heu, Bu-Buffy, préserver une vie sociale normale pour une Tueuse, vraiment c-c'est problématique à plus d'un titre.
BUFFY : Mais les temps ont changé, et ils ont aussi changé pour les femmes. Je sais que je peux faire les deux! Clark Kent a un job lui. C'est juste pour me changer les idées.
GILES : Bien je crois que tu as de très bons arguments.
BUFFY : (ravie) Merci, merci, merci, merci! Ecoutez, je n'irai pas loin comme ça, si c'est l'apocalypse ce soir, beep beep (tiens un beeper dans sa main).
OWEN : (revient) Ca s'est arrangé?
BUFFY : Oui ça y est.
GILES : Oui, mais sois sûre que je te mets une grosse amende demain.
BUFFY : D'acc, au revoir. Ne m'attendez pas. (part rapidement avec Owen)
WILLOW : Il se passe quelque chose?
GILES : Non, peut être que non. Cela dit je vais quand même aller à la morgue municipale pour me... me renseigner un peu. (part)
WILLOW : (à Alex, inquiète) Là c'est mauvais.
ALEX : Si ça n'était que mauvais.
WILLOW : On devrait, y aller aussi.
ALEX : Oui, t'as raison. Je n'ai pas confiance dans ce dragueur. C'est les yeux, il a des yeux de fou ce gars.
WILLOW : Il faudrait peut être aller avec Giles, il pourrait avoir des ennuis.
ALEX : Hein? Non, il est assez grand lui, laisse le. Ca se passera très bien, il a le cerveau plein à craquer, tu comprends. Tout le monde oublie une chose: la connaissance c'est l'arme absolue.

Le Bronze. Velvet Chain joue ce soir. Ils commencent par "Strong". Owen et Buffy sont assis à une table, ils parlent.

PAROLES : I'll be right along / 'Cause, baby, you're so strong

OWEN : Ce que j'aime chez Emily Dickinson c'est que, elle est négative, incroyablement morbide. Tout y est sinistre. La, la mort est partout. C'est le grand pied! Elle, elle avait des manies terrifiantes.
BUFFY : Sa vie a été tragique et passionnante avec ses atroces manies.
OWEN : Non elle a été tranquille, c'était une femme solitaire et assez sauvage. Ce que je... enfin je suis un peu comme elle. Je ne sors pas beaucoup.
BUFFY : Et pourquoi ça?
OWEN : Oh c'est simple. Parce que je le veux. Je trouve que la plupart des filles sont superficielles. Je veux dire, il y a des choses dans la vie plus importantes que les rendez vous ou les sorties. (Buffy baisse les yeux pour regarder son beeper) Ah pardon. Je t'ennuie peut être?
BUFFY : Oh, non! Suis moi.

Elle mène Owen sur la piste de danse.

PAROLES : Baby, baby, I know it's always been so / Physical love is, oh, so meaningful for you

Buffy et Owen dansent.

OWEN : C'est bizarre.
BUFFY : Quoi?
OWEN : Toi! Un moment tu es là, bien présente. C'est Buffy qui est avec moi, et deux secondes après on dirait que je suis ave une autre personne.
BUFFY : C'est vrai? Et laquelle tu préfères?
OWEN : Excellente question.
PAROLES : So strong / Baby, I'm yours / You know / Because you're so / So strong

Plan de Cordelia qui entre dans le Bronze avec des amies. Elle voit Buffy avec Owen.

CORDELIA : Y a pas des lois contre ce genre de fille? (se dirige vers Buffy et Owen) Owen! Et alors, pourquoi tu restes tout seul?
PAROLES : You're so, so strong
OWEN : Cordelia, je suis avec Buffy.
CORDELIA : Oh! Je ne vois rien. Tu veux danser?
OWEN : Non, je reste avec Buffy.
CORDELIA : Y a que toi pour amuser les trains de misère.
BUFFY : Cordelia, Owen et moi aimerions rester entre nous et pour que ce soit possible, tu n'as qu'une chose à faire... mettre les voiles.
CORDELIA : (jette un regard à Buffy) (à Owen) Quand tu en auras marre de jouer à la poupée, tu me feras signe. (part)
PAROLES : You would suffer, suffer for me

Morgue de Sunnydale. Giles arrive au volant de sa voiture. Il en sort, met son sac sur ses épaules. Il regarde autour de lui. La nuit est effrayante. Il continue sa route vers la morgue, mais il s'arrête quand il ressent quelque chose. Il se tourne une fois de plus sur sa droite. Rien. Alors qu'il se retourne, il voit un des frères juste devant lui. Il commence à reculer, mais un autre des frères est derrière lui.

GILES : Du calme.


ACTE 3

La morgue de Sunnydale. Giles est coincé entre deux des frères de l'Ordre d'Aurelius. Il sort une croix de son sac et la lève devant eux. Ils reculent à cause de la douleur. Giles court alors dans la morgue. Intérieur de la morgue. Giles regarde autour de lui et range sa croix dans son sac. Il court et essaie d'ouvrir une porte. Elle est fermée. Les deux vampires entrent dans la morgue, et se lancent à sa poursuite.

Le Bronze. Velvet Chain joue une autre chanson, "Treason".

PAROLES : I have a window in my mind / I can turn to look right through you
OWEN : Est ce que tu, tu es bien?
BUFFY : Oui. Presque comme une jeune fille.
PAROLES : Won't cost you anything but time / To see me feel like you do

Ils se sourient et continuent de danser.
La morgue. Giles trouve une porte qui n'est pas fermée à clé et il pénètre dans la pièce. Il ferme la porte derrière lui et examine la salle. Il prend un meuble et l'utilise pour bloquer la porte. Ca fonctionne, les vampires ne peuvent pas l'ouvrir. Giles regarde autour de lui pour trouver un moyen de s'enfuir. Les fenêtres sont barricadées. Il voit Willow et Alex derrière la fenêtre, à travers les barreaux.

GILES : (effrayé) AH!
WILLOW : (Willow et Alex ouvrent la fenêtre à guillotine) Giles, c'est nous.
GILES : Qu'est ce que vous faites ici?
ALEX : On a vu deux hommes entrés après vous. Ce sont des...
GILES : (regarde la porte) Oh oui ce sont des... (regarde à nouveau Willow et Alex) Allez vous mettre à l'abri.
WILLOW : Pouvez vous sortir par cette fenêtre?
GILES : (teste les barreaux) Non, non, j'ai peur que non.
ALEX : Ecoutez, ça m'ennuie de vous le dire mais ça c'est le travail de Buffy.
GILES : Oh, bon sang oui, elle a son, son beeper sur elle et (regarde les alentours) oh mince, mince y a pas de téléphone bien sûr.
ALEX : On, on va aller la chercher. Tenez bon, on revient. (Willow et Alex partent)
GILES : (inquiet) Oui, oui. Courez bien.

Le Bronze. Owen et Buffy sont près des escaliers.

OWEN : Heu, tu veux manger quelque chose?
BUFFY : Avec plaisir! Quelque chose de très consistant.
CORDELIA : (placée près de la porte de l'entrée de la boite, elle regarde Owen et Buffy) Quel spectacle dégoûtant que ce boudin. Est ce une façon de se comporter en public? C'est ça l'image de la femme? Je n'ai jamais vu une fille se jeter aussi vite aux pieds d'un garçon. Uhhh!

La porte s'ouvre et Angel entre dans le Bronze.

CORDELIA : Ooo! Il y a tout de même une justice sur la terre. (à son amie) Prends le téléphone, appelle le samu. Ce jeune et beau garçon aura grand besoin d'oxygène quand j'en aurai terminé avec lui!

Elle commence à suivre Angel mais elle s'arrête quand elle constate qu'il se dirige vers Buffy.

ANGEL : Buffy.
BUFFY : Angel.
CORDELIA : Oh! Pourquoi ça m'arrive à moi?
ANGEL : (à Buffy) J'espérais te trouver ici.
BUFFY : C'est vrai?
ANGEL : Il se passe des choses graves ce soir, tu dois faire ton devoir.
BUFFY : Oh non, ça suffit. Pas toi. (essaie de partir)
ANGEL : (l'arrête) Buffy, qu'est ce que tu sais?
BUFFY : La prophétie, le Juste des Justes, etc...
ANGEL : Bon tu sais, c'est parfait. Je voulais juste te prévenir.
BUFFY : Me prévenir? Tu vois ce garçon là-bas au bar? (contourne Angel et fait face à Owen) Il est venu ici pour être avec moi.
ANGEL : T'es ici avec un garçon?
BUFFY : (se tourne vers Angel) Oui! Pourquoi est ce que ça étonne tout le monde?
OWEN : (se retourne) Et voilà.
BUFFY : Oh. (regarde chacun leur tour Owen et Angel) Owen voici Angel. Angel voici Owen, (met ses bras autour d'Owen) qui m'accompagne.
ANGEL : Salut.
OWEN : Salut. Heu alors, comment tu as connu Buffy?
ANGEL : Au boulot.
OWEN : (à Buffy) Tu travailles?

Willow et Alex courent vers eux à bout de souffle.

WILLOW : Buffy!
OWEN : Oh regardez les tous les deux. On les voit partout hein. Intéressant.
ALEX : Et encore tu ne sais pas tout! (indique Angel du doigt) Qu'est ce qu'il fait là lui?
ANGEL : Je vais te poser la même question, qu'est ce que tu fais là?
BUFFY : Heu, excusez moi, mais qu'est ce que vous faites tous ici?
ALEX : Il faudrait que tu nous... (Willow le frappe) Ahhhh. On a pensé que peut être ce serait bien de sortir à quatre.

Willow et Alex se prennent dans leur bras.

BUFFY : Je, j-je ne savais pas que tous les deux vous...
WILLOW : Oh, et bien si tu vois. On savait que ça arriverait tôt ou tard alors on s'est dit "allez, à quoi bon attendre"
OWEN : Et vous croyez que quatre ça sera mieux?
ALEX : Oui, ça devra être plus... (rit nerveusement) amusant!
OWEN : (à Angel) Et toi, tu es là pour le travail?
ALEX : Hey, on pourrait peut être aller ailleurs, tous ensembles.
BUFFY : C'est une idée absolument géniale mais Owen et moi nous étions, comment dire... Owen et moi.
ALEX : Vous savez où on serait bien? A la morgue. Hein Willow? Oh oui, ça serait bien.
WILLOW : Oh ça fait longtemps que je veux la visiter!
BUFFY : A la morgue?
OWEN : Oh ouais, en fait ce serait cool, on, on pourrait y aller en cachette.
ALEX : Je connais des mecs qui l'ont fait. Et ils se sont plutôt bien (à Buffy) amusés!
BUFFY : (à elle même) Pincez moi!

Elle regarde Angel. Il lui jette un regard qui dit "je t'avais prévenu"

BUFFY : (soupire) (à Owen) Il faut que j'y aille Owen.
OWEN : Mais, je-je, je croyais qu'on allait à la morgue.
BUFFY : Tu ne peux pas toi. Alors écoute moi. Je reviens dans une heure.
OWEN : Buffy... (l'éloigne des autres) Qu'est ce qu'il y a? Tu me fuis, t'avais pas...
BUFFY : Non! Non... non, non... Je... Tu te souviens tu as dit qu'il y avait deux personnes en moi? Et bien l'une des deux doit s'en aller, mais l'autre, l'autre est très heureuse d'être là, si tu savais à quel point! Et elle va revenir. Je te le promets.

Owen semble comprendre, il la regarde s'en aller. Elle revient vers lui et l'embrasse. Puis, elle part. Willow et Alex la suivent.

OWEN : (à Angel) C'est fou, elle-elle est tellement étrange cette fille!

Morgue de Sunnydale. Le silence règne. Buffy, Willow et Alex entrent par la porte principale.

BUFFY : Où est-il?
WILLOW : Dans une pièce du fond.

Ils partent sur leur gauche. Ils tournent à un moment, mais c'est une impasse.

BUFFY : Ah c'est pas vrai.
OWEN : (apparaît derrière eux) Ah c'est génial cet endroit!
BUFFY : Oh, chut Owen. Sors d'ici, tu ne peux pas rester!
OWEN : Ah non, et vous vous avez le droit c'est ça? Et on fait quoi alors, on va voir un cadavre?
BUFFY : Peut être plusieurs même. (à Alex et Willow) Occupez vous de lui. (retourne à l'endroit par où ils sont arrivés)
OWEN : Est-est ce qu'elle est folle ou?
WILLOW : Oh, elle veut simplement vérifier qu'il n'y a pas de gardien pour qu'on n'ait... qu'on n'ait pas d'ennuis.
OWEN : Bonne idée.
ALEX : (à Willow) Il a dit bonne idée.

Ils courent après Buffy. Plan de Buffy qui marche doucement dans un couloir. Elle fait attention, écoute et regarde. Elle trouve la porte de la salle d'autopsie ouverte et entre à l'intérieur. La pièce est en pagaille.

BUFFY : Giles?

Le sac de Giles est placé sur la table d'autopsie. Les barreaux de la fenêtre sont tordus, quelqu'un semble être passé par le trou. Elle trouve la croix qui appartenait à Giles. Tout à coup, une des portes des tiroirs où sont emmagasinés les cadavres s'ouvre devant Buffy. Le chariot glisse et révèle Giles allongé sur un cadavre.

BUFFY : Giles!
GILES : Oh merci seigneur, c'est elle!
BUFFY : Que s'est il passé?
GILES : Je vais te le dire. Deux frères sont entrés dans la morgue. Ils m'ont couru après, mais j'ai été plus malin qu'eux.
BUFFY : Plus malin?
GILES : Oui je me suis caché. Monsieur a gentiment accepté de m'offrir son hospitalité en attendant leur départ. (il descend du chariot)
BUFFY : Mais, mais c'est vous qu'ils cherchaient ou ce mec bidule de la prophétie? GILES : Oh, c'est ce que nous devons découvrir. Je ne sais pas ce que ces, ces frères sont venus faire exactement. Chercher le Juste des Justes ou, ou lui donner quelque chose peut être mais tout ça n'est pas clair. Et peut être que le Juste des Justes est déjà parti.
BUFFY : Mais peut être pas.
GILES : Eh bien il faudrait le savoir.
BUFFY : Vous, bon... Alors, je vais aller chercher Owen et les autres et les mettre en lieu sûr.
GILES : Pourquoi tu as... amené ce garçon?
BUFFY : Mais non, je l'ai pas amené. Il est venu tout seul.
GILES : Quand je t'ai dit que tu pouvais tuer des vampires et avoir une vie privée, ce n'était pas en même temps.
BUFFY : Je sais oui, je vais lui dire de partir. (commence à s'en aller)
GILES : Non, il ne peut pas sortir seul. On ne sait pas où sont les frères. Je vais lui expliquer.
BUFFY : Non! Non, Giles. S'il vous voit il posera encore plus de questions qu'il n'en a posé déjà. Je vais m'en occuper.

Elle court dans le couloir à la recherche des autres. Ils apparaissent à une intersection et voient Buffy.

WILLOW : Buffy, tout va bien?
BUFFY : Oui.
ALEX : Et, alors on s'en va?
OWEN : Hey, on n'a pas regardé partout!
BUFFY : Il a raison. Bon, on va bien trouver une pièce où, où il y a ce qu'on cherche.

Elle prend la main d'Owen et guide le groupe à travers les couloirs. Ils arrivent devant la porte d'un bureau.

OWEN : On-on a essayé ce bureau mais il est fermé.
BUFFY : (brise la serrure) Il est ouvert. (entre)
OWEN : Ici on trouvera pas grand chose.
BUFFY : (examine la salle) J'espère bien.
OWEN : Ouais bien sûr. (confus) Quoi?
BUFFY : (elle a fini l'inspection) Je vous laisse une seconde. Je, je vais aux toilettes, une urgence. Bon, si vous entendez quelque chose, un gardien, du bruit, vous restez, vous faîtes le mort. (à Willow et Alex) Et barricadez vous.

Elle retourne dans les couloirs et essaie de retrouver le chemin qui mène à la salle d'autopsie. Alex ferme la porte du bureau.
Plan de la salle d'autopsie. Buffy et Giles commencent à fouiller tous les tiroirs qui contiennent des cadavres afin de retrouver le Juste des Justes.

BUFFY : (en ouvre un) Ouhh, oh le pauvre.
GILES : Il ne souffre plus tu sais.

Plan du bureau. Willow et Alex empilent des meubles devant la porte.

OWEN : Qu'est ce que vous faites?
WILLOW : Oh, c'est au cas où.

Owen voit un rideau, il l'ouvre. Derrière la fenêtre, il voit un cadavre sur lequel est posé un drap.

OWEN : Oh mon dieu!

Willow et Alex se retournent.
Plan de la salle d'autopsie. Buffy et Giles cherchent encore. Il ne reste plus qu'un tiroir à regarder. Giles l'ouvre rapidement et Buffy tire le chariot. Il est vide.

BUFFY : Non rien.
GILES : Le Juste des Justes doit être parti.
BUFFY : Oui je crois. Parce que c'est dans cette pièce qu'ils mettent tous les corps non?
GILES : Mm-hm.

Plan du bureau. Owen regarde le cadavre avec fascination. Willow et Alex sont inquiets.

OWEN : J'ai beaucoup lu sur la mort mais... J'avais jamais vu... de mort en vrai.
La main du cadavre bouge.
OWEN : Est ce que... ça bouge d'habitude?

La main bouge à nouveau. Willow et Alex s'approchent. La main se lève et tire le drap qui recouvre le cadavre. Andrew s'assoit, et regarde Willow, Alex et Owen. Il est à présent un vampire. Il se lève, examine son propre corps. Il les regarde à nouveau.

ANDREW : Il m'a jugé!


ACTE 4

Plan du bureau.

OWEN : A quoi est ce que vous jouez?

Ils reculent doucement en voyant Andrew. Andrew s'approche de la fenêtre et met un énorme coup de tête dans la vitre. Plan de la salle d'autopsie. Buffy et Giles entendent la vitre se casser.

BUFFY : Oh, non!

Elle court pour se rendre dans le bureau. Plan du bureau.

ANDREW : (rit) Il est venu à moi. Il remplit ma tête de chants diaboliques!

Owen, Willow et Alex essaient de retirer les meubles qui bloquent la porte. Andrew passe la vitre brisée et s'approche d'eux.

ANDREW : Il est en moi. "Purifie les" il me dit.
ALEX : Vite!
ANDREW : Je sens ta bonne odeur gibier!

Ils ont retiré les meubles. Willow ouvre la porte et ils s'enfuient de la pièce. Andrew les suit d'une démarche rapide.

ANDREW : Je suis la main du diable. Je boirai votre sang. Il m'a dit que je pouvais.

Plan d'un couloir. Buffy rejoint le groupe.

ALEX : Attention, il arrive.
BUFFY : Sortez, dépêchez vous!
ALEX : (à Owen) T'inquiète pas pour elle. Viens.

Ils s'enfuient en courant. Buffy essaie de retrouver Andrew. Elle l'entend chanter alors qu'il se dirige vers elle.

ANDREW : Retrouvons nous près de la rivière. La rivière des enfants.

Elle décide de le diriger dans une autre direction. Alex, Willow et Owen trouvent la sortie. Mais elle est bloquée par les frères. Willow hurle. Alex la pousse et la place derrière lui. Au lieu de les attaquer, les frères ferment la porte. Le couloir est vide, mais ils peuvent entendre Andrew chanter.

WILLOW : Ecoutes, je crois qu'il vient par là.

Ils se remettent à courir et se trouvent dans la même impasse que précédemment.

OWEN : C'est pas possible ce qui nous arrive.

Plan de la salle d'autopsie. Giles y est toujours. Buffy le rejoint.

BUFFY : Vous avez quelque chose?
GILES : Quoi?
BUFFY : Pour se défendre? Faîtes vite.
GILES : Oui. Oh oui... (lui tend un pieu)
BUFFY : Merci! (commence à s'en aller)
GILES : Oh et qu'est ce que je fais moi?
BUFFY : (fait face à Giles) Heu, allez voir si les autres ne craignent rien.

Andrew apparaît derrière Buffy, il l'attrape et la jette à travers la pièce. Elle attérrit sur un meuble et tombe au sol, inconsciente. Giles accourt à son aide.

GILES : Buffy!

Plan du couloir.
OWEN : Il faut bien que quelqu'un aide Buffy!
WILLOW : Owen!

Owen court à la salle d'autopsie. Willow et Alex le suivent. Plan de la salle d'autopsie. Buffy a retrouvé connaissance, mais elle est toujours allongée sur le sol. Andrew s'approche de Giles.

ANDREW : Il m'a parlé de toi pendant mon sommeil.

Giles lève la croix. C'est douloureux pour Andrew.

ANDREW : Ah!! Ahhh, oh non mais c'est pas vrai.

Il frappe la main de Giles, la croix est projettée dans un coin de la pièce. Il saisit Giles et le jette sur l'interrupteur du crématorium. Le feu se met en route dans la chambre. Giles est inconscient. Andrew se baisse pour s'en prendre à Buffy. Il la soulève, mais à ce moment là Owen intervient.

OWEN : Buffy!

Andrew la soulève au dessus de sa tête.

BUFFY :Ahhhh!

Il prend un plateau et l'utilise pour frapper Andrew dans le dos. Andrew laisse tomber Buffy qui titube et tombe la tête la première sur une des portes des tiroirs où les cadavres reposent. Elle tombe à nouveau inconsciente. Andrew se relève et attrape Owen à la gorge. Il s'apprête à le mordre. Owen saisit une urne posée sur une étagère et l'écrase sur la tête d'Andrew. Il tombe. Owen va ensuite aider Buffy. Elle se réveille et essaie de se lever.

OWEN : T'as vu? Il a essayé de me mordre! (aide Buffy à se mettre debout) Je suis sûr qu'il en est.

Andrew se relève, attrape Owen et utilise une porte de tiroir pour frapper Owen. Il tombe à terre, sans bouger.

BUFFY : Ah!
ANDREW : Mort! Il était beaucoup trop tendre!

Buffy le frappe violemment dans le ventre. Il roule sur une table d'autopsie et tombe au sol. Elle se rend au bout de la table. Andrew se relève rapidement. Elle pousse la table dans son ventre, puis appuie fort sur le bout de la table pour qu'elle pivote et le frappe au menton. Il titube et tombe à terre. Elle monte sur la table, exécute une roue pour attérrir sur le sol alors qu'il se relève. Il tente de la frapper au visage, mais elle bloque le coup de poing. Il essaie encore avec son autre bras, mais cette fois-ci il atteint Buffy au visage. Elle tombe et se relève aussi vite.

BUFFY : Tu as tué mon chevalier servant!

Willow et Alex apparaissent à la porte. Owen se réveille. Buffy et Andrew continuent le combat.

WILLOW : Buffy! Owen est...
ALEX : (l'interrompt) Attends! Laisse la finir.

Buffy bloque un autre coup de poing et frappe Andrew au visage. Il essaie de la frapper, mais elle stoppe le coup, et lui donne un violent coup de poing dans le ventre. Il se penche à cause de la douleur. Elle en profite pour lui balancer un puissant coup de genou dans l'estomac et elle le jette contre un meuble.

BUFFY : Tu as tué...

Giles retrouve conscience. Andrew se retourne pour faire face à Buffy.

ANDREW : A ton tour.

Il se jette sur Buffy, mais elle fait un pas de côté et l'évite. Elle le saisit, et avec l'élan, elle le jette sur la table d'autopsie qui roule, et se dirige vers le crématorium. La table s'arrête de rouler quand elle frappe le crématorium, mais Andrew continue de glisser. Il attérrit directement dans la chambre où le feu est puissant. Giles donne un coup de pied dans la table d'autopsie, et il ferme la porte du four crématoire. Andrew hurle. Buffy le regarde brûler à travers la petite fenêtre. Elle constate ensuite que Owen essaie de s'asseoir.

OWEN : Personne n'aurait une aspirine? Ou même un tube entier?
BUFFY : (va vers Owen) Owen! (s'accroupit à ses côtés)
OWEN : Il est passé où le costaud là?
BUFFY : Oh... Je crois qu'il a eu peur de toi.
OWEN : Oh, ouais, parce que moi je peux lui...
BUFFY : Oui, je sais... Lève toi, doucement. (aide Owen à se lever) Je, je ne suis pas sûre que ce soit exactement le genre de soirée à laquelle tu t'attendais.
OWEN : (frotte sa tête) Oui. En fait j'espérais terminer la soirée dans un endroit sympa.
BUFFY : On peut encore y aller.
OWEN : Non. Je crois que là je vais rentrer chez moi. (commence à partir, puis s'arrête) C'est par où chez moi?
BUFFY : Je te raccompagne.
OWEN : Non, non, j'y vais tout seul.

Willow et Alex les rejoignent.

ALEX : On va s'occuper de lui.

Il raccompagnent Owen. Buffy les regarde s'éloigner. Giles la rejoint.

GILES : Buffy, si je pouvais...
BUFFY : (le coupe) Non Giles! (part doucement)

Lycée de Sunnydale. Buffy, Alex et Willow marchent le long du balcon.

BUFFY : Owen n'a pas parlé de moi quand vous l'avez raccompagné?
WILLOW : Tu veux dire parler de toi en particulier?
BUFFY : Oui, quoi, dans-dans la discussion. Entre deux sujets de conversation. Même pas? Rien qui laisserait croire que...

Ils descendent les escaliers.

ALEX : Non, non et re-non.
WILLOW : Mais il était incohérent, on n'a même pas compris tout ce qu'il disait.
BUFFY : Ah bon?
ALEX : Mais oui.
BUFFY : Oh je le savais. J'ai complètement gâché la soirée.
ALEX : Non, non, non. Ce qu'il te faudrait c'est quelqu'un qui connaisse ton secret mais qui n'en fasse pas un drame et qu'il dise "c'est elle. C'est elle et je la veux". Quelqu'un comme...
BUFFY : (voit Owen) Owen!
WILLOW : Bon. Je crois que c'est ici qu'on bifurque.

Elle prend le bras d'Alex et l'oblige à partir avec elle.

OWEN : Bonjour.
BUFFY : Bonjour. (long silence) Tu es en forme on dirait.
OWEN : Oui. Je... je sais pas comment j-je dois te le... mais... à propos d'hier je suis...
BUFFY : Non. Laisse, j'ai deviné, tu as passé une soirée bizarroïde.
OWEN : Vraiment oui. (Buffy baisse les yeux) Et je... je me demandais quand est ce qu'on pourrait se revoir.
BUFFY : (le regarde) Ca sonne bien à mon oreille ça. Tu me le redis.
OWEN : Je crois que tu es une fille géniale.
BUFFY : (sourit) C'est vrai?
OWEN : Ah oui. Et vraiment hier soir c'était fantastique. Jamais je n'aurai cru que côtoyer la mort d'aussi près me donnerait une aussi grande envie de vivre!
BUFFY : (baisse son regard et commence à marcher) Alors c'est pour ça que tu veux sortir avec moi.
OWEN : (la suit) Oh, oui complètement. Et on peut refaire une soirée quand comme celle-la?
BUFFY : Comment ça comme celle-la?
OWEN : Eh bien. On descend en ville à trois heures du matin et on se bat dans un bar. On pourrait y aller ce soir?
BUFFY : Y aller ce soir... (s'arrêtent de marcher) pour moi... c'est impossible vraiment. Oh je suis dingue de dire ça.
OWEN : Demain alors. Je suis libre tous les soirs.
BUFFY : Pas moi. Ca n'a rien à voir avec toi. Attention ça ne concerne que moi.
OWEN : (commence à comprendre) D'accord, oui, oui. Ca te concerne.
BUFFY : Et heu, j'espère qu'il sera possible... pou-pour nous de devenir comment dire...
OWEN : (très déçu) Oui, oui je... je vois. Tu veux qu'on soit juste des amis.
BUFFY : J'aimerai oui.
OWEN : Des amis. Oui. Oui, oui c'est bien. Je suis d'accord. (part)
PAROLES : The world will keep on turning / It'll all be there come morning / So tonight...
BUFFY : Bravo. Tout faux.
PAROLES : Let the sun fall down all around you

Giles arrive derrière elle. Ils regardent Owen s'en aller. Buffy remarque Giles et elle le regarde. Il ne sait pas quoi dire. Elle s'assoit sur un banc. Il la suit.

GILES : J'avais dix ans quand mon père m'a dit "fiston, ton destin c'est d'être Observateur". (s'assoit à côté d'elle) Lui l'avait été, et sa... sa mère avant lui. Et je devais être le suivant.
BUFFY : Ca vous a emballé comme boulot?
GILES : Non, j'avais déjà des projets pour mon avenir. Je voulais devenir pilote. Ou plombier en cas d'échec, mais... mais mon père m'a fait un beau discours terriblement assommant sur la, la responsabilité et le sacrifice.
BUFFY : Le sacrifice, hein?
GILES : (regarde Owen marcher) Il a l'air gentil ce garçon.
BUFFY : Oui. Mais il veut jouer les Superman. Vous, Alex, Willow c'est différent. Vous connaissez le topo, vous êtes prudents. Deux jours dans mon univers et Owen se ferait tuer. A cause de moi peut être. (regarde Giles) Et il ne serait pas le seul.
GILES : Mais je suis allé à la morgue sans que personne ne m'y oblige.
BUFFY : J'aurais du y être moi aussi.
GILES : Buffy...
BUFFY : J'ai tout fait échouer.
GILES : J'ai... j'ai beaucoup de livres sur les coutumes, sur... sur les prophéties ou les prédictions mais je n'ai pas de manuel de conseils pratiques. Nous progressons en suivant notre route. Et je dois dire que, que comme Tueuse, tu... oui tu, tu, tu progresses plutôt vite.
BUFFY : (sourit) Au moins, j'ai évité que cette prophétie ne s'accomplisse.
GILES : Oui et avec facilité! Il n'y a plus de Juste des Justes. Et à mon humble avis, le Maître, quelque soit l'endroit où il est, doit passer une journée particulièrement mauvaise.

Il sourit. Elle lui sourit à son tour.

Repaire du Maître.

MAITRE : (répète des écritures Saintes) 'Car c'est à cette époque qu'apparaîtra le Juste des Justes. Et la Tueuse ne le reconnaîtra pas. Elle ne l'arrêtera pas mes frères. Car c'est en enfer qu'il la conduira.' (s'agenouille devant Collin) Bienvenue mon ami.
Revenir en haut Aller en bas
Épisode 5 : Un premier rendez-vous manqué
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hellmouth ::  :: LA SÉRIE :: saison 1-